L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Nuage de cendres : le regard du M. Com’ de Lille-Lesquin

DailyUne | Réflexions Par | 19 avril 2010

Reprise du trafic vendredi à 10h, puis vendredi à 20h, puis samedi, puis lundi, puis mardi… Depuis jeudi et le nuage de cendres islandais, les annonces de reprise du trafic aérien n’en finissent plus de se succéder. Et d’être repoussées. Lille-Lesquin n’est pas épargné par ce phénomène d’une ampleur exceptionnelle. Entre deux communiqués et annonces, DailyNord a demandé au M. Communication de l’aéroport nordiste de nous livrer son regard sur les quelques jours qui viennent de s’écouler et son travail de communicant en temps de crise.

[singlepic id=1146 w=320 h=240 float=right]« Oui, ça change du quotidien ! Nerveusement, on est fortement sollicité. Mais même si c’est contraignant, je n’ai pas le droit de me plaindre. Il y a des gens qui sont bloqués à l’autre bout du monde. J’ai par exemple un monsieur qui ne peut pas rentrer pour l’accouchement de sa femme… »De quoi relativiser sa propre situation et “justifier le fait d’être constamment disponible“.

Edouard Aulanier. Le M. Communication de l’aéroport de Lille-Lesquin. Et à son sens, la pire crise depuis qu’il a commencé à bosser pour l’emblème du ciel nordiste, il y a huit ans. « Je n’étais pas là pour le 11 septembre, mais à entendre mes collègues, plus anciens que moi, ça n’avait pas la même ampleur pour notre aéroport. » Une situation exceptionnelle qui change des habituelles turpitudes de Lille-Lesquin : « L’événement que nous vivons actuellement se rapproche beaucoup des épisodes neigeux que nous pouvons connaître. Ou des préavis de grève. Sauf que dans ces cas-là, on peut identifier une sortie de crise et faire quelque chose. Là, c’est beaucoup plus compliqué. »

Le dernier informé ?

Beaucoup plus compliqué, car il est évidemment difficile de communiquer lorsqu’on ne maîtrise aucun élément et que l’on n’est en aucun cas décisionnaire de la suite des événements. Ce qui est le cas de l’éruption islandaise que l’aéroport de Lille-Lesquin ne peut que subir : « Dans ce cas de figure, on est en fin de chaîne. Les derniers informés. » Entendez officiellement, car bien sûr, l’aéroport ne peut pas relayer de rumeurs… Et du coup, situation nouvelle également, les cendres islandaises entraînent un nouveau mécanisme : le gouvernement et la Direction générale de l’aviation civile communiquent l’info quasiment en direct à la presse. « Pour être honnête, depuis samedi, on est aussi branché sur France Info. Qui a les infos en même temps ou légèrement avant nous. Et nous, il nous faut aussi un laps de temps pour retranscrire l’info. C’est l’une des nouveautés de cette crise. »

Drôle de com’ donc en période d’éruption islandaise. D’autant qu’Edouard Aulanier et ses équipes se battent sur plusieurs fronts. Charge à eux aussi d’informer les passagers en leur faisant remonter les infos des tours-opérators et des compagnies. « Des infos d’urgence, après, ce n’est pas nous qui allons gérer à la place de la compagnie. » Charge à eux aussi de gérer donc les relations avec la presse qui sollicite fortement l’aéroport lillois. Mais à entendre, M. Com, la collaboration se passe plutôt bien depuis quelques jours : « On a pris quelques « habitudes » avec les grèves ou les épisodes neigeux. On a des contacts directs, les journalistes comprennent que le phénomène est d’ampleur européenne. Ensuite, à nous de jouer le jeu de la disponibilité. » Disponibilité pour la presse, une priorité ? « Je ne sais pas si c’est une priorité, mais ça fait partie de l’événement. Il faut avoir des exemples concrets, être pédagogique. C’est aussi notre rôle d’exploitant. » Ce qui explique que l’exploitant justement n’ait pas lésiné sur les interviews ces derniers jours dans la presse régionale.

Facebook en vecteur de communication

Drôle de com’ encore. Magie des réseaux sociaux, Edouard Aulanier a remarqué une autre nouveauté depuis quelques jours. « Beaucoup de gens se sont connectés à notre page Facebook, se sont abonnés. C’est un outil complémentaire qui permet aussi de réagir en direct… Même si encore une fois, comme tout va très vite, certains se font juste confirmer l’info…» Info qui tombe parfois au pire moment : « Dimanche, je n’étais pas à l’aéroport, mais joignable. Et c’est pendant que j’assistais au match de foot du LOSC (4-0 contre Monaco, ça nous permet de le dire, Ndlr) que j’ai appris la nouvelle communication de Fillon… » Repoussant encore la réouverture des aéroports hexagonaux. Du coup, on s’en doute, le match a été quelque peu perturbé pour Edouard Aulanier, obligé de réagir en direct… D’ailleurs, faut qu’on le laisse, de nouvelles infos sont en train de tomber…

Au moment où nous écrivons ces lignes, le trafic sera au moins paralysé jusqu’à mardi matin. Mais avec les nombreux passagers en transit aux quatre coins du monde, Edouard Aulanier s’attend quoi qu’il arrive à une semaine encore difficile pour l’aéroport de Lille-Lesquin…
La page Facebook de Lille-Lesquin pour suivre les dernières infos en direct…

A lire ou relire sur le même sujet :

Eruption islandaise : top 3 des conséquences nordistes

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus