L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Avec Antonio Ferrara, la prison de Sequedin s’offre une guest-star

Textos Par | 17 décembre 2009

On n’a pas tous les jours l’occasion d’accueillir des personnages célèbres dans le Nord – Pas-de-Calais. Bonne nouvelle ce jeudi, l’administration pénitentiaire nous gratifie du gratin des prisonniers. En envoyant Antonio Ferrara, l’un des braqueurs les plus célèbres, purger une partie de sa peine dans la magnifique prison de Sequedin.

Antonio Ferrara. Vous en avez forcément entendu parler : l’homme est une célébrité dans le monde des détenus. Et même au-delà.  Petite biographie du bonhomme extraite de la page Wikipedia qui lui est consacrée : né en Italie dans les années 70, l’ami Ferrara s’est fait connaître dans les années 90 avec son entrée au prestigieux et convoité fichier du grand banditisme. On le soupçonne de nombreux braquages et même d’une tentative de meurtre au point de devenir à l’aube des années 2000 la priorité d’un certain Ministre de l’intérieur, Nicolas Sarkozy.  Après Yvan Colonna, faut pas exagérer. A ce moment-là, l’homme est en fuite, après une première évasion lors d’un transfert en 1998.

C’est en 2003 que le roi de la belle acquiert définitivement son surnom. En prison depuis 2002, un commando armé jusqu’aux dents attaque la maison d’arrêt de Fresnes à l’explosif pour délivrer notre homme. L’explosif, spécialité de Ferrara d’ailleurs. Une évasion préparée, le prisonnier ayant tout fait pour se retrouver au mitard, proche de la porte où ses compagnons attaquent. Complices qui ont incendié des voitures en banlieue pour occuper les forces de l’ordre. L’évasion dure à peine dix minutes (explosifs + lance-roquettes, ça dissuade de l’héroïsme).  Evasion de premier choix qui se gâtera pourtant très vite. Quelques mois plus tard, les forces de l’ordre l’interpellent dans un bar parisien et l’envoient à Fleury-Mérogis.  Jugé pour cette évasion, il prend 17 ans en plus et ne sera libérable qu’en 2035, même s’il a été blanchi deux fois cette année pour des braquages,  précise le quotidien Nord Eclair.  Qui rapporte également les inquiétudes des gardiens de prison nordistes après le transfert du prisonnier dans leurs locaux. Vu le client, qu’on présente parfois comme le détenu le plus surveillé de France, on les comprend… (Sources : Wikipedia, Nord Eclair)

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

6 Commentaires

  1. N’oublions pas que lors de l’évasion de Fresnes, un surveillant a été grièvement blessé (3 balles dans le corps) et qu’il est aujourd’hui handicapé et ne dors plus depuis, son état psychologique l’en empêche pour toujours…
    N’oublions pas que ce détenu présenté ici comme un héros est un meurtrier…
    N’oublions pas que des familles entières sont endeuillées et touchées psychologiquement pour toute leur vie grâce à cet individu… elles n’avaient rien demandé…
    N’oublions pas qu’en détention, les surveillants ont peur car n’ont aucun moyen de contrainte envers les détenus, protégés qu’ils sont, et bien mieux que tout honnête citoyen…
    Alors vous comprendrez que ce type d’article de presse à la tournure romantico/comique me hérisse les poils pour parler d’un meurtrier sans pitié, dénué de toute empathie ou remords… arrêtons… arrêtons…
    Bernard
    Surveillant

  2. Nous n’oublions pas tout ça, mais cet article est axé sur l’arrivée d’un détenu particulier à Sequedin. Donc, ce qui nous intéresse pour cet article, c’est son parcours et en particulier ses évasions qui l’ont fait connaître. Et loin de nous l’idée de le faire passer pour un héros.

  3. N’oublions pas que les surveillants, policiers et autres convoyeurs ont choisis leur métiers et les risques qui vont avec…
    Antonio lui a choisi une voie et les risques qui vont avec… et il les assume en purgeant une peine inhumaine.
    Et au sens ou il vit cette peine en homme, oui c’est un héros !

  4. mais il y a jamais eu de blessé lors de l’évasion côté surveillant sauf l’un des malfaiteurs , renseigne toi bien

  5. bernard arrete de dire nimporte quoi il n’y a pas eu de blessés du cote des surveillants lors de son evasion de fresnes ! renseigne toi vieux !

  6. Cela prouve avec ce transfert la disparité des privilége accordé aux prisonniers EN EFFET LES MATONS AYANT TROP PEUR DE TOMBé NEZ A NEZ AVEC DES AMIS DE FERRARA LE DORLOTE ET MEME PIRE NE LE REPRIMANDE PAS EN AUCUNE façon
    a contrario des détenus dit basique et souvent d origine ou étranger sont victime de harcelement de toutes sorte(morale,physique)
    elle est belle la politique carcérale fait par des matons avec leurs complexe de supériorité
    voir les différents témoignage de prisonnier
    Déja une rivalité de delits et peines au seins des prisonniers est présente alors si on rajoute le respect voir la peur de certains surveillants pour certain individu
    elle sont belle les prisons française

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture