L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Petit Papa Noël, quand tu débarqueras dans le salon

DailyUne | Petite histoire Par | 21 décembre 2009

C’est de saison. Depuis quelques semaines, sur le net, fleurissent de nombreuses annonces : “cherche Père Noël pour le 24 au soir”. Ou “joue le rôle du Père Noël”. Eh oui, en période de fêtes, certains ne reculent devant rien pour faire plaisir à leurs bambins. Daniel, facteur à la retraite,  s’est lancé dans cette drôle d’activité. Témoignage pendant qu’une mère de famille nous explique pourquoi elle veut un Père Noël dans son salon.

[singlepic id=855 w=320 h=240 float=right]Daniel était facteur. « Dix-sept ans la même tournée. Ça crée des liens », souligne le jeune retraité qui a quitté La Poste il y a trois ans. Certes, ça crée des liens. Mais de là à se retrouver Père Noël, on ne trouve pas le lien, justement : « C’était un hasard. J’ai toujours eu la fibre théâtrale. Une vocation contrariée… Quand je suis arrivé à la retraite, ma fille pensait que j’allais m’ennuyer. Elle m’a conseillé de m’inscrire à l’ANPE Spectacle. »

Sympa avec sa fille, Daniel obéit. Et du coup, il ne s’ennuie pas. Surtout en décembre, mois où pour la troisième année consécutive, il revêt le fameux costume de Père Noël, vêtements rouges et barbe blanche de rigueur. « Il y a deux parties à mon activité : d’un côté, je fais le Père Noël pour des événements bien précis. En ce moment, je suis dans la galerie marchande de V2 à Villeneuve-d’Ascq par exemple. Les gens viennent me parler, les enfants sont pris en photo avec moi, etc. Je fais aussi des arbres de Noël de Comité d’entreprises, etc. » Bref, du Père Noël classique qui arpente les travées de Noël. « La deuxième partie, c’est le 24 décembre au soir. Là, je vais directement chez les gens. »

« Voir les yeux de ma fille scintiller »

C’est la première fois qu’elle fait appel à un Père Noël extérieur. « Le 24 décembre. Je veux voir les yeux de ma fille de 3 ans scintiller quand elle le verra entrer dans la maison », explique Priscilia, une habitante de Mons-en-Baroeul.  D’ailleurs, son Père Noël, elle l’a déjà trouvé depuis quelques semaines. 50 euros alors qu’elle avoue avoir pensé à mettre jusqu’à 100 euros. Réalisme oblige, car elle avait déjà tenté l’expérience en famille : « Nous l’avions déjà fait avec un ami, un voisin, ou mon mari, mais à chaque fois, il y a quelque chose qui ne va pas : le costume est trop grande, on n’a pas les bottes, la barbe, etc. » Du coup, elle fait appel à un professionnel. Et pas d’inquiétude quant à la découverte d’un possible imposteur : « Ce Père Noël travaille dans un magasin au moment des fêtes. Ma fille a d’ailleurs déjà été prise en photo avec. »

Le Père Noël en profite pour donner quelques leçons de morale

Directement chez les gens ? Qu’on se rassure, Daniel ne passe pas par la cheminée et ne débarque pas non plus à l’improviste. Le tout est parfaitement organisé : « J’ai une annonce sur internet. Les gens me contactent par mail ou téléphone. » Parents gaga et Père Noël se mettent alors d’accord sur le contenu de la prestation. « Cet entretien est important, continue le Père Noël. Ça me permet de connaître les prénoms des enfants et surtout quelques anecdotes. » Histoire de faire plus vrai. Et parfois de faire passer des messages des parents, via le bonhomme à la barbe blanche. Parce qu’évidemment, quand c’est Papa Noël qui le dit, ça a plus d’impact que papa ou maman tout court : « Il y avait un gamin qui lui dormait toujours avec ses parents. Son père m’a demandé de lui faire passer le message. Parfois, je demande aussi à l’enfant d’arrêter de sucer son pouce, etc. »

A entendre notre Père Noël, l’activité se porte plutôt bien. A 70 euros la demie-heure, les parents sont prêts à faire quelques folies supplémentaires. La preuve, pour le soir de Noël, notre  est déjà complet : « le soir de Noël, je reste une demie-heure chez les gens. Avec le temps de transport, je ne peux pas prendre plus de six familles. » Réparties dans la métropole lilloise, Daniel ne souhaite pas trop s’éloigner. Mais propose aussi des prestations dans la journée du 24 ou la matinée du 25. Et Noël, Papa Noël le fête quand ? « Le 25, une fois que c’est fini.Mais c’est vraiment une activité qui me plaît. » Comme quoi il n’est jamais trop tard pour devenir Père Noël.

Pour contacter le Père Noël, direction son annonce sur Vivastreet.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus