L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

A Valenciennes, le lipdub témoigne de ses vertus

DailyUne | Petite histoire Par | 28 décembre 2009


Les jeunes de l’UMP n’ont décidément rien inventé. Un an avant leur tant décrié lipdub, l’agence Clinitex à Valenciennes réalisait sa propre vidéo (nous vous le signalions déjà il y a une dizaine de jours). On y voit une quinzaine de salariés reprendre en playback une chanson de Téléphone au travers d’un clip tourné dans les locaux de l’entreprise. Une idée originale qui tranche avec les rituelles réceptions de fin d’années dans les entreprises. Et une méthode de management plutôt séduisante.

Au premier coup d’oeil, on a pensé qu’il valait mieux que le patron ne tombe jamais sur la vidéo. Une entreprise clairement identifiable, un gars assis au bureau du directeur chaussé de palmes, un autre monté sur le toit d’un véhicule société… Non, c’est pas le genre de vidéo qu’un patron appréciera. Le patron justement, il s’appelle Bertrand Wuilbaut. Et il est tout à fait au courant. Mieux encore, la vidéo a été réalisée à son initiative. La preuve, on peut même le voir dedans. Devinez où ? Nan, au bureau le gars chaussé de palmes, c’est son chef d’équipe. Lui, c’est le type en blouson en cuir portant des lunettes noires et monté sur une table en train de jouer de la guitare-balais. C’est lui le boss. Bertrand Wuilbaut, donc. 38 ans. Naguère directeur de l’agence Clinitex de Valenciennes, désormais monté en grade et responsable du développement durable au sein du groupe Clinitex, entreprise spécialisée dans l’entretien des locaux professionnels (sept départements couverts, 1 500 collaborateurs, 3 500 clients, 20 millions d’euros de CA, pour faire court).

Balais et raclettes en guise de guitare

Un an après, il sourit encore au souvenir du tournage du vidéo clip. Hiver 2008. Le directeur de l’agence valenciennoise souhaite apporter une petite touche d’originalité à la traditionnelle manifestation de fin d’année. Histoire de sortir du rituel pot ou repas pour les fêtes. Son idée ? Réaliser un lipdub. Un quoi ? Un lipdub. On traduit : une courte vidéo où on chante en playback sur une chorégraphie. Un vidéo-clip fait maison, si vous préférez. Rendu (im)populaire, depuis, par les jeunes de l’UMP, le lipdub demeurait confidentiel il y a un an. Tellement confidentiel que Bertrand Wuilbaut devra expliquer à l’agence de comm’ retenue pour le tournage de quoi il retourne au juste. « Le principe du lipdub, explique-t-il c’est une prise vidéo, une chanson et le choix d’une mise en scène. » Quelque chose d’enjoué et de forcément dynamique, au final.

La chanson choisie sera Ça, c’est vraiment toi, de Téléphone. Quelque chose en toi ne tourne pas rond… Etc. Déjanté et intergénérationnel, on se dit que ça colle parfaitement. Les salariés, eux, sont emballés. Le tournage s’effectuera en janvier 2009. Du cadre supérieur au laveur de vitres, tout le monde est enrôlé pour cette journée de travail peu ordinaire. Une quinzaine de personnes au total. « On s’est tous retrouvés devant la caméra. On a fait quelques petits exercices théâtraux et ensuite nous avons écrit le scénario. » Enfin, juste les grandes lignes du scénario. Car qui dit lipdub, dit aussi bonne part d’improvisation. Ici, balais et raclettes deviendront des guitares, tandis qu’une batterie sera improvisée sur une nettoyeuse de la société. Suite de cette journée de travail-détente: quatre heures de tournage l’après-midi. Mon tout monté dans la foulée pour être visionné le soir même.

Remue-ménage dans le management

Bientôt un an plus tard, Bertrand Wuilbaut se remémore volontiers cette dure journée de labeur. « Dix-sept personnes avaient la banane. Certains avaient même les larmes aux yeux. » Les esprits étriqués diront que voilà une journée de travail perdue et l’argent de l’entreprise jeté par la fenêtre. Bertrand Wuilbaut, lui, s’en accommode fort bien: « En termes de management, les retombées sont extraordinaires. On est dans un pur moment d’épanouissement personnel. Des gens qui arrivaient dans l’entreprise se sont intégrés bien plus facilement. » Eh oui, ce lipdub témoigne de vertus en termes de management. « J’ai vu des collaborateurs plutôt introvertis se lâcher durant cette journée. » L’ex directeur d’agence savoure encore… Très bien. Et sa hiérarchie dans tout ça ? A-t-elle apprécié ? A en croire Bertrand Wuilbaut, la vidéo s’est offert un solide buzz au sein de l’entreprise. « Je me rappelle l’avoir montrée au dirigeant du groupe, Thierry Picq. J’ai vu un patron avec les larmes aux yeux. Il l’a montrée au sein de l’APM (association pour le management, ndlr), ils ont demandé pourquoi elle n’était pas en ligne. » Le mal est réparé, elle est désormais sur Youtube depuis début décembre. Et bientôt sur le site du groupe. Car au-delà de ses vertus en management, la vidéo s’avère également un outil de communication qui « peut montrer le climat de l’entreprise ». Et inciter peut-être des personnes à rejoindre la société. D’autant que Bertrand Wuilbaut a une autre idée pour les mois à venir. Du même acabit. Mais on a promis de ne pas vendre la mèche…


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

3 Commentaires

  1. Plus de commentaires désagréables sous cet article ? Bon, j’en remets un, on ne sait jamais : vous nous avez effectivement habitué à mieux… On ne vient pas sur DailyNord pour voir les mêmes m**des que sur le site de la VdN ! Allez c’est pas grave, personne n’est parfait…

  2. @H.R. : en fait, ce n’est pas sous cet article les commentaires désagréables, mais sous celui-ci : http://dailynord.fr/2009/12/lipdub-clinitex/. On ne supprime pas les commentaires qui nous sont désagréables, on aime même ça. Plus sérieusement, on a une rubrique Petite Histoire qui veut dire ce qu’elle veut dire : des infos qui ne vont pas révolutionner le monde, mais qui méritent à notre sens d’être signalées. D’autant qu’à l’époque, on était en pleine « folie » lipdub ce qui méritait, à notre sens, un petit papier. Sans prétention. Mais on est bien d’accord : ce papier date de plus d’un an et depuis quelques mois, on a de plus en plus tendance à « zapper » ce genre de sujets. Parce que les lecteurs fidèles de DailyNord (comme vous) viennent y lire autre chose…

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus