L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Une famille en vadrouille autour du globe

DailyUne | Petite histoire Par | 19 novembre 2009

D’ordinaire, c’est plutôt le genre d’expérience réservée aux jeunes baroudeurs sans enfants en mal d’aventure. Cliché : car on peut aussi faire son tour du monde en famille, avec deux petites filles d’une dizaine d’années. C’est le cas de la famille Aubourg, originaire de Camphin-en-Carembault. Yanis, Christine, les parents, Julie et Lucie, les enfants, courent les routes du monde depuis bientôt huit mois. Petit point, alors qu’ils rentrent d’ici quelques semaines, en direct de Koh-Lanta.

[singlepic id=723 w=320 h=240 float=right]Koh-Lanta. Pour beaucoup, cette île n’évoque que l’émission de TF1 où machin doit bouffer des vers de terre dans une sauce sauterelle. Pour d’autres, c’est bien autre chose. Comme la famille Aubourg, qui a posé ses valises quelques jours sur l’île thaïlandaise. Loin des clichés : « C’est en fait une île très touristique, confie Christine, la mère. On y trouve des hôtels de toutes catégories, des boutiques souvenirs pour touristes et des restaurants à tous les coins de rue. » Pour le dépaysement, on repassera ? Pas forcément : « Il y a de superbes plages de sable blanc. Et de la plongée sous-marine : nous allons tous les quatre passer notre premier niveau de plongée, le Open Water Diver de Padi ».

Un périple commencé il y a huit mois

Une expérience en plus pour la famille Aubourg. Un quatuor qui a décidé de tenter une drôle d’aventure : partir faire le tour du monde à quatre, alors que les enfants, Julie et Lucie, 11 et 9 ans, devraient plutôt être en classe avec leurs camarades. « Nous sommes partis il y a huit mois », confirme la mère. Et un leitmotiv inscrit sur la page d’accueil de leur blog, où ils narrent leurs aventures : « Pour passer du temps ensemble en famille, découvrir les autres, découvrir notre terre, mieux se connaître, faire des rencontres,  se relaxer, partager et revenir vers ce qui est vraiment important… Découvrir un peu plus le monde, hors des sentiers battus. Et surtout, être plus qu’un simple touriste. Partir en vacances sans mettre sa conscience en vacances, c’est notre défi aujourd’hui au détour du monde : aller à la rencontre de l’autre et de son mode de vie… »

Amérique du Sud, Asie du Sud-Est, Océanie

Sacré programme. Et entre les cours dispensés par les parents aux jeunes enfants pour qu’ils restent à la page, la famille a vu du pays : Brésil, Argentine, Chili, Equateur, Pérou, Bolivie pour l’Amérique du Sud, Nouvelle-Zélande, Australie, Nouvelle-Calédonie pour l’Océanie. Singapour, Malaisie, Thaïlande pour l’Asie où ils se trouvent à l’heure actuelle. Et des anecdotes : « A Ushuaïa, nous avons vu des inconnus débarquer dans l’auberge où nous logions parce qu’ils avaient appris qu’il y avait une famille aux deux enfants qui faisaient le tour du monde ! Au Pérou, nous avons pris une moto taxi à 4 avec nos 80 kilos de bagages pour rejoindre la station de bus ! C’est fou ce qu’un touk-touk peut supporter ! » Une mère qui se souvient aussi d’une escapade dans une famille en Equateur : où l’une des filles a été soignée par le Chaman local…

Des enfants enchantés

Pas de regret donc pour la famille qui rentre d’ici quelques semaines après de dernières escapades au Laos, Cambodge, Hong-Kong et les Philippines. D’autant que selon Christine, les enfants apprécient le dépaysement : « Nous leurs demandons régulièrement si le voyage leur plait et si elles souhaitent continuer ou rentrer en France et la réponse et spontanée et unanime : On continue , c’est trop bien ! » Et des parents qui apprécient de pouvoir vivre une telle expérience avec leur progéniture : « C’est une aventure qui nous a rapproché tous les quatre et qui nous permet de profiter l’un de l’autre et surtout de nos filles avant qu’elles ne soient grandes et ne volent de leurs propres ailes. »

Suivre les aventures de la famille

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Passionnant mais une question somme toute banale : comment ont-ils goupillé leur voyage financièrement ? Je n’imagine pas les parents revenir l’air de rien en métropole pour s’inscrire à Pôle emploi, ont-ils pris un congé sabbatique ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus