L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Le yoga du rire n’a rien d’une blague

DailyUne | Petite histoire Par | 08 octobre 2009

Imaginez la tête de vos collègues ou de vos proches si vous vous mettiez à rire subitement. Comme ça, sans raison. Non, bien sûr, ça ne se fait pas. Au club de rire, on apprend pourtant que rire sans raison peut avoir certaines vertus. C’est même le principe fondateur du yoga du rire, une discipline venue d’Inde qui tend à se développer en France. Alors comme il y avait un club de rire du côté du Vieux-Lille, nous nous sommes prêtés à l’expérience après une dure journée de boulot. Histoire de voir si ce club de rire n’était pas une mauvaise blague.

Lumière tamisée, dos au sol, les pieds contre le mur, le regard perdu dans le plafond… Silence complet. A cette minute même, notre journaliste se demande bien ce qu’il est venu foutre ici. Et puis au bout de quelques instants, il se détend. Oubliés la dure journée et le papier à rédiger pour avant-hier. Brigitte est l’animatrice de cette séance du Club du rire. « Si vous avez envie de bailler, n’hésitez pas… » Quelques petits exercices de relaxation plus tard, le groupe d’une quinzaine de personnes baille quasi à l’unisson. Même le journaliste qui finalement se demande s’il ne va pas piquer un petit somme. Nouveaux exercices de relaxation et Brigitte nous arrache à nos songes : « Et là maintenant, nous avons deux hypothèses… La première : rester allongé dans le noir… » Quelques rires épars. Notre animatrice ne parviendra pas à énoncer sa deuxième hypothèse, l’hilarité a gagné le groupe. Un vrai fou rire qui rebondit sans cesse: on a l’impression que ça s’arrête, il reprend de plus belle. On se dit que c’est n’importe quoi, que Brigitte n’a rien dit de spécialement drôle, mais c’est plus fort. Finalement, on a peut-être bien fait de venir.

[singlepic id=575 w=400 h=300 float=right]Zygomatiques fatigués

Avant de pénétrer dans la salle, on se demandait à quoi pouvait bien ressembler un club de rire. Si ce n’était pas une farce, un déballage d’histoires belges, de vidéos comiques ou que sais-je encore. Parce que pour rire, il faut bien un motif: tout gosse, ne nous a-t-on pas conditionnés à ne jamais rigoler sans raison? « Ce n’est pas dans notre culture de rire sans raison. On a toujours besoin d’une peau de banane », commente Laurence, autre animatrice du groupe. Ici, on apprend à rire sans aucune raison; une pratique initiée en Inde par un médecin généraliste (le docteur Kataria), arrivée en France au début des années 2000 et tendant à se développer au travers de clubs similaires à celui du Vieux-Lille.

Retour à la séance. Le groupe forme un cercle, on poursuit avec des petits jeux et des  exercices de relaxation. « Inspirez en levant les bras au-dessus de la tête, soufflez… Etalez vos doigts de pieds au sol, comme si vous vouliez prendre trois pointures… Nous allons faire le rire de la respiration. » Rire de la respiration et… nouveau fou rire. Parfois forcé au départ, naturel ensuite avant de devenir incontrôlable. « Le rire est un petit chemin qui devient rapidement une autoroute », confie Isabelle, autre animatrice du club. On apprend à se dire bonjour à l’asiatique (« hihihi »), on frappe dans des ballons imaginaires, on s’essaye à une balançoire non moins virtuelle… Quiconque déboulerait dans la salle pourrait se poser des questions sur notre santé mentale. Mais finalement, ici, on se laisse aller. « On se libère du regard de l’autre », confie Brigitte. Même les nouveaux venus. A l’instar de Monique 65 ans venue sur les recommandations d’une amie. Un peu gênée au départ de ne pas voir cette amie arriver, elle s’est finalement décontractée. Au point d’avoir les “zygomatiques fatigués ».

Rire du lion, rire du roller, rire du clown

“Maintenant, nous allons faire le rire du lion.” Bouche béante, langue en dehors, doigts crochus en guise de griffes, on imite le rugissement en s’avançant vers les autres membres du groupe. Pittoresque à regarder, mais la finalité est ailleurs. Nos trois animatrices nous apprennent que ce rire tout bête est bénéfique pour les muscles du visage et pour la thyroïde. Chaque rire possède ainsi ses propres vertus: rire du roller, rire d’enfant, rire de la respiration, rire du clown… Tous entrecoupés d’exercices de relaxation et du fameux « hohohohahaha », emblématique des clubs de rire. On marche, on frappe dans les mains et on crie “hohohohahaha“. Pittoresque encore une fois, mais l’exercice n’est pas dénué d’intérêt. Comme tout le reste du cours, d’ailleurs, qui répond à une méthodologie précise. Par exemple, le travail du début de séance : « Un temps de préparation nécessaire afin de libérer les corps ». Il y a aussi des exercices plutôt destinés à chauffer le diaphragme car plus « celui-ci sera chaud, plus on va rire. » Faut croire que les diaphragmes étaient bien échauffés ce soir-là, car on a entendu beaucoup rire. Et notre journaliste dans tout ça? Lui aussi, a beaucoup ri, et il se demande encore pour quelle raison.

Le club de rire du Vieux-Lille propose deux séances par semaine : les lundi et mercredi. Contact : Isabelle 03 20 42 22 21 et Laurence 06 99 17 89 50. Pour trouver un autre club de rire dans la région, en France ou en savoir davantage, voir le site officiel.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture