L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

La région Nord – Pas-de-Calais est-elle plus exposée à la grippe A ?

DailyUne | Réflexions Par | 10 novembre 2009

La grippe A (H1N1). Le sujet à la mode depuis quelques semaines. Et des questions qui se posent. Dont celle-ci postée sur DailyNord : la région Nord – Pas-de-Calais est-elle plus sensible que les autres à la grippe A ? Interrogation légitime si l’on pense au nombre d’habitants, au taux d’urbanisation ou au mauvais état de santé des Nordistes. Nous avons contacté quelques spécialistes pour connaître leurs sentiments.

« Non, ça c’est du blabla ». Eugène Castelain, responsable du GROG Nord – Pas-de-Calais (Groupement régional d’observation de la grippe), n’y va pas par quatre chemins : pour lui, la région Nord – Pas-de-Calais n’est pas plus en danger que d’autres par rapport au virus à la mode, la grippe A (H1N1). D’ailleurs, tient-il à préciser, « on me parle d’épidémie importante. Pour le moment, selon nos remontées (une trentaine de médecins du Nord – Pas-de-Calais qui envoient des statistiques détaillées), nous sommes dans une épidémie moyenne. »

Au sixième rang national selon le Réseau Sentinelles

Epidémie moyenne, épidémie moyenne, n’empêche qu’il y a deux semaines, le Nord – Pas-de-Calais était dans le top 3 du taux d’incidence de grippe clinique pour 100 000 habitants. Juste derrière l’Alsace et l’Ile-de-France selon le réseau Sentinelles. « Ils n’exploitent pas les mêmes données », répond notre médecin. Et de toute façon, la région n’a pas réussi à rester sur le podium au dernier recensement, mercredi dernier. « De nouveaux chiffres sortiront ce jeudi, mais mercredi dernier, la région avait une incidence de 216 cas pour 100 000, confirme Thierry Blanchon, responsable adjoint du fameux réseau Sentinelles. Soit en dessous de la moyenne nationale à 323 cas. » Et un sixième rang au niveau national.

Pas d’inquiétude particulière à avoir ? A priori non, répond de nouveau Thierry Blanchon : « Les disparités ne toucheront que la vitesse de propagation du virus. Certaines régions frontalières par exemple sont des points d’entrées. Mais on ne peut pas dire que le Nord – Pas-de-Calais sera plus exposé à la grippe. Si, en nombre de cas bruts peut-être. Mais c’est logique, votre région est l’une des plus peuplées. » Impression confirmée par Eugène Castelain qui répond aussi à la question de la précarité sociale comme facteur aggravant : « Bien sûr, dans une maison où vivent dix personnes, la grippe peut se propager beaucoup plus rapidement. Mais prendre le métro avec 50 personnes dans la rame peut être pire. Donc, le facteur social ne joue pas sur la grippe. Elle atteint tout le monde comme les autres années. Plus à Paris qu’à Lille et plus à Lille que dans une petite ville bien sûr. La seule solution, c’est de ne rencontrer personne… »

La région certainement plus touchée en cas bruts

Reste la question de la mauvaise santé des Nordistes souvent montrée du doigt dans les différentes études. Car la grippe A (H1N1) peut toucher durement : notamment les malades respiratoires, les diabétiques, etc. Affections que les gens du Nord – Pas-de-Calais connaissent malheureusement bien. La parole à Emmanuel Dutoit, directeur du service médical des vaccinations à l’Institut Pasteur de Lille : « C’est en effet un problème. L’obésité, le diabète, les affections respiratoires sont des facteurs aggravants de risques. Il y a un terrain favorable dans la région. » Mais de l’avis de tous, tout cela reste une question de chiffres, comme le confirme Brigitte Tilmont, médecin à la Cellule interrégionale d’épidémiologie Nord (antenne régionale de l’Institut de veille sanitaire) : « Le Nord – Pas-de-Calais plus sensible que d’autres à la grippe A (H1N1) ? C’est vraiment difficile de répondre de façon pertinente à cette question. En cas bruts, certainement vu la population et le tissu urbain. Mais après, il faudrait partir dans une analyse très fine pour comparer de façon pertinente deux régions (populations, démographie médicale, etc)… Ce n’est pas le plus urgent… » On peut le comprendre alors que la campagne de vaccination débute ce jeudi…

Vous avez une question et vous souhaitez que la rédaction de DailyNord y réponde ? Postez-la dans l’Espace Mouchard
Retrouvez aussi notre Petit journal de la grippe A, actualisé régulièrement entre infos existentielles et essentielles sur le virus H1N1.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus