L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Revue d’actu : les premiers couacs de l’année

DailyUne | Tri sélectif Par | 09 janvier 2010

2010. Samedi. Après une semaine sans, la revue d’actu revient comme à son habitude. Ponctuelle et pleine de mauvais esprit. Alors, que s’est-il passé dans notre région en cette première semaine de l’an? Eh bien, DailyNord, fidèle à ses principes, a relevé quelques-uns des premiers couacs de l’année. Débat sur l’identité nationale, Eurostar en rade, démission de maire, le football en terrain juridique ou le conflit social de Seafrance, c’est la revue d’actu des premiers couacs de l’année.

Carnin : des voeux du maire en forme de démission

Carnin. Un gros millier d’habitants non loin de Seclin dans la métropole lilloise. Et des voeux qui ont retenu toute l’attention cette semaine. Le maire, André Dimnet, mis en difficulté par neuf de ses adjoints pour un caractère bien – trop ? – trempé a présenté sa démission dimanche matin lors de la cérémonie traditionnelle. Après deux mandats et demi à la tête de la commune. Le premier édile a également annoncé devoir subir une opération importante dans les prochains jours, l’une des raisons qui le pousse à arrêter.  « Je laisse les lâches face à leur conscience et me retire la tête haute, fier du devoir accompli », a-t-il notamment déclaré selon La Voix du Nord. Ambiance de voeux. (Source : La Voix du Nord)

Le LOSC vend un futur couac, Lyon ne veut pas payer

A vrai dire, le couac n’est pas récent, mais son développement vient d’être annoncé. Retour en 2007. Le LOSC vend Keita à l’OL. Faut dire que l’axe Lille-Lyon fonctionne pas mal depuis quelques années, proximité de deux actionnaires majoritaires aidants : Michel Seydoux est président du LOSC tandis que son frère, Jérôme, détient de nombreuses parts lyonnaises. Bref, Keita est vendu, l’accord stipulant que Lyon devra verser 2 millions supplémentaires en cas de qualification en Ligue des Champions. Ce que l’OL n’est a priori pas prêt à faire, Keita ayant été un flop et revendu moitié prix (oui, on parle d’hommes) à un autre club. Du coup, ce beau monde se retrouvera au Tribunal de commerce de Lille le 14 janvier. (Source : Nord Eclair)

L’Eurostar, étoile des neiges

C’est presqu’une farce. Souvenez-vous, 2009, et cet Eurostar en rade durant trois jours avec des passagers recueillis dans des gymnases. Exceptionnel ? Eh bien non. Sitôt 2010 lancé, sitôt l’Eurostar pris en récidive. Nouvelles chutes de neige, nouveaux couacs. Un Eurostar qui s’arrête en rase campagne anglaise (lire le Monde), un autre bloqué dans le tunnel, des trains annulés mercredi et un trafic ralenti ce week-end (un train sur deux ou deux sur trois selon les canards). Et tout ça à cause de quelques malheureux degrés centigrades en dessous de zéro. Moralité, les usagers sont prévenus, avant de prendre l’Eurostar, faut regarder le dernier bulletin météo…

Débat sur l’identité nationale ? J’peux pas, j’ai piscine !

Déjà qu’il avait un peu de plomb dans l’aile ce fameux débat de l’identité nationale : entre la fréquentation dérisoire et les dérapages (lire notre article à ce sujet). Mais à Liévin, mercredi prochain, on se disait que cela vaudrait finalement le coup d’oeil. Guests stars : Eric Besson himself et l’inconnu président de Région, Daniel Percheron. Affiche bientôt complétée par Marine Le Pen, elle aussi en campagne pour les Régionales. Pourquoi pas, après tout, puisqu’il s’agit d’un débat et que de toute façon, elle affrontera le ministre de l’Immigration le lendemain (le 14 janvier) sur France 2 dans l’émission A vous de juger ? Sauf que quelques heures après l’annonce de la candidate FN, Daniel Percheron puis Eric Besson se désistaient. Subitement rattrapés par leurs agendas respectifs. Moralité, pour éviter encore plus de ridicule en maintenant ce débat, la préfecture l’a purement et simplement annulé. (Voir l’article de LibéLille)

Sea France, la CFDT rame !

Des mois que la crise perdure et que l’entreprise perd environ trois millions d’euros chaque mois. Après des mois de conflit, la CFDT a accepté de signer le plan de redressement de la compagnie de ferries, prévoyant 482 suppressions d’emplois (lire la dépêche AFP). Une signature qui arrive après huit jours de bras de fer et un rapport accablant de la cour des Comptes publié la veille dans la presse et mettant justement en cause la CFDT… Recrutements par cooptation, avantages exhorbitants, la Cour des comptes dénonçait les abus de la CFDT. Pas bon en pleine négociation… (voir l’article de Nord Littoral)

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture