Lu, vu, entendu Par | 14H29 | 14 octobre 2009

Belgique : quand les ministères profitent du savoir-faire des autistes

Transférer les données d’un ancien site web vers un nouveau. Travail fastidieux qui demande une concentration de tous les instants… Et ne souffre d’aucune seconde de relâchement. Le Ministère des affaires étrangères belge a donc recruté quelques spécialistes pour changer son interface numérique : et, originalité, ce sont trois autistes qui s’occupent de ce travail.  Extrait du blog Handimobility :

Le travail de ces trois collaborateurs soufrant d’autisme est d’aller collecter des blocs d’informations sur l’ancien site Web et les réinjecter sur le nouveau. La particularité de ce travail est qu’il nécessite un savoir faire technique mais aussi que chaque migration de données nécessite une dizaine de clics de souris. Il y a donc un travail routinier répétitif qui nécessite une concentration certaine pour ne pas commettre d’erreurs.

Il a été constaté que des collaborateurs valides n’arrivaient pas à se focaliser très longtemps et que des erreurs d’inattention étaient commises. Il a donc été décidé de sélectionner ces collaborateurs autistes qui peuvent se concentrer totalement sur cette tâche répétitive sur le long terme. Personne en interne n’arrive à d’aussi bons résultats !

Ces trois collaborateurs avaient déjà participé à la refonte du site du Ministère de l’Economie. Comme quoi le handicap peut aussi devenir un atout en entreprise…

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là