L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Le retour des pestiférés

Mouchard Par | 06 novembre 2009

On se demandait justement ce qu’elle pouvait bien devenir. Marie-Noëlle Lienemann, l’ex ministre socialiste, l’ex première adjointe de Gérard Dalongeville à Hénin. Plus la peine de s’inquiéter, selon notre ami blogueur du Petit théâtre de Mauroy Martine Aubry, Marie-Noëlle Lienemann aurait trouvé un nouveau point de chute. Loin de nos latitudes septentrionales qui ne lui auront décidément pas porté chance…

Il se dit que Marie-Noëlle Lienemann pourrait rejoindre la liste socialiste menée par Jean-Paul Huchon en Ile-de-France pour les régionales. L’ancienne ministre du logement (gouvernements Bérégovoy et Jospin) qui avait tenté ces dernières années de trouver de nouvelles racines dans le Pas-de-Calais – à Béthune puis à… Hénin-Beaumont – retournerait ainsi à son bercail francilien. Elle fut longtemps élue de l’Essonne (Massy, Athis-Mons,…) avant de devenir députée européenne et vice-présidente du conseil régional Nord-Pas de Calais.

On rappellera que Madame Lienemann avait eu des mots très durs à l’encontre de certaines personnalités socialistes dans l’affaire d’Hénin-Beaumont dont elle a brigué un temps la mairie et dont l’épilogue est toujours attendu. Manifestement, les microcosmes locaux et partisans ont cherché à écarter celle qui venait d’ailleurs et qui a joué un rôle important sur la scène héninoise dont elle doit connaître les coulisses. Et au printemps dernier, elle ne recevra pas l’investiture du PS aux européennes. Son cas est à rapprocher de celui de Julien Dray, autre pestiféré du PS et autre élu de l’Essonne, qui fait le forcing pour se faufiler, lui aussi, en position éligible aux régionales de mars prochain.

Source: Le Petit théâtre de Mauroy Martine Aubry

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Aubry, Lang, Lienemann… à droite comme à gauche on pourrait constituer un véritable bataillon d’élite de parachutés. A part cela, ils sont très sensibles aux secteurs et à la culture locale. On voit le résultat. Et surtout la fidélité. Ce ne sont pas eux qui demanderont un débat sur l’identité régionale. Et si l’on jetait leur bébé d’une France aux territoires formatés avec l’eau du jacobin ? Ne nous plaignons pas toutefois, un Allemand de l’est gagne 25% de moins qu’un Allemand de l’ouest. Chez nous ce ne sont “que” les femmes….

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie