L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Régionales : DailyNord décerne ses César

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 21 mars 2010


Voilà, c’est fini. Ce soir, à la surprise générale, la liste de gauche reprend la tête du Conseil régional, suivie, selon les premières estimations, de la majorité présidentielle et du Front national. La fin de quelques mois d’une campagne haletante, digne d’un magnifique scénario de film à suspense ou de comédie, c’est selon. Vous avez dit film ? Tiens donc, et si on décernait justement des César  à ces Régionales et ses protagonistes. Meilleur acteur, meilleur espoir, meilleur scénario, meilleur décor et j’en passe. Qui sont donc les grands gagnants ? Attention, mauvais esprit dans l’air…

Et le César du meilleur acteur est décerné à…

Alain Bocquet. Ben oui, évident depuis quelques jours. Qui d’autre que la désormais ex-tête de liste du Front de Gauche pouvait remporter ce César tant convoité ? Retour sur l’entre deux tours (retrouvez également notre Texto). Le leader communiste, qui avait qualifié l’attelage PS-Verts de « gauche guimauve » annonce qu’il ne signera pas l’accord avec le PS et Europe Ecologie pour le second tour. Bien joué à première vue pour un Présidentiable en puissance. Sauf que le mardi, après son beau numéro d’acteur, Alain Bocquet  retourne sa veste. Et part au front avec la gauche, mais lui seulement en avant-dernière place de la liste nordiste : ben oui, de toute façon, il était touché par le cumul des mandats. Comédie, quand tu nous tiens…

Et le César du meilleur espoir féminin est décerné à…

Anne-Sophie Taszarek. Mais qui est Mademoiselle Taszarek ? L’ex-secrétaire fédérale du MJS 62. Plus connue désormais pour nous l’avoir joué comme Besson en rejoignant au coeur de l’hiver la liste de la Majorité présidentielle, emmenée par la Secrétaire d’Etat Valérie Létard. Du coup, elle a fini sixième sur la liste du Pas-de-Calais. Bon, certes, ça ne fait d’elle une star de la politique. Mais qui sait, avec de tels retournements de veste, peut-être que la demoiselle de 23 ans est promise à un bel avenir…

Et le César du meilleur acteur dans un second rôle est décerné à…

Thierry Lazaro. On avait presque oublié le secrétaire départemental de la fédération du Nord de l’UMP. Celui qui avait remporté la primaire en mars 2009 pour conduire la liste aux Régionales. Sauf qu’avec l’arrivée de Létard, notre homme sera contraint à jouer les seconds rôles. Figuration que notre homme, député-maire de Phalempin, n’a pas souhaité tenir bien longtemps. « Ça passe ou ça casse », a-t-il annoncé. Ça a cassé et depuis quelques semaines, Thierry Lazaro évoluait en retrait des Régionales. Un second rôle qui, après la déroute des premier et second tours, devrait lui offrir une seconde jeunesse. Et pourquoi pas un premier rôle prochainement ?

Et le César de la meilleure actrice dans un second rôle est décerné à…

Valérie Létard. Qui rejoint donc Lazaro dans le couple des seconds rôles. Bien malgré elle car la Secrétaire d’Etat  aurait voulu jouer les premiers rôles dans cette campagne… Sauf que… Sauf que ben, malgré ses promesses (comme celle de quitter le gouvernement en cas d’élection, ce qui risque même d’arriver ces prochains jours selon certains…), elle n’a jamais séduit les foules (vous pourrez toujours dire que les autres non plus) et sa campagne n’a pas été aidée par l’étiquette Majorité présidentielle. Résultat, même si elle a pu participer au second tour, pas de quoi fanfaronner avec 19% des voix, soit même pas 1% de plus que Marine Le Pen (chiffres du premier tour). Dire qu’elle a même failli se faire piquer le second rôle…

Et le César du meilleur décor est décerné à…

Olivier Henno. La tête de liste du Modem reçoit ce prix grandement mérité car, pendant la campagne, le MoDem aurait fait de la figuration. Avant d’être envoyé dans le décor par les urnes du premier tour. 3,93% pour le parti que François Bayrou entendait placer comme l’une des forces politiques du  pays. Echec total et en région, l’addition est donc corsée. Même pas les 5% donnant droit au remboursement des frais de campagne. Dans le décor, on vous a dit…

Et le César du meilleur court-métrage est décerné à…

François Dubout. Un court métrage, c’est quelque chose demeurant dans la confidentialité. Pour un public d’initiés. Dans la catégorie, on avait quelques nominés au coude à coude : Jeunes agriculteurs, NPA, LO et…  François Dubout, conseiller régional sortant. Qui ça ? François Dubout, plus connu sous le nom de « Nénesse » (son nom de scène, car notre homme est artiste dans le civil). Ex Parti radical, ex RPF, ex Front national, notre homme aura fait une courte apparition au premier tour avec sa fameuse liste des Ch’tis (3,02% tout de même). Forcément, comme tout réalisateur de court métrage, notre homme voit plus loin désormais et veut fonder un mouvement régional : le parti des Ch’tis ?

Et le César de la meilleure musique écrite pour un film est décerné à…

Europe Ecologie. Ah, la douce musique d’Europe Ecologie qui a résonné tout au long de la campagne. Révolution verte, emballement médiatique, présence web,  le parti allait nous montrer ce qu’il allait nous montrer… Résultat, alors qu’un sondage régional les plaçait en quatrième position avec 12% des voix, Europe Ecologie finit derrière le Front de Gauche avec 10,34% des voix et à la cinquième place. Pas mal quand même se félicitent les militants… Et comme la musique était écrite, tout ce beau monde a fusionné à gauche pour le deuxième tour avec des vices-présidences à la clé…

Et le César du meilleur son est décerné à…

Daniel Percheron. Un son qu’on ne se lasse pas d’écouter. En la matière, la campagne aura été plutôt fournie en petites phrases savoureuses (retrouvez notre Quizz : les petites phrases des régionales). La meilleure petite phrase ? Entre envolées lyriques, métaphores foireuses, etc., difficile de départager. Finalement, on a retenu celle-ci, de Daniel Percheron, à l’automne dernier. « Quand je rentre dans un Buffalo de la région, et que j’attends ma place, je regarde les gens. Et quand je sors, je me dis qu’un jour, notre région sera comme toutes les autres ! » (Oui, fidèle lecteur, ce n’est pas la première fois que vous la lisez, mais que voulez-vous, on ne s’en lasse pas !)

Et le César du meilleur montage est décerné au…

La liste de gauche au second tour. Il en faut certainement du talent pour réussir un tel montage. La liste PS (qui comptait déjà du Radical de gauche et du MRC) fusionne avec le Front de gauche (qui comptait du Parti de gauche et du PCF) et avec Europe Ecologie (qui comptait les Verts et le MEI). Un joli mélange et de savantissimes calculs (et marchandages) pour savoir combien de places pour qui…

Et le César de la meilleure photo est décerné au…

Front National. Pas d’hésitation, l’affiche nordiste du Front National pour les Régionales aura fait couler de l’encre. DailyNord avait relayé ici-même le papier de nos amis de Bakchich consacré au copié-collé d’un public des dernières Présidentielles. Pour ce montage et le mail d’intimidation foireux que les frontistes auront fait parvenir à DailyNord, le César de la meilleure photo est amplement mérité… Retrouvez les deux articles concernés : Marine Le Pen, ça l’affiche mal et Quand le FN nordiste tripote ses communiqués

Et le César du meilleur costume est décerné au…

Front National. Qui dit élection, dit costumes taillés sur mesure. En la matière, le Front national s’est (encore) distingué. Un véritable feu d’artifice : le FN n’a cessé de nous bombarder de communiqués, et de petites phrases taillant allègrement des costumes à tout le monde ou presque. Extraits : au président sortant, Daniel Percheron (« Seigneur Percheron qui a dédaigné descendre de son château pour débattre avec les manants » lors d’un débat), à Alain Bocquet (« le Médor de la politique : il aboie beaucoup mais ne mord jamais » dans un récent communiqués), à Valérie Létard (« Valérie Létard est nulle archi-nulle« , « la pom-pom girl du président Percheron », au choix)… Liste non exhaustive.

Et le César du meilleur réalisateur est décerné à…

Daniel Percheron. Le président de Région sortant que personne ne connaissait selon le sondage sorti en décembre (enfin, à peine 8% des gens, retrouvez notre article). Gageons qu’il n’a toujours pas gagné en popularité, mais comme depuis des décennies, grâce à des manoeuvres politiques habiles, le revoilà en tête de liste et réélu. L’homme de l’ombre, comme le réalisateur, sans qui rien n’est possible, mais qui n’est pas le plus médiatique. Malin en fait.

Et le César de la meilleure adaptation est décerné à…

L’abstention. Une abstention à plus de 55% au premier tour, en langage courant, on appelle ça une claque monumentale pour la classe politique.  Et un vote de défiance vis-à-vis de tous les partis. Sauf que les politiques l’adaptent à toutes les sauces et en font ce qu’ils veulent, voire un nouvel argument électoral (voir notre article Les fines analyses de nos élus). L’abstention, championne de l’adaptation selon les intérêts électoraux…

Et le César du meilleur scénario original est décerné à…

René Vandierendonck. Vice-président du Conseil régional sortant. Et activement investi dans la campagne, avec cette fabuleuse et fumeuse histoire de Quick halal (souvenez-vous). Laquelle avait déjà transpiré dans la presse locale en décembre. Mais « Vandie » doit bien être le seul maire de France à ne pas éplucher chaque matin sa presse locale. Alors en février, lorsqu’il (re)découvre l’histoire, notre maire de Roubaix s’indigne. Haut et fort, tant qu’àç faire puisque nous sommes en pleine campagne. Jugeant qu’il s’agit d’une inadmissible expression du communautarisme, il porte plainte, puis se ravise et retire sa plainte. Original, mais ce Quick halal a été moyennement apprécié des Roubaisiens, détenteurs du record d’abstention dans la région.


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus