L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

J’ai du bon tabac… dans le champ d’à côté

DailyUne | Petite histoire Par | 04 octobre 2009

Tiens, les clopes vont augmenter. Encore une fois. Prévue ce lundi, la hausse est reportée à fin octobre. De quoi dégoûter les fumeurs invétérés qui sont prêts à braver les pires conditions climatiques pour en griller une, vu qu’on ne peut plus fumer nulle part… Frédéric Tassaert, un Berthenois de 35 ans, lui, brave  la météo aussi. Pas pour inhaler de la nicotine, ça ne le tente pas, mais pour récolter du tabac. Eh oui, les cigarettes poussent aussi dans le Nord – Pas-de-Calais.

La production en images

[slideshow id=34]

Lundi matin de la semaine dernière, brouillard sur la Flandre. Une drôle de plantation au loin. Assez inhabituelle pour le citadin : épinards, salades géantes, qu’est-ce que ça peut bien être ? « Du tabac, répond Frédéric Tassaert, un grand gaillard de 35 ans. Les habitants de la rue connaissent, mais c’est vrai que ceux qui passent ici par hasard se posent souvent la question… »

Un produit à forte valeur ajoutée

Le tabac. L’essentiel de l’activité de cet agriculteur des Monts de Flandre. 12 hectares d’exploitation y sont [singlepic id=564 w=320 h=240 float=right]consacrés. Plus que pour les pommes de terre ou le blé par exemple. « C’est mon activité principale, confirme-t-il. Mon père avait commencé en 86 à la suite d’une journée Portes ouvertes dans une exploitation. J’ai souhaité développer cette culture. » Pour quelle raison ? Un taux de rentabilité plus élevé que les classiques agricoles d’abord du moment que le soleil, comme cette année, est de la partie. « Et ça me plaisait aussi. Parce que vous ne pouvez pas faire ça juste par intérêt financier, c’est très technique et ça prend du temps… »

Question technicité, l’attirail est impressionnant (voir le diaporama). Après la récolte dans les champs (en plusieurs fois), il faut sécher le tabac à différentes températures avant de l’humidifier légèrement pour le triage. Les meilleures feuilles partent en premier choix, les autres en second. Prix de vente différent bien sûr, mais le tout grimpe ensuite dans un camion qui file vers le sud ouest de l’Hexagone. Après transformation dans une usine, c’est au tour des fabricants de tabac de venir faire leur marché. Du coup, difficile de savoir si ce que vous fumez vient du Nord ou non.

“Chacun est responsable de sa santé”

Frédéric Tassaert n’a pas ce problème. Il ne fume pas. « Ça ne m’a jamais tenté. » Mais éthiquement, ce n’est pas trop difficile de produire du tabac quand on connaît les risques pour la santé ? «  J’espère juste que ce sont des fumeurs occasionnels et chacun est responsable de sa santé, répond l’agriculteur qui avoue qu’on ne le regarde jamais de travers quand on sait ce qu’il produit. Je n’ai jamais eu de critiques. » Comme on n’y voit pas d’inconvénient non plus du côté de DailyNord, on a donc continué à le questionner un peu pour savoir notamment s’il allait s’enrichir un peu avec la nouvelle hausse de tabac prévue finalement fin octobre (lire l’AFP): « On n’en verra pas la couleur, je vous rassure ! » Parallèlement, il avoue ne pas ressentir la baisse de consommation de tabac en France : « Nous sommes l’exploitation la plus importante de la coopérative, mais tout cela reste modeste par rapport à certaines exploitations du sud… » Reste que si un jour, on interdisait complètement la consommation de tabac, là, sûr que ça contrarierait ses projets : « Oui, mais le gouvernement nous a déjà dit que tant qu’il y aurait des buralistes, il nous soutiendrait. Maintenant, si le tabac venait à être interdit… Enfin, c’est quand même une sacrée manne pour eux. » Encore quelques années de tranquillité…

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus