L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

De Roubaix, Radins.com distille ses bons plans à deux millions d’internautes

DailyUne | Petite histoire Par | 11 janvier 2010

Petite charade : je suis né au début des années 2000, j’ai réussi à fédérer une communauté d’internautes par mon contenu, j’ai un design… douteux, je compte 2 millions de visiteurs par mois, j’ai 1 700 000 abonnés à la newsletter, j’ai migré il y a deux ans de la région poitevine à Roubaix, je suis, je suis… Radins.com. Le pionnier du site des bons plans continue son petit bonhomme de chemin en terre nordiste. Malgré ses multiples concurrents nés avec la crise.

[singlepic id=929 w=160 h=120 float=right]On lui pose la question directement. Déjà sûr de sa réponse, d’ailleurs on n’aurait même pas dû lui poser, on aurait pu l’écrire directement sur DailyNord. Bien nous en a pris (on est journaliste quand même), la réponse attendue n’arrive pas… « Non, la crise économique de 2009 ne nous a pas boosté, sourit Bertrand Maux, gérant du site Radins.com. Tout simplement parce que beaucoup de sites sont nés à ce moment-là. Même des sites marchands ont commencé à proposer leurs espaces radins. » Du coup, l’originalité n’était plus là et l’audience de radins.com n’a pas augmenté comme on aurait pu le croire. La faute à Price Minister par exemple. Ou à un très original lesradins.com qui les suit dans Google…

Depuis deux ans à Roubaix

Pour autant, Radins.com n’a pas encore fermé le porte-monnaie des bons plans. Car si l’année de crise n’a pas été une année d’expansion exceptionnelle, le site a continué à profiter de ses acquis. Créé en 2001 par un Poitevin et géré depuis deux ans par Oxygem, une société roubaisienne, il compte à l’heure actuelle 2 millions de visiteurs par mois. A faire pâlir le blog de Mamie tricot ou DailyNord qui peine encore à atteindre le million mensuel… Quant à la newsletter, respirez un coup, elle part dans 1 700 000 boîtes mails différentes… Niveau sacro-sainte audience (tous âges selon Bertrand Maux, même s’il reconnaît une prédominance de la gent féminine de 30 à 60 ans), Radins en impose donc et s’impose justement comme la tête de pont des cyber bons plans… D’ailleurs, six personnes bossent à plein temps sur le projet, pour une vingtaine de collaborateurs en tout… Pas la peine de préciser donc que le site, via un jeu de partenariats avec des marques, s’autosuffit financièrement, même si Bertrand Maux souhaite rester discret sur la question…

Direction le bon plan qualitatif

Question pertinente (pour une fois) : le look de Radins.com a-t-il enfin changé depuis la reprise en main de la société Oxygem ? Parce que pour ceux qui se souviennent des premières années, le design était un vrai fourre-tout à faire mourir d’une crise cardiaque un web-designer… Ben, non. Radins.com a toujours l’air d’un fourre-tout. Pas vraiment dans l’air d’un temps consacré aux vidéos ou animations toujours plus rapides et sexy. Mais un positionnement que Bertrand Maux assume parfaitement : « Ce design grenier/brocante, on souhaite le garder. Il n’y pas de raisons de s’en débarasser, radins.com n’est pas une guirlande. » Mais un site que le gérant souhaite voir évoluer : « Nous avons mis une rubrique troc par exemple qui marche très bien. » Tout en continuant à développer les recettes et la ligne éditoriale : «Radins.com est une plateforme de solutions, de conseils, de services innovants. Avec des offres qualitatives. » Car c’est bien la spécificité de notre radin roubaisien :  hors de question de trouver tout et n’importe quoi sur le site, « on trie les marchands et les offres. Et on cherche l’exclusivité également ». Ainsi, on peut se retrouver avec un téléphone d’une valeur de 50 euros, entièrement gratuit selon le jeu des remboursements. Mais aussi ramasser quelques codes promos, connaître les numéros de téléphone surtaxés, ou échanger des bons plans comme gratter son pare-brise avec une carte de crédit ou récupérer ses vieux lacets pour faire des mèches de bougies. Toujours dans l’optique de dépenser moins et mieux.

Le site Radins.com

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Pour compléter le sujet je permets d’indiquer qu’il existe de nombreux site du même type et qui le complète par certains aspects:
    http://argent.radin.free.fr (propose surtout de trouver des activités complémentaires test de médicaments, de nourriture, de cosmétique, réunions de consommateurs etc)
    http://www.lesradins.com qui regroupe surtout des astuces de la vie de tous les jours ainsi qu’un petit forum
    http://www.madstef.com qui possède un forum très actif avec de nombreux membres et qui révèle de nombreux bons plans.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus