L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Hénin-Beaumont : mais ça n’en finira donc jamais?

Lu, vu, entendu Par | 08 décembre 2009


Parfois, on se dit qu’on a vraiment de la chance de ne pas être héninois. Et de pouvoir assister à ces rebondissements improbables en simples spectateurs. Hénin va peut-être retourner aux urnes. Encore ? Oui, encore. Les recours déposés parallèlement par l’ex maire Gérard Dalongeville et par le Front national après l’élection de juillet dernier, risquent fort d’aboutir.

Info révélée par 20 minutes, le rapporteur public s’apprêterait à recommander aux juges de déclarer inéligible l’actuel maire, Daniel Duquenne. Parce que sa fonction de directeur territorial au Conseil régional ne colle pas avec le code électoral. Et qui c’est qui se frotte déjà les mains ? Le FN, bien sûr. Le tandem Steeve Briois – Marine Le Pen avait loupé d’un cheveu (47,62%) la mairie l’été dernier et a déjà annoncé que les huit élus frontistes démissionneraient en bloc dans le cas où le maire serait déclaré inéligible… Le recours sera examiné vendredi par le tribunal administratif. (Source: 20 minutes)


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. C’est vraiement Alice aux Pays des Merveilles et le monde merveilleux des Bisousnours à Hénin.
    Heureusement que cela va conforter la démocratie et que si nouvelle élection il y a, le FN se prendra une claque, …..
    Bref, vive la France, vive la République, …..

  2. Ce matin au tribunal administratif, le rapporteur public a conseillé le rejet des recours. Verdict attendu dans quinze jours. Mais, le rapporteur public est généralement suivi. Moralité, les élections de juillet semblent avoir peu de chance d’être annulées. La saga héninoise n’est pas pour autant finie : d’une part le FN prévoit de faire appel si la décision ne lui est pas favorable; d’autre part, le décret présidentiel révoquant Gérard Dalongeville doit encore être examiné dans les semaines prochaines. Les Héninois ne sont pas au bout de leurs peines.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus