L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Training Titi : on refait le match France-Irlande

Petite histoire Par | 20 novembre 2009

France-Irlande. Le match est achevé, mais on n’a pas fini d’en parler. D’où l’idée de cette agence de comm’ roubaisienne : Torich rebondit sur l’actu en un tour de main et balance une nouvelle application Facebook. Training Titi, ça s’appelle. Ou lorsque Thierry Henry s’exerce aux tirs au but avec la main. L’idée est toujours la même: décrocher un buzz et se faire connaître.

[singlepic id=743 w=320 h=240 float=left]Le principe est enfantin. La main de Titi, un gardien et des ballons qui vous tombent dessus sans cesse. Le but du jeu ? Coller le plus de balles au fond des filets. Avec la main, naturellement, quelle question ! Méfiance,  toutefois, si vous manquez de vivacité, vous risquez d’écoper d’un carton rouge… Sur Facebook, on rejoue ainsi le match de mercredi soir. Qu’importe, puisque la France finit toujours par se qualifier aux dépens de l’Irlande (à moins que vous ne soyez vraiment très très nul mais même là, on ne voit pas comment). Derrière ce nouveau jeu, l’agence roubaisienne Torich et sa filiale Izy game. Encore eux, serait-on tenté de dire (on vous en avait déjà glissé un mot cette semaine).

Cette fois, Torich cherche à rebondir sur l’actu. Logique. Thierry Henry et France-Irlande sont très sollicités dans les moteurs de recherches, on en profite. C’est pas nouveau. En début de semaine, cette PME roubaisienne (15 salariés) balançait déjà un jeu intitulé Beaujolais Party. Pour le coup, Training Titi a été sorti en un tour de main. « On a eu l’idée hier matin (jeudi, ndlr), explique Nicolas Delettre, concepteur-rédacteur. On a bossé à quatre dessus toute la journée et on a fini à 19h ». L’agence aime ainsi à surfer sur l’actu. « On ne sait pas le sujet que l’on va traiter. Comme l’activité est en démarrage, nous prenons toutes les opportunités. » En janvier dernier, elle s’était déjà faite remarquer avec un jeu sur l’amerrissage forcé d’un Airbus A 320 dans l’Hudson à New-York.

Accrocher le bon buzz

Naturellement, l’idée est de buzzer. Un buzz qui ne se mesure pas forcément en millions et millions de joueurs et encore moins en euros, mais en notoriété. « Hormis les bandeaux pub, un jeu Facebook ne ramène rien. L’idée est vraiment de faire parler de nous, de montrer ce que l’on sait faire et de créer une communauté de joueurs. » Et qui sait, si le jeu marche, on dégotera peut-être un sponsor. Bon, ce vendredi midi, le démarrage était un peu poussif : un millier de joueurs. Pas d’inquiétude, tout peut évoluer en l’espace de quelques heures. Et exploser d’un seul coup. C’est l’essence même du buzz. Le danger dans cette course effrénée serait de virer dans le mauvais goût. Le bad buzz comme on en a beaucoup parlé au sujet de Mailorama (la distribution d’argent à Paris la semaine dernière). D’autant plus lorsqu’on s’amuse à surfer sur l’actu à chaud. Là, pour Titi training, guère de risque. « C’est du second degré », rappelle Nicolas Delettre, au cas où cela échapperait à certains esprits étriqués. « Si il y avait eu des victimes dans l’amerissage sur l’Hudson, nous n’aurions pas sorti de jeu. Il n’y a rien de très sérieux. Nous sommes très attentifs au ton des jeux et nous veillons à mettre toujours une certaine distance avec l’actu. «  Dans ces conditions, pourquoi se priver de battre à nouveau l’Irlande…

Jouer à Titi Training

Lire notre précédent article sur l’agence Torich

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus