L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Rentrée sociale : ceux qu’on va voir dans la rue (et ceux qui resteront invisibles)

DailyUne | Réflexions Par | 10 septembre 2009

[singlepic id=495 w=480 h=360 float=center]

Après la rentrée des petits, c’est au tour de la rentrée sociale de faire parler d’elle. Avec d’ores et déjà une grande manif prévue le 7 octobre. Et même d’autres actions courant septembre selon les corps de métiers. Du coup, on devrait revoir du monde dans la rue ces prochaines semaines à moins que la grippe A n’y mette son grain de sel. Revue de ceux qu’on risque de croiser sur le pavé très vite. Et des traîtres qui ne daigneront même pas manifester.


[singlepic id=493 w=320 h=240 float=right]Ceux qu’on verra à coup sûr dans la rue

On les avait quittés au début de l’été déjà très inquiets… Et le soleil n’a pas arrangé les choses. Les producteurs laitiers souffrent toujours du problème des prix (beaucoup travaillent à perte). Du coup, on parle d’une grève du lait et d’autres actions (blocages, etc.) très vite. Autre corps de métier qui devrait se faire entendre cet automne, les cheminots. Une habitude, diront certains esprits grincheux… Là, c’est dû à la réorganisation du fret et des changements de statut qui perturbent les employés du rail. Rayon courrier aussi, ça devrait coincer. La transformation de La Poste en société anonyme – ce qui doit être débattu cet automne – ne devrait pas passer comme… une lettre à La Poste…

QUELQUES DATES POUR VOUS MELER AUX FESTIVITES

Envie de manifester et de crier votre mécontentement ? Bon, tout n’est pas encore calé, mais on a déjà quelques dates à vous proposer. Vendredi 11 septembre, déjà, à Valenciennes pour la venue de Roselyne Bachelot et des inaugurations d’établissements de santé. Sauf que la réforme hospitalière a un peu de mal à passer. Quelques jours plus tard, le 18, blocage du dernier auto-train de Seclin à la gare (en plein débat sur la taxe carbone, c’est vrai que ça fait tâche…) en attendant une grève nationale évoquée pour le 22 (et un rassemblement le 16 mais au Bourget). Maudit 22, car La Poste devrait zapper le courrier pour cause de manifs dans toute la France. Et enfin, si d’ici là, vous n’avez pas trouvé une autre occasion de crier votre mécontentement (entre les salariés licenciés et autres, il devrait y avoir le choix quand même), le 7 octobre, manif nationale à l’appel de six syndicats sur huit… Une manifestation des agriculteurs est également prévue dans les capitales régionales courant octobre.

Ceux qu’on pourrait  – éventuellement – voir dans la rue prochainement

Les lycéens ont déjà repris le chemin de l’école. Les étudiants (et leurs professeurs) ne vont pas tarder à squatter les amphis. Pour combien de temps alors que la réforme des lycées, notamment, est toujours dans les bacs pour une mise en place à la rentrée 2010 ? Interrogation aussi sur la réaction des buralistes, en particulier dans notre région, face à la prochaine augmentation de quelques paquets de cigarettes. Même si cette fois le coup de poignard viendrait des fabricants. Nos marchands de tabac descendraient-ils dans les rues ? Autre catégorie qu’on pourrait voir un peu plus dans les cortèges, les élus. Entre réforme territoriale dans les cartons (disparition de cantons, création de métropoles) et mort programmée de la taxe professionnelle, il y en a certains qui vont avoir des occasions de râler…

Ceux qu’on ne verra pas dans la rue

Eux ne devraient pas défiler sous les banderoles… L’armée, la police et la gendarmerie d’abord. Pas le droit de grève, pas le droit de manifester du côté des forces de l’ordre, on les verra dans les manifs mais juste pour surveiller les manifestants cités ci-dessus. Autre profession qui participe aux manifestations plusieurs fois par semaine sans pour autant se mouiller : les journalistes. Qui vous rapporterait ces existentielles informations si on se mettait en grève ?  Enfin, un dernier corps de métier qui n’a pas intérêt à descendre dans la rue : les traders. Ben oui, comme la crise, c’est à cause d’eux, ce serait malvenu de venir se plaindre…

Photos Une et Texte : Stéphane Dubromel

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture