L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

La carte des voeux des élus… et leurs petites phrases

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 15 janvier 2010

Les vœux. On n’y échappe pas. Elus de tous bords, ils adorent ça. Même passionnément pour certains. A l’instar d’un Bernard Derosier très attaché à la tradition qui claque 260 000 euros pour la cérémonie du Conseil général du Nord à son personnel (au Zénith de Lille, s’il vous plaît !). Passons. Ailleurs, ça se passe généralement le soir où le week-end dans une salle municipale toujours archi-comble. On a généralement droit à un satisfecit sur l’année écoulée, on annonce une année encore plus riche et au passage, on en profite parfois pour égratigner l’adversaire politique. Qu’il soit local ou national. On a (longuement) hésité à couvrir les vœux dans les quelques 1 500 communes de la région, et finalement on s’est dit que la presse locale faisait très bien tout ça. Du coup, on s’est contenté de compiler les petites phrases. Sur une carte que vous pouvez bien sûr enrichir.




Afficher Les petites et grandes phrases des voeux sur une carte plus grande
Pour voir les petites et grandes phrases, cliquez sur les repères.


Qui dit voeux, dit discours. Long. Très très long, pour ne pas dire soporifique parfois (vous sentez le vécu ?). Patience, le buffet, ce sera pour plus tard. En attendant, dans les discours de nos chers édiles, il y a parfois de quoi se régaler. Un beau discours, ça passe forcément par une citation. C’est pratique, ça fait érudit, ça relève le propos. Pour cette première salve de voeux – car les collectivités en ont programmé jusque la fin du mois – on a déjà recensé du Oscar Wilde, du Paulo Coelho, du Jaurès, etc. Le champion toutes catégories ? Gérard Caudron, maire de Villeneuve-d’Ascq qui use du Jaurès, du Oscar Wilde et du Clemenceau. On ne va pas toutes les reprendre, on s’en contentera d’une seule: « La sagesse, c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue quand on les poursuit. » C’est beau, ça ressemble presque à un sujet de philo… Vous traiterez le sujet suivant à partir de l’analyse d’exemples en vous appuyant sur les différents ouvrages philosophiques que vous pourrez compléter par des lectures personnelles etc. Allez, on se ressaisit. La citation c’est bien, mais attention à ne pas en abuser car comme disait Voltaire, “L’art de la citation est l’art de ceux qui ne savent réfléchir par eux-mêmes”.

Certains en revanche ont le verbe volontiers lyrique en cette douce saison de voeux. A tout seigneur, tout honneur, là, on retrouve Daniel Percheron, l’inconnu président de Région, bien connu justement pour ses envolées. Et quand, notre homme est invité pour des voeux à Lens, cette terre qui la vu naître politiquement, ce territoire où il a enseigné dans sa prime jeunesse, forcément, le coeur parle. Et s’emballe. « Je vais vous raconter une belle histoire lensoise pour 2010. C’est la naissance d’une métropole, ou la métamorphose du territoire, car Lens est la capitale du bassin minier. Tout vient de ce Louvre-Lens, un “miracle” dû à Jacques Chirac. N’oubliez jamais le nom d’Henri Loyrette qui a dit un jour “Lens est la chance du Louvre” et non l’inverse. » On vous sent tout émoustillé… Mais attention car Percheron n’est pas loin de se faire détrôner. Cette année, on a aussi Natacha Bouchart, la maire UMP de Calais. Après la métamorphose lensoise, la métaphore calaisienne. Petite phrase piquée lors de ses voeux: « Je ne fais pas partie de la catégorie des rêveuses. Je ne suis pas aveugle aux nuages qui traversent régulièrement notre ciel, au gré des décisions économiques et de la conjoncture internationale. Mais la sinistrose n’est jamais une réponse efficace. »

Des voeux pavés de bonnes intentions

Qui dit voeux, dit grande phrase. Pavée de bonnes intentions, forcément en ce début d’année. Avec Dominique Dupilet, président du Conseil général du Pas-de-Calais évoquant la réforme des collectivités, son obsession depuis quelque temps (si, si, il a même créé un blog). « Le Département est une collectivité irremplaçable et il y a de très nombreuses raisons de le dire. (…) On tient à ses actions pour réduire les inégalités sociales et territoriales, pour donner corps à la solidarité envers nos concitoyens les plus fragiles, pour préparer l’avenir du Pas-de-Calais et de ses habitants, pour conforter les dynamiques et développer l’emploi, pour participer, à notre échelle, à la préservation de la planète par un développement durable et partagé. » Un petit regard sur l’actu. Logique, être élu c’est être visionnaire et avoir la capacité de se projeter dans le futur (pas trop loin quand même). L’an passé, on a mangé de la crise. Cette année ? Toujours un peu de crise, mais de nouveaux sujets comme la réforme des collectivités et la disparition de la taxe pro très très en vogue à gauche. Au rayon grande phrase, on a aussi celle-ci du député-maire du Touquet, Daniel Fasquelle: “Liberté, égalité, fraternité : cette devise inscrite au fronton de nos édifices publics ne doit pas rester vaine. A nous de la faire vivre, ensemble en 2010, en France et dans le Montreuillois”. Ce qu’il y a de commode avec la belle phrase, c’est que même les élus des petites communes peuvent s’en offrir une. Comme Bernard Urbaniak, le maire de Mazingarbe (Liévin): “L’investissement des collectivités, c’est l’intérêt de l’Homme pour sauvegarder l’humanité, l’emploi et le créer ! ».

Et au milieu de toutes ces jolis propos, on en relève d’autres en revanche plus terre à terre. Pragmatiques diront certains. Exemple ? Béatrice Ryckebusch, maire de Zegerscappel (Saint-Omer). Je cite: « Dans les bâtiments communaux, éteignons les lumières, chauffons avec modération, n’éclairons pas inutilement. Ces gestes simples permettront des économies non négligeables. » Intentions louables. On ne sait si Bernard Derosier a fait sien ce voeu au sein de son Conseil général…

Entre les mairies, les intercommunalités ou que sais-je, il reste une ribambelle de voeux jusque fin janvier. Faites-nous remonter les petites phrases transcendantes via les commentaires et nous complèterons cette carte.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

4 Commentaires

  1. En voici une de Jean-Pierre Kucheida (maire de Liévin) qui, en préambule à son discours, a lancé que Liévin et le Bassin minier en général n’étaient « pas une réserve d’indiens, pas une colonie de l’agglomération lilloise ». J’applaudis des deux mains et même des deux pieds. Que ceux qui se prennent pour des parisiens du Nord d’opérette s’enfoncent bien cela dans le crâne. Quand je dis que nous Artésiens, vomissons Lille et revendiquons Arras pour seule capitale locale, ce n’est pas une vue de l’esprit mais vérifiable sur le terrain. Il faudra donc bien un jour accepter cette évidence. Et le plus vite sera le mieux.

  2. @Pasdecalais libre. Et JPK, président de la République autonome du Pas-de-Calais? Premier ministre, Daniel Percheron, les deux vont ensemble. Au ministère de la culture, c’est tout trouvé, on a un Jack Lang sous lamain. Pour la santé, Génisson. Pour l’enseignement, là on a que l’embarras du choix. Pour l’écologie, Jean-François Caron. Pour les transports, Jacques Mellick (wouarfff) et pour le budget, Gérard Dalongeville (re-wouarrff)…

  3. La proposition me tente, j’y apposerais juste une retouche en donnant les clefs du pouvoir à Jean-François Caron et trois modifications en confiant le budget à Dominique Dupilet, l’écologie à la formidable Marie-Christine Blandin (Roubaisienne d’origine mais prof au collège de Saint-Pol-sur-Ternoise avant de devenir présidente de Région, on la naturalise sans problème), la pêche et les transports à Frédéric Cuvillier… et un grand coup de pied au cul de Jack Lang qui n’est et n’a jamais été de chez nous. Car mine de rien, TOUS les élus majeurs du Pas-de-Calais sont natifs du département. On ne dira pas la même chose du Nord, Derosier est du Loiret, Gérard Caudron est Picard, Jacques Vernier (maire de Douai) Michel Seydoux (président du LOSC) et Ch’titine Aubry sont des purs parisiens (CQFD concernant mon premier développement)*… Comme mes copains Ali, Hanna, Aderito, Moncef, Mario, Mammadou et autres Stefan, je suis un vrai Artésien. Nous sommes tous nés et vivons “dans not’ coin” bien qu’originaires de partout et de nulle part. On est pas prêt d’être confrontés aux problèmes de consanguinité, il nous reste une sérieuse marge pas vrai ? Mais pour nous gouverner, pour l’instant du moins, on ne fera jamais confiance à des aventuriers dénués d’un véritable vécu chez nous. Cela s’appelle un rappel de la définition du mot proximité. Perso, un débat sur l’identité régionale me ferait kiffer grave. Car pour les Lillois, le résultat équivaudrait à un bon gros coup de pied dans les testicules. On parie ?

    *Pour enfoncer le clou bien que la famille de Gaulle vécût à Paris, la mère du général de Gaulle se rendit dans sa famille à Lille pour donner naissance à son fils… avant que ce dernier se casse fissa. A la différence du père de la Ve République, celui de la Révolution Française, Maximilien de Robespierre est né à Arras et y a passé toute sa vie et fait paraître un mémoire intitulé “À la Nation artésienne, sur la nécessité de réformer les États d’Artois” juste avant de monter à Paname pour faire la Révolution. Robespierre était ce qu’on appelait encore à l’époque un bâtard. Encore la preuve que bon sang mêlé ne saurait mentir dans le Pas-de-Calais.

  4. He bien, il m’a l’air très engageant, ce “Pas-de-Calais libre”. N’oubliez pas de nommer un ministre de l’identité régionale, surtout.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus