L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

La revue d’actu “effet papillon”

DailyUne | Tri sélectif Par | 17 avril 2010

Une éruption en Islande et le trafic aérien en France paralysé. Un bel effet papillon (en résumé, comment un événement dans une contrée a priori éloignée peut avoir des répercussions dans nos régions). Vous l’avez compris, c’est le thème de cette nouvelle revue d’actu. Au menu cette semaine donc : les aéroports qui ferment leurs portes, le déminage à Niergnies, odeur suspecte et fermeture du Musée des Beaux-Arts de Lille, une banale interpellation qui se transforme en course-poursuite dans les rues de Lille. Et l’effet papillon inverse : la plainte du Quick Halal qui finit en eau de boudin…

A Lesquin, le volcan islandais paralyse le trafic aérien

Un volcan qui crache ses cendres en Islande et c’est une grande partie de l’espace aérien européen qui s’en trouve affecté. L’affaire de cette fin de semaine. Et évidemment, outre les aéroports parisiens comme Orly ou Roissy-Charles de Gaulle, nos aéroports et aérodromes locaux qui en font les frais. Merville, Le Touquet, Valenciennes par exemple, mais surtout Lille-Lesquin qui a fermé ses portes dès jeudi 17h. Pour vingt-quatre heures, puis pour moins, puis jusqu’à vendredi 20h, puis aux dernières nouvelles, jusqu’à ce samedi 20h. Ce qui aura permis aux Nordistes et aux Français de s’intéresser à l’Islande…

Une odeur dans les galeries, le Musée des Beaux-Arts de Lille baisse le rideau

Pas de chance jeudi pour les touristes. Déjà qu’ils ne pouvaient pas repartir chez eux (l’aéroport étant fermé), ceux qui avaient décidé de profiter de ce bonus temporel pour profiter du Musée des Beaux-Arts de Lille en ont été pour leurs frais. Le célèbre établissement a dû en effet fermer ses portes tout l’après-midi. En cause ? Une odeur suspecte dans les galeries. Farce d’un visiteur ou bois pourri, difficile à savoir… Il n’empêche que c’est le troisième incident du type en six mois… (Source : La Voix du Nord)

A Niergnies, les deux guerres mondiales occasionnent un nouvel exode

Bel exemple d’effet papillon. Comment de vieux vestiges du passé peuvent provoquer plus de soixante ans plus tard (au bas mot) un beau remue-ménage. Niergnies, petite commune du Cambrésis : quelque 500 âmes et son aérodrome copieusement bombardé à l’occasion des deux guerres mondiales. Et comme la Communauté d’agglo a des projets pour le site, il a fallu le dépolluer des quelque 500 objets métalliques suspects recensés. Principe de précaution oblige, près de 600 personnes ont été évacuées à Niergnies et dans les communes environnantes pour que les démineurs puissent intervenir. Moralité de l’histoire, un seul obus, inoffensif de surcroît, trouvé à l’issue de la première journée. Du coup, l’évacuation initialement prévue également le lendemain, mercredi, a été annulée. (Source: L’Observateur du Cambrésis)

La voiture se balade dans les rues piétonnes lilloises, le simple contrôle dégénère en course poursuite à contre-sens sur le périph’

Scène quelque peu surréaliste dans la rue de Béthune à Lille ce mercredi. Une voiture a décidé d’emprunter la célèbre rue piétonne ce qui conduit les forces de l’ordre à intervenir pour expliquer peut-être au conducteur qu’il n’a pas trop le droit de conduire ici. Sauf que le banal contrôle se transforme en course-poursuite dans des rues et boulevards cette fois dédiés à l’automobile. Des feux sont grillés puis la fautive disparaît. Avant d’être retrouvée un peu plus tard, sauf que ses occupants ne sont toujours pas prêts à se rendre, remontant à contre-sens une bretelle du périphérique, avant de se retrouver coincés dans les bouchons et de reprendre une autre bretelle, toujours à contre-sens (quelle question…) et de se faire emboutir par une conductrice en règle. La police n’avait donc plus qu’à cueillir les quatre occupants, pensez-vous ? Que nenni. Trois d’entre eux se sont enfuis, deux n’hésitant même pas à traverser le périphérique à pied… Et le quatrième ? Ben, plâtré, il s’est fait prendre… (Source : Nord Eclair)

Quick halal ou l’effet papillon inversé

Quick halal, ça vous dit quelque chose ? Au plus fort de la campagne des régionales (si toutefois on peut parler de moment fort dans cette campagne), on avait eu droit à une véritable tornade d’articles et de posts sur le sujet. Parce que le restaurant Quick de Roubaix avait décidé durant six mois de ne servir que du halal à ses clients. Et certains de s’indigner contre une éventuelle expression du communautarisme ; à commencer par le maire de Roubaix déposant plainte contre le fast-food avant de la retirer quelques jours plus tard. Epilogue de cette histoire : classement sans suite ; le procureur a estimé qu’il n’y avait aucune infraction caractérisée. Et la tornade de se transformer en un petit battement d’ailes.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture