L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Le petit journal de la grippe A

Feuilleton Par | 23 janvier 2010

On pouvait difficilement y échapper. La grippe A s’installe sur le territoire français et dans notre région. Et difficile de suivre toutes les informations circulant à ce sujet entre nombre de cas, contaminations, fermetures de classes, etc. Pas question pour DailyNord cependant de dépêcher un journaliste spécial grippe pour vous informer heure par heure de la situation. A la place, on vous propose un petit point régulier entre infos essentielles et existentielles… Et pour ceux qui veulent vraiment tout savoir, petit bonus avec un flux d’informations régionales sur le sujet.

23 janvier : ça sent le sapin…

Et oui, ça sent le sapin pour la grippe A H1N1. On risque de ne plus en entendre beaucoup parler ces prochains jours… Déjà, c’est la gastro qui a pris le relais au niveau épidémique ces dernières semaines. Un million de cas en trois semaines. Sale temps pour la grippe qui vient de recevoir le coup de grâce dans la région : décrue de l’épidémie oblige et vaccination chez le médecin étant désormais possible, les centres de vaccination de la région fermeront leurs portes à la fin de la semaine prochaine. Dommage : les journalistes de DailyNord ont eu la bonne surprise de recevoir leur beau papier à en-tête les invitant à aller se faire piquer cette semaine…

8 janvier : Roselyne Bachelot a un stock à ne plus savoir qu’en faire, à Douai, on refuse de vacciner

Vous l’avez remarqué, plus grand chose à se mettre sous la dent concernant la grippe A dans la région. En début de semaine, l’affaire, c’était le surplus en millions de doses de vaccins en France. Et ce vendredi 8 janvier, petit couac relevé du côté de Douai dans L’Observateur du Douaisis : un septuagénaire décide de se faire vacciner, convocation à la main. Le bonhomme arrive au centre de vaccination à 11h45, soit une heure “chrétienne” pour subir la piqûre. Pas de chance, deux préposées à la vaccination lui disent qu’il doit revenir plus tard, le centre est fermé faute de médecins… Ça ne va pas aider à écouler les stocks cette histoire…

10 décembre : cinq cas mortels depuis le début de l’épidémie dans la région

Cinq décès dûs à la grippe A ont été recensés dans les hôpitaux de la région. C’est pour le moment le bilan de l’épidémie de grippe A dans le Nord – Pas-de-Calais où les séances de vaccinations ont trouvé leur rythme de croisière. Faut dire aussi qu’entre les annonces quotidiennes des nombreuses fermetures de classes ou d’établissements scolaires, la visite de Roselyne Bachelot samedi à Marcq-en-Baroeul, et surtout la propagation du virus, certains ont commencé à s’inquiéter. On approche même la barre des 90 000 vaccinés dans le Nord, nous apprend La Voix du Nord. Autre information à noter, qui nous vient cette fois du Parisien : le numéro de téléphone Info Grippe mis en place par le Ministère de la Santé est un numéro surtaxé (0 825 302 302, facturé 0,15 euro la minute). Toujours bon à savoir…

27 novembre : des matchs reportés, un jeu pour patienter

Hasard du calendrier : le jour où DailyNord se décide à parler des autres sports collectifs de ballon dans la région (voir notre article), on apprend que deux matchs sont reportés. Le premier en volley-ball : le TLM ne recevra pas Tourcoing ce vendredi. Motif : plusieurs cas de grippe A H1N1 dans l’effectif nordiste (plus d’infos par là). Les Gravelinois du BCM en basket ne sont eux pas touchés directement par le virus, mais ce sont leurs adversaires de Vichy qui ne pourront pas honorer la rencontre, plusieurs joueurs étant cloués au lit (voir ici). A défaut de fouler les parquets ou les tribunes, les valides et les supporters pourront s’occuper en jouant à Vaccinator, le nouveau jeu de l’agence Torich (de Roubaix), décidément très inspirée ces derniers temps (retrouvez notre article sur le jeu Training Titi). L’objectif : aider Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, à écouler le plus de vaccins possibles. Pour jouer, c’est par .

25 novembre : pour la vaccination, les collégiens et lycéens attendront lundi,  à Saint-Omer, on n’a plus le droit d’aller à la maternité

Grippe A, grippe A, grippe A. Bon, l’info de la semaine, c’est la vaccination de nos écoliers. Enfin, pas de tous. Parce que dans le Nord – Pas-de-Calais, il faudra attendre la semaine prochaine pour les vaccinations dans les collèges et lycées (les primaires et maternelles doivent eux attendre leur bon de vaccination à domicile). Pourquoi ce retard alors que ce mercredi on parle de démarrage de la campagne de vaccination au niveau national ? “Cette organisation est un paquebot, nous ne sommes pas dans un dériveur“, confiait hier le Préfet du Nord à La Voix du Nord. Décidemment, sur le front de la grippe, on enchaîne les couacs même s’il paraît que les vaccinations dans les centres ont repris du poil de la bête (dix fois plus de candidats à la piqure que le premier jour) . Pendant ce temps, à Saint-Omer, on apprend que les nouveaux-nés n’auront plus le droit de voir leurs grands frères, grandes soeurs, grands parents, etc. Juste papa. Pour cause de virus H1N1, la direction de la maternité a décidé de limiter les accès. Au moins une bonne nouvelle pour ceux qui n’avaient pas envie de s’extasier trois heures durant devant les nouveaux-nés.

Sources : La Voix du Nord (vaccination dans les collèges et lycées, maternité Saint-Omer), Nord Eclair.

21 novembre : les vaccinations ne font pas recette, les écoles ferment

Les vaccins ne font pas recette. C’est l’enseignement de la première semaine de vaccination contre le virus H1N1 dans la région selon La Voix du Nord. Alors que le virus continue de se propager. Vendredi 20 novembre, on apprenait des fermetures groupées d’établissements scolaires à  Saint-Saulve, Rieux-en-Cambrésis, Bazuel, Tourcoing, Forest-sur-Marque, Bailleul, Coudekerque-Branche. On notera aussi la fermeture d’une école à Guarbecque dans le Pas-de-Calais pour… insuffisance d’enseignants (lire ici)…

16 novembre : deux premiers cas mortels confirmés

L’info est tombée en fin de semaine : deux premiers cas mortels de grippe A ont été recensés dans la région. Tous deux dans le Pas-de-Calais. Et deux décès liés à des facteurs à risque. Du coup, on a appris dans le même temps qu’après une première journée de vaccination, jeudi, morose (voir notre revue d’actu), les Nordistes se réveillaient en allant dans les centres dévolus aux vaccins. Sans pour autant céder à la panique : ce lundi, le site Ne Rien Louper, en s’appuyant sur une recherche de mots-clés dans Google, annonçait les villes qui cherchaient le plus d’informations sur le virus sur Internet. Lille n’est pas dans les dix premiers cités.

Sources : La Voix du Nord, Ne Rien Louper

10 novembre : à Coudekerque-Branche, la grippe A relance les chômeurs

Onze chômeurs du Dunkerquois peuvent remercier la grippe A. En effet, le conseil municipal de Coudekerque-Branche vient de livrer une bonne nouvelle pour l’emploi : la mairie recrute des demandeurs d’emplois pour l’épauler dans la vaccination contre le virus H1N1 qui débute ce jeudi. Le tout pendant quatre mois sans formation médicale. On se rassure, ce ne sont pas eux qui vont piquer… (source : La Voix du Nord)

8 novembre : le décès n’était pas dû au virus

Le décès de l’homme de 37 ans originaire des environs de Valenciennes  n’est pas lié à la grippe A (H1N1). Une mise au point faite par la Préfecture samedi après les tests complémentaires.

6 novembre : un premier décès dans le département du Nord qui serait dû à la grippe A

Un premier décès “possiblement lié à la grippe A” a été annoncé par la Préfecture du Nord. La victime ? Un homme âgé de 37 ans, originaire de l’arrondissement de Valenciennes, décédé à son domicile ce vendredi matin suite à des difficultés respiratoires. Extrait du communiqué de la Préfecture : “Le diagnostic de grippe A (H1N1) 2009 ne peut être écarté. Des investigations complémentaires sont actuellement en cours pour confirmer ou infirmer ces premiers éléments de diagnostic.” Qui rappelle que la campagne de vaccination débutera le 12 novembre.

3 novembre : une femme enceinte sous assistance respiratoire à Lille, un tiers des effectifs de la gendarmerie d’Orchies sur le flanc

Alors qu’en Ukraine, on a décrété l’état d’urgence en fermant toutes les écoles du pays (voir cet article du Figaro), en France et dans le Nord – Pas-de-Calais, l’épidémie progresse. La Voix du Nord annonce ainsi ce mardi un cas de grippe A inquiétant dans la métropole lilloise : une femme enceinte placée sous assistance respiratoire à l’hôpital Salengro. Selon le quotidien, l’état de la jeune femme s’améliorerait. Pendant ce temps, à Orchies, le virus a frappé la gendarmerie mettant huit hommes sur le flanc, soit près d’un tiers des effectifs. Du coup, interdiction au public de pénétrer dans l’enceinte. Tandis que ceux qui se feraient interpeller par les gendarmes seront transférés dans des brigades voisines (en savoir plus).


30 octobre : la région Nord – Pas-de-Calais sur le podium hexagonal

La distinction ne fera plaisir à personne. Selon des informations de l’AFP (que l’on peut retrouver sur Nord Eclair par exemple), la région Nord – Pas-de-Calais se situe au troisième rang des régions les plus touchées de France avec 379 cas pour 100 000 habitants. Elle suit l’Ile-de-France, deuxième, et l’Alsace en haut du podium. Une même dépêche qui précise que l’épidémie se propage de plus en plus rapidement notamment dans les grands centres urbains comme Lille. Alors que seulement 17% des Français, selon un sondage IFOP, envisagent de se faire vacciner…

22 octobre : l’épidémie de fermetures prend de l’ampleur

C’est bel et bien reparti cette semaine sur le front de la grippe A. Pas grand chose de transcendant, mais de nouvelles fermetures de classes en nombre dans le Nord – Pas-de-Calais : l’intégralité des classes prépa du lycée Faidherbe à Lille (soit 1 000 élèves), le collège privé Sainte-Clotilde à Douai ainsi qu’une école primaire à Richebourg par exemple sont concernés. Pour eux, les vacances débutent un peu plus tôt…


14 octobre : tout est paré, y’a plus qu’à… recruter des volontaires

93 centres de vaccination dans la région. Tel est l’enseignement des deux annonces préfectorales (Nord et Pas-de-Calais) ces derniers jours.  Le tout devrait être opérationnel début novembre. Et l’on apprend dans La Voix du Nord qu’il n’est pas si facile que ça de recruter des volontaires pour la vaccination (150 seulement pour le moment dans le Pas-de-Calais par exemple)… Pendant ce temps, l’école primaire de Wardrecques (près de Saint-Omer) et une classe du lycée Condorcet ont fermé leurs portes.

12 octobre : Lille ferme ses classes, Hénin passera le bac d’escalade ailleurs

Le petit point grippe A habituel. Dernière info en date, des fermetures dans la capitale régionale, les prélèvements s’étant révélés positifs : l’école maternelle Decroly, l’école primaire Quinet Rollin ainsi que la classe de terminale S4 du lycée Faidherbe à Lille  seront fermées jusqu’au 18 octobre.

On a aussi en stock la mésaventure des lycéens de Hénin-Beaumont. N’y voyez aucun lien avec la politique locale, la salle d’entraînement de la section d’escalade d’un lycée local va être réquisitionnée pour la vaccination. Du coup, les lycéens, qui ont trois épreuves d’escalade cette année, ont dû trouver un autre lieu pour faire de la voltige. Aux frais du lycée bien sûr (en savoir plus sur 20 Minutes).

6 octobre (bis) : enfin quelque chose

Comme quoi il ne faut jamais désespérer avec la grippe A. Reçu, il y a quelques minutes sur la boîte mail de la rédaction, ce communiqué :

Un lien entre tabagisme et grippe A (H1N1) rappelé aujourd’hui par l’Office français de prévention du tabagismeLa pandémie de grippe A (H1N1) qui se profile est une des trois bonnes raisons d’arrêter de fumer en cet automne 2009. Elles vous sont présentées par l’Office français de prévention du tabagisme sur son nouveau site Internet et dans un document téléchargeable sur http://www.ofta-asso.fr/.

En résumé, on apprend que le risque d’être touché par la grippe est augmenté de moitié chez les fumeurs par rapport aux non-fumeurs. Comme celui de développer une grippe plus sévère. Bonne nouvelle cependant, la protection vaccinale est aussi correcte chez les fumeurs que chez les non-fumeurs dans les épidémies précédentes. Mais, parce qu’il y a forcément un mais, elle (la protection) serait moins prolongée chez le fumeur.

Bref, fallait bien une étude pour expliquer au fumeur qu’il avait plus de risques de se choper une sale grippe A que le non-fumeur. En même temps, il était peut-être déjà au courant.

6 octobre : rien, rien, rien…

Etrange cette grippe A. Les vaccins sont commandés, ils devraient arriver prochainement. Mais depuis quelques jours, plus grand chose à se mettre sous la dent dans la région… Du coup, nos journalistes cherchent des angles. On a retenu deux articles : l’afflux de bouquins sur la grippe A qui devrait arriver en librairie (il y en qui ne perdent pas le nord, voir Nord Eclair) ; mais aussi une question posée dans La Voix du Nord, édition dunkerquoise : et qu’est-ce qu’on fait sur la grippe A débarque dans la maison d’arrêt locale ?

24 septembre : vaccination, l’appel au peuple

Appel aux médecins libéraux, médecins salariés exerçant une activité administrative, médecins retraités depuis moins de 5 ans, dentistes, infirmiers libéraux, infirmiers retraités depuis moins de 5 ans, élèves infirmiers en 3e année, internes en médecine, étudiants en médecine ayant validé leur 4e année, (ouf…) la France a besoin de vous ! Le Nord d’ailleurs, vu que c’est un appel de la Préfecture du département qui est à la recherche de personnel pour la vaccination. Les piqûres seront bien sûr indemnisées précise le communiqué. Reste juste à attendre l’arrivée du vaccin.

22 septembre : pas grand chose à dire, mais on le dit quand même

Pas grand chose à se mettre sous la dent depuis quelques jours sur la grippe A. Mais histoire de vous prouver qu’on suit toujours avec attention l’affaire, on vous annonce la réouverture du collège Franklin de Lille  (le lundi, voir Nord Eclair). Et ? Et c’est tout. Ah si, un peu d’autopromo, on vous conseille la lecture de notre article sur la grippe A et la frontière belge.

17-18 septembre : les grands refilent la grippe aux petits, le maire convoque la presse pour ne rien dire

Ce n’est pas étonnant. Fallait bien que les collégiens touchés par la grippe A la refilent à leurs petits frères et soeurs. Du coup, ceux-ci allant à l’école, le virus se transmet. Du coup, les établissements ferment : exemple avec l’école maternelle du Bourg à Houplines (avec le collège Salengro) ou les CE2 Lalo à Lille (avec le collège Franklin, Nord Eclair parle de ce cas).

Au rayon des adultes, on a aussi apprécié la conférence de presse du maire de Saint-Omer suite à un cas de grippe dans les services municipaux. Pour résumer, le premier édile a convoqué la presse pour expliquer qu’il ne savait pas si c’était la H1N1 et que de toute façon, il n’y avait pas de quoi s’inquiéter (La Voix du Nord y était).  Merci M. le maire, on avait hésité à venir au point presse, on a bien fait de rester chez nous…

Bonus du vendredi, le point sur les établissements fermés selon l’Académie de Lille :

Commune : Bousbecque
Établissement : École Les Jonquilles / Classe : 1
Date de fermeture : 11-sept.-2009 – Date de réouverture : 19-sept.-2009
Commune : Houplines
Établissement : Collège Roger Salengro
Date de fermeture : 09-sept.-2009 – Date de réouverture : 19-sept.-2009
Commune : Houplines
Établissement : École maternelle du bourg / Classe : Toutes
Date de fermeture : 17-sept.-2009 – Date de réouverture : 26-sept.-2009
Commune : Lille
Établissement : Collège Franklin
Date de fermeture : 09-sept.-2009 – Date de réouverture : 19-sept.-2009

Commune : Lille
Établissement : École élémentaire Lalo / Classe : une classe de CE2
Date de fermeture : 16-sept.-2009 – Date de réouverture : 24-sept.-2009

16 septembre : ça s’en va et ça revient

Mercredi 16 septembre, 16h15 sur le mail de DailyNord : les élèves de la classe de terminale ST2S1 du lycée Valentine-Labbé de La Madeleine sont invités à rester chez eux jusqu’au 23 septembre.  Le même jour à 18h41 sur la même boîte mail, même expéditeur : fermeture de la classe de CE2 de l’école Lalo à Lille. Mais l’arrêté de Valentine-Labbé n’est plus valable, les tests étant négatifs… Y’en a qui vont devenir fous du côté de la Préfecture…

Du 12 au 15 septembre : fausses alertes, réouvertures en série

Et du coup, les parents qui s’étaient démenés depuis samedi pour faire garder leurs enfants durant la semaine de fermeture initialement prévue, n’ont plus qu’à annuler.  Les deux classes de maternelle de Masnières sont autorisées à rouvrir ce lundi matin (La Voix du Nord) tandis que la préfecture annonce également la réouverture de l’école Anatole-France à Armentières et d’une crèche à Douai le mardi (tiens, on l’avait oublié dans notre décompte précédant celle-ci),   portant le nombre de fermetures à trois (Franklin à Lille, Salengro à Houplines, une classe des Jonquilles à Bousbecque)… Et déjà certains mauvais esprits se disent que les pouvoirs publics en font trop pour pas grand chose au final (les mêmes d’ailleurs qui se plaindront si les pouvoirs publics n’en font pas assez)…

Du 8 au 11 septembre : la grippe débarque dans les écoles, cinq établissements ferment

La grippe A est arrivée dans les établissements scolaires. Houplines, Hénin-Beaumont, Villeneuve d’Ascq le mardi, plusieurs établissements scolaires sont concernés. Le mercredi, c’est au tour du collège Franklin de Lille (voir notre Texto à ce sujet).  Suspicion de grippe A du côté de Béthune également, mais aussi à Roubaix (lire sur La Voix du Nord). Vendredi soir, le Préfet prend la décision de fermer cinq établissements ou parties d’établissement à Armentières, Bousbecque, Houplines, Lille, Masnières (la liste actualisée sur le site de l’Académie). Dans cet océan de mauvaises nouvelles, certains ne perdent pas le nord. Un communiqué arrive à la rédaction de DailyNord : une entreprise privée propose des cours par Internet à destination des enfants dont les établissements sont fermés. Prix d’appel : à partir de 9,99 euros mais on n’a pas envie de vous donner le nom de la boîte…


Retrouvez aussi nos différents articles sur la grippe A H1N1 :
Grippe A dans les écoles nordistes : c’est parti !
Le business de la grippe A
M’embrassez pas, j’ai le badge !
Grippe A : à la rentrée, on va travailler à la maison !
La filière porcine nordiste pas encore grippée

Suivre les dernières infos sur la grippe A dans le Nord – Pas-de-Calais en direct chez nos confrères

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture