L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Le Nord – Pas-de-Calais ? Moi vivant, jamais !

Textos Par | 23 février 2010

Un petit sondage qui va faire taire nos oui-mais-tout-a-changé-depuis-bienvenue-chez-les-chtis-maintenant-le-nord-pas-de-calais-c’-est-la-classe. Dégottée chez Bières et Chicons, notre agent touristique régional, cette consultation, réalisée par Expression publique (à laquelle vous pouvez encore participer), s’intéresse aux régions, leurs compétences et leur image. Et pour notre région, il y a encore du boulot.

Passons les questions sur les modes de transports, fiscalité, etc., qui ne nous apprendront rien sur le Nord – Pas-de-Calais pour aller directement du côté de la place de notre région par rapport aux autres. A la question « Quelles sont les régions où vous aimeriez vivre ?« , les 3 100 votants pour le moment ont répondu sans grande surprise PACA, Bretagne et Midi-Pyrénées. Et le Nord – Pas-de-Calais ?  Seuls 4% des votants daigneraient y mettre les pieds, à égalité avec la Franche-Comté, le Centre et la Haute-Normandie. Seules la Picardie et la Champagne-Ardennes, nos voisines, font pire : 1%. C’est vrai que… On plaisante bien entendu, chers voisins. Serrons-nous plutôt les coudes.

Continuons les réjouissances : « Y-a-t-il une ou plusieurs régions où vous n’aimeriez pas vivre ? » Le gagnant : l’Ile-de-France. Bon, ok. La médaille d’argent ? Le Nord – Pas-de-Calais bien évidemment, vous le sentiez venir. 38% (un de moins que pour la région parisienne) des votants ne veulent pas venir chez nous. Effet Bergues ou pas.  La grande classe.

Suite des questions comparative, la seize : « En France, aujourd’hui, quelles sont les régions qui vous paraissent réussir le mieux ? » En quoi, ça on ne sait pas trop, mais comme on était sur le site, on a donc cherché le Nord – Pas-de-Calais. Peut-être que si les gens ne veulent pas venir vivre ici, ils reconnaissent quand même le travail fourni par les Nordistes. La région arrive en milieu de tableau. Avec 6% soit loin derrière les 47 et 48% de l’Ile-de-France et la région Rhône-Alpes.  Avant de terminer par une question sur les régions qui ont les plus fortes identités régionales : là, le Nord – Pas-de-Calais se classe bien. 22% soit quatrième derrière les Bretons, les Corses et les Alsaciens. Personne veut venir ici, mais au moins 22% des gens respectent l’identité nordiste… On se console comme on peut.

Sources : Bières et Chicons et Expression Publique.

A retrouver également sur DailyNord :

–  Les clichés nordistes à la loupe

Bières et Chicons, l’agent touristique régional

Expatrié en terre Ch’ti : acclimatation sans douleur

– Yahoo Questions/Réponses : bienvenue chez les clichés !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

3 Commentaires

  1. Et oui… Comme si les gens préféraient venir sous la grisaille du nord… Franchement, vous avez le choix entre Bruay ou la Méditerranée, vous allez où ? Plus sérieusement, ça prouve que le nord -pas de calais a encore du boulot avant de devenir une région attractive. On y vient peut-être pour bosser, mais c’est souvent contraint – et presque forcé. Personne ne pense dès qu’il est gamin : ah, il faut absolument que je vienne faire ma vie dans le Nord (à part s’il est en Champagne ou en Picardie bien sûr)… Y’a encore du boulot !

  2. Au moment où j’écris ces lignes, Christian Estrosi, sur la Chaîne Parlementaire, répond à l’Assemblée Nationale à M. Decool, député de Bergues sur la question de l’avenir de la raffinerie des Flandres. « Je vous remercie ainsi que vos homologues du Pas-de-Calais… ». « Du Nord ! » hurlent des députés qui connaissent leur géographie. Quelques minutes plus tard, Michel Delebarre reclaquera dans les dents du ministre de l’Industrie ses errances cartographiques.Tout est résumé. Même pour nos gouvernants, ce qui se trouve au nord, nord-est de Paris relève de la perception globale. Moins la Normandie où certains doivent disposer d’un haras ou d’une résidence secondaire.

  3. Autre réflexion, souvenez-vous il y a deux ans l’affaire de la banderole du stade de France développée lors de la finale de la Coupe de la Ligue Lens-Paris SG (« pédophiles, alcooliques etc… »). Sorti des postures outrées, des déclarations d’intentions, de dépôts de plaintes multiples, quel fut le résultat ? Nul, nul, et re nul. Vérifiez. Sans aucun doute, l’acte a été commis par une minorité. Sans aucun doute, les spectateurs présents au stade comme les Français devant leurs lucarnes n’ont pas pris ce « slogan » au pied de la lettre. Mais comme l’on dit les paroles s’envolent les écrits restent. Je demeure persuadé que le contenu de cette banderole, et surtout -c’est plus grave au vu du résultat- la médiatisation débridée plus que raisonnée qui en a été faite a marqué l’inconscient collectif du pays. OK, le raisonnement peut paraître freudien mais le débat est ouvert.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

NOTRE DOSSIER LÉGISLATIVES 2022

INFORMATIONS ESSENTIELLES, STRATEGIES, ANECDOTES, DÉCRYPTAGES, PORTRAITS, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES DES DERNIERES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus