L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Lens, Lille, Boulogne, Valenciennes: et si on ne gardait qu’une seule équipe?

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 23 octobre 2009

Quatre équipes en Ligue 1, on a bien fanfaronné en fin de saison passée. Mouais, l’euphorie est retombée : Valenciennes (10e), Lille (15e), Boulogne (16e) et Lens (18e). Finalement, on se dit qu’il vaudrait peut-être mieux n’avoir qu’une seule formation régionale. Quelque chose de solide. On a donc sollicité plusieurs journalistes sportifs de la région afin de nous bâtir une équipe régionale de choc avec 11 titulaires sélectionnés à partir des quatre effectifs nordistes. Une  dream team made in Nord – Pas-de-Calais purement imaginaire.

L’équipe d’Arnaud Papin (Nord Eclair)

[singlepic id=641 w=480 h=360 float=center]

Schéma tactique: 4 – 1 – 2 – 2 -1

• Titulaires: Gardien : Runje (RC Lens); arrière droit : Franck Béria (LOSC); défenseurs centraux : Milan Bisevac (VAFC), Adil Rami (LOSC); arrière gauche : Siaka Tiéné (VAFC); milieu défensif : Damien Marcq (USBCO); milieux axiaux : Florent Balmont (LOSC), Frédéric Da Rocha (USBCO); milieux excentrés : Razak Boukari (RC Lens), Eden Hazard (LOSC); attaquant de pointe : Johan Audel (VAFC).

Remplaçants : Butelle (gardien, LOSC), Yohan Demont (défenseur, RCL), Nicolas Plestan (défenseur, LOSC), Yohan Cabaye (milieu, LOSC), Nenad Kovacevic (milieu, RCL), Fahid Ben Khalfallah (milieu offensif, VAFC), Pierre Alain Frau (attaquant, LOSC), Grégory Thil (attaquant, USBCO).

Le mot du sélectionneur: Le onze type nordiste évoluera en 4 – 1 – 2 – 2 -1 : quatre défenseurs, un milieu défensif, deux milieux axiaux, deux milieux offensifs excentrés, un attaquant de pointe. Dans cette équipe, le poste le plus problématique à définir est celui d’arrière gauche. Aucun joueur, dans aucun des quatre clubs, ne s’y dégage franchement. Chez les milieux, Da Rocha apporte son expérience, mais souffre évidemment en vitesse. D’où l’importance des milieux excentrés : Hazard est indiscutable, alors que Ben Khalfallah pourrait très bien prétendre à la place de Boukari. En pointe, là encore, il est difficile de trouver un titulaire indiscutable. Audel peut très bien s’excentrer, mais qui alors pour peser en pointe ? La générosité d’un Thil est alors une vraie alternative.

L’équipe de Benoît Dequevauviller (France Bleu Nord, L’Equipe)

[singlepic id=642 w=480 h=360 float=center]

Schéma tactique: 4 – 4 – 2

Titulaires : Gardien: Runje (RC Lens); défenseurs: Mathieu Debuchy (LOSC),  Adil Rami (LOSC), Rafael Schmitz (VAFC), Siaka Tiéné (VAFC); Milieux : Razak Boukari (RC Lens), Zargo Touré (USBO), Florent Balmont (LOSC), Johan Audel (VAFC); attaquants : Eden Hazard (LOSC), Grégory Thil (USBO).

Remplaçants: Guy Roland N’dY Assembé (gardien, VAFC), Nicolas Plestan (défenseur, LOSC), Milan Bisevac (défenseur, VAFC), Nenad Kovacevic (milieu, RC Lens), Ludovic Obraniak (milieu, LOSC), Grégory Pujol (attaquant, VAFC).

Le mot du sélectionneur: Runje officiera dans les buts. Impressionnant de réflexes sur sa ligne, l’international croate est le gardien nordiste le plus expérimenté. Son caractère trempé en fait aussi un homme de vestiaire important. Debuchy s’avère être le meilleur arrière droit nordiste. Expérimenté, solide sur l’homme, il n’hésite jamais à apporter sur le surnombre sur son aile. De plus, pur produit de la formation lilloise, il incarne et défend certaines valeurs. Rami a été retenu pour sa fulgurante progression : il était encore joueur amateur il n’y a pas si longtemps. Irréprochable au niveau de l’état d’esprit, il impose souvent son gabarit impressionnant. Il sera très utile dans son jeu de tête offensif comme défensif. Schmitz est devenu un des meilleurs à son poste dans le championnat de France. Dès qu’il a la confiance de son entraîneur, il l’a rend au centuple. Vif, intelligent dans le placement, il ne laisse pas un pouce de terrain à ses adversaires. Tiéné parce qu’il n’a peur de rien. Son état d’esprit est irréprochable. Il est très difficile voire impossible de le passer… Boukari fera aussi partie de cette sélection. Il a franchi un pallier cette saison. Techniquement au dessus du lot, il profite d’une incroyable pointe de vitesse et il est capable d’effacer un ou plusieurs adversaires sur son côté droit. Touré : solide gaillard, il ratisse bon nombre de ballons. Intéressant aussi pour faire le lien dans le jeu vers l’avant, entre défense et attaque. Un peu dans l’esprit Viera. Balmont : petit gabarit mais travailleur inlassable dans l’entre-jeu. Une bonne vision du jeu et une rapidité d’exécution intéressante. Solide et accrocheur, deux qualités indispensables en milieu de terrain. Audel : Il a explosé à Valenciennes. Rapide, instinctif, il a également progressé dans le réalisme devant le but adverse. En attaque nous retiendrons Hazard. Le prodige belge ne cesse d’impressionner. Technique, passeur, buteur, il est complet. Ses décalages et ses appels de balle sont plein d’inspirations. Il sera épaulé par Thil qui a progressé en même temps que son club montait en puissance. Il sait exploiter toutes les situations dans la zone de vérité et demeure un véritable meneur d’homme.

L’équipe du footballologue et des experts Nord – Pas-de-Calais (Hors-jeu.net)

[singlepic id=637 w=480 h=360 float=center]

Schéma tactique: 4 – 5 – 1

Titulaires : Gardien: Runje (RC Lens);  arrière-droit: Yohan Demont (RC Lens); défenseurs centraux: Milan Bisevac (VAFC), Adil Rami (LOSC); arrière gauche: Yohan Lachor (USBO); milieux récupérateurs: Rio Mavuba (LOSC), Nenad Kovacevic (RC Lens); milieu axial: Renaud Cohade (VAFC); milieux excentrés: Yao Kouassi Gervinho (LOSC), Eden Hazard (LOSC); attaquant: Grégory Thil (USBO).

Remplaçants: Guy Roland N’Dy Assembé (gardien, VAFC), Alexandre Cuvillier (milieu, USBO), Samba Saw (milieu, Lens), Ludovic Obraniak (milieu, LOSC), Tulio De Melo (attaquant, LOSC).

Le mot du sélectionneur : L’équipe All stars NPDC de l’inénarrable Gervais Martel (avec Decourrière comme bras droit pour insulter les arbitres en dehors de leur vestiaire) s’organisera en un 4 – 3 – 3 très à la mode qui cachera en fait un 4 – 5 – 1 dans lequel on demandera aux joueurs offensifs de défendre tout le temps. Cela sera imposé à Philippe Montanier qui préfère le 4 – 3 – 3 offensif. Runje dans les buts, pas ailleurs, parce qu’il est bon, parfois, et que Landreau et Penneteau sont blessés. N’Dy Assembé en remplaçant jeune doublure, juste pour son énorme match à Toulouse. En défense, Bisevac parce qu’il connaît Spahic de Montpellier et le très solide Rami seront les deux défenseurs centraux rudes sur l’homme. Demont en arrière droit, parce que des bons arrières latéraux dans le Nord – Pas-de-Calais, il n’y en a pas tant que ça. Et lui c’est un battant. Les jours de repos, il retape son parquet. Il incarne les valeurs capillaires du Nord – Pas-de-Calais à merveille. Lachor fera office d’arrière gauche expérimenté. Un des rares joueurs encore en activité à avoir gagné le titre avec Lens en 98. Au milieu, Mavuba et Kovacevic sont nos deux milieux récupérateurs : Mavuba pourra aider Kovacevic à franchir les paliers grâce à son expérience internationale… Cohade est au centre de ce milieu surchargé (il peut remercier sa polyvalence et ses bonnes notes dans L’Equipe). Gervinho occupera le côté droit (quand il est dans un bon jour il nous rappelle un gars qui lui ressemblait au Mans et qu’Arsène Wenger supervisait) et Hazard sur le côté gauche: ce n’est pas une coïncidence (ouf, jeu de mots évité) si tous les grands clubs d’Europe le supervisent. Enfin, en attaque, nous retiendrons Thil. Tout seul comme un grand. Parce que comme dit L’Equipe: “Où s’arrêtera Thil ?”. Il est blessé mais il est déjà incontournable, on le fait jouer blessé, enfin… c’est le choix de Philippe.

Moralité

Au-delà de choix différents (notamment tactiques), plusieurs joueurs font l’objet d’une consensus. Ainsi, dans les buts, le choix de Runje fait l’unanimité. En défense, Rami est également omniprésent, tandis Tiéné sur le côté gauche est sélectionné à deux reprises. De même que Bisevac en défense centrale (lui aussi cité deux fois). Au milieu, seul Boukari paraît s’imposer sur l’aile droite (retenu deux fois sur trois). On peut aussi évoquer Audel (sélectionnés deux fois) et Hazard (trois fois), mais à des postes différents: tantôt comme attaquants, tantôt comme milieux. Enfin, en attaque, Grégory Thil (lui aussi cité par deux de nos sélectionneurs) paraît incontournable.


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

4 Commentaires

  1. Les journalistes qui ont composé ces équipes sont plutôt spécialistes en golf

  2. La critique est facile, mais elle manque d’arguments. N’hésitez pas à nous soumettre votre composition d’équipe en commentaire.

  3. Rigolo mais cela ne reste à mon sens que trois avis perdus au milieu de trois millions et demi de sélectionneurs. Par contre, ce serait plus marrant de composer le onze idéal des élus du Nord/Pas-de-Calais dans la perspective de la territorialisation de leurs fonctions. Voici ma dream team.
    Dans les buts :
    Dominique Dupilet. Avec son embonpoint, c’est le seul poste qu’on puisse lui attribuer. Et comme son dada c’est la communication, une qualité prépondérante pour le poste.
    En défense :
    Arrière gauche : Martine Aubry. C’est vrai, au regard de son vécu politique, la faire jouer à gauche est un véritable défi. Mais c’est un pari pour lui permettre de postuler au titre de surprise du championnat et user de son vécu en L1 et en L2 du PS. Accessions et relégations, elle connaît.
    Défense centrale : Marine Le Pen et Christian Vanneste. Un axe de fer, intraitable, qui ferait passer Cyrille Rool pour un enfant de choeur.
    Arrière droit : Valérie Letard. Elle sert à rien mais on la place toujours quelque part la fifille à Decourrières. Tant que ce n’est pas à un poste clef.
    L’empire du milieu :
    Milieu défensif : Jean-François Caron. Y boit pas, y fume pas et y court régulièrement. Faut un chêne de ce genre pour rattraper les conneries des autres.
    Milieu relayeur : Daniel Percheron. Parfait dans le rôle du taulier, garant du jeu et de l’esprit de l’équipe. Donne le tempo et sait être vicieux quand il le faut.
    Milieu offensif : Bernard Derosier. S’il distille les ballons comme les facilités professionnelles pour son fils Philippe, les attaquants vont se régaler.
    En attaque :
    Ailier droit : Jean-Louis Borloo. S’il est fidèle à sa caricature des Guignols, il va donner le tourni à son adversaire et rendre les stades ivres de bonheur. Appelé à développer durablement les offensives.
    Avant-centre : Gérard Dallongeville. Bien que suspendu pour cause d’accumulation de cartons rouges, il n’en demeure pas moins un redoutable renard des surfaces financières.
    Ailier gauche : Alain Boquet. Sait jouer des deux pieds. Excelle de son crochet gauche pour le marxisme et ravit les foules de son extérieur droit lorsqu’il s’agit de casinos. Polyvalent, le profil du joueur moderne.
    Entraîneur :
    Un binôme René Vandierendonck-Gérard Vignoble. Une expérience majuscule. Ils ont fait autant de partis que Didier Six et Xavier Gravelaine réunis de clubs. En cas d’accumulations de défaites, on pourra toujours faire appel à Olivier Stirn ou Jean-Pierre Soissons.
    Enfin au poste de président, je ne vois que l’incontournable Jack Lang. Un élu du Pas-de-Calais habitant place des Vosges à Paris, c’est essentiel pour défendre les intérêts du club auprès des instances dirigeantes.
    Et puis pour la touche finale, le stade : je suggère deux sites, la Libération à Boulogne ou Nungesser à Valenciennes. Là bas, les publics locaux sont encore très à cheval sur le principe de mouiller le maillot.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture