L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Ces marronniers qui sentent bon l’été

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 02 juillet 2009

Les politiques se font discrets, les entreprises tournent au ralenti et l’actu se met brusquement en veille. L’été est bel et bien arrivé. Mais le lecteur réclame sa ration quotidienne d’infos. Alors pour meubler les blancs, on a inventé les marronniers : ces sujets déjà lus quelque part l’an passé. Et comme durant les vacances, personne n’a envie de solliciter ses neurones, ça arrange tout le monde. Tout ce que vous allez encore lire cet été…

  • [singlepic id=445 w=320 h=240 float=right]Le rédac’chef a dit : « soyez réactif sur l’actu »

L’actu en période estivale, ça se résume souvent au fait div’. Pas la bonne saison pour découper discrètement en morceaux l’amant de sa femme : vous êtes assuré de faire les gros titres (à moins qu’un Concorde ne vous vole la vedette ce jour-là). L’idéal serait une petite canicule, histoire de sortir de la torpeur de l’été. La presse a déjà une batterie de sujets clés en mains. Au menu : un tour dans les maisons de retraite, dans un quartier où on aide les personnes âgées, dans ces coins (insoupçonnés de préférence) où on vient chercher un peu de fraîcheur, les conseils du toubib, les urgences de l’hosto, les statistiques des étés les plus chauds, le réchauffement climatique…

  • Le rédac’chef a dit : « pensez aux oubliés des vacances »

A croire que le monde se divise en juilletistes et aoutiens durant l’été. Mais avec un Français sur deux privé de vacances, faudra en tenir compte. En veillant toutefois, à ne pas trop gâcher les vacances des autres. Petit aperçu de ce à quoi vous aurez droit dans la région : les journées à la mer du Secours populaire, les opérations TER-Mer et TER-Vert du Conseil régional, les enfants de Tchernobyl accueillis dans des familles du Nord – Pas-de-Calais… Et bien sûr tous ces palliatifs offerts par les bases de loisirs dans la région : Ohlain, le ValJoly, la base du pré du Hem, Lille-Plage,  la piscine municipale du coin… Mon tout servi par une journée radieuse, avec plein de sourires de gosses. Si bien que personne n’a l’air malheureux d’être privé de vacances.

  • Le rédac’chef a dit : « faites de l’ambiance »

Et on commence dès ce week-end avec la première vague de juilletistes sous les auspices de grand Bison futé. Comme chaque année, l’homo automobilus entame sa mue : lui, si enclin à pester contre ces congénères le reste de l’année, devient hyper conciliant sur les routes du soleil. Coincé dans un énorme bouchon, il a progressé de 200 mètres en l’espace de deux heures sous une canicule d’enfer ? Oui, mais il garde le sourire notre automobiliste. Normal, parce qu’il va en vacances et donc il n’a pas le droit de se plaindre. Puis, dans les prochaines semaines, vous retrouverez notre joyeux automobiliste sur son lieu de villégiature. Toujours sourire. De l’ambiance, ça s’appelle: la vie au camping, la vie dans la pension de famille, en gîte, en chambres d’hôtes, en itinérant, chez mamie du Gers… Tous les modes de vacances vont y passer. A peine moins caricatural que les films Hôtel de la plage (nanard culte des années 70) ou Camping.

  • Le rédac’chef a dit : « faites du neuf »

Du neuf ? Comprendre un sujet original, souvent jamais vu sauf l’an passé à la même période. Ils échangent leur maison avec un Québécois pendant un mois, ils pratiquent le woofing. Ou dans un genre moins bobo, ils suivent le Tour de France avec leur camping-car ou passent les vacances au camping de Beuvry (alors qu’ils habitent à dix bornes de là). En stock, on a aussi les plus ou moins nouveaux sports, genre le kitesurf, le speedminton, le skwalball… Souvent un hybride de disciplines existantes. On attend avec impatience l’avènement du catchette (moitié catch, moitié lancer de fléchettes).

  • Le rédac’chef a dit : « faites du décalé »

Quoi de plus décalé que d’aller voir ceux qui bossent (plus) l’été ? Parmi les grands classiques : l’inspecteur de la répression des fraudes qui veille à l’hygiène dans un restau de Malo-les-Bains, le musclé maître-nageur-sauveteur de Stella-Plage ou la brigade anti-criminalité de Boulogne par une nuit d’été (les communes peuvent varier d’une année à l’autre). Et aussi : le vendeur de chouchous-glaces-beignets-boissons­-fraîches qui arpente inlassablement la plage, le vendeur de tongs-canards-gonflables-parasols planté sur la jetée, le vendeur de piscines, les patrouilles de la police (opération « tranquillité vacances ») dans des quartiers aux volets fermés…

  • Le rédac’chef a dit : « pensez crise »

Question : comment avec cette crise intergalactique, le touriste va-t-il se comporter ? Le marché de la tong va-t-il s’effondrer ? La réponse avec notre vendeur de tongs-parasols-canards-gonflables (encore lui) de Malo-les-Bains. Autant vous le dire, la crise version estivale, vous allez en consommer. Avec l’hôtelier qui se plaint parce que les réservations sont tardives, le restaurateur du front de mer qui voit que les gens font gaffe et ne prennent plus de dessert, malgré la TVA à 5,5%, etc.

  • Le rédac’chef a dit : « faites du light »

C’est la saison de prédilection pour les palmarès et les tests en tous genres. Pratiques, faciles à lire (à rédiger aussi), ils ont le mérite de ne pas fatiguer le versatile lecteur épuisé par une année de dur labeur. Palmarès des plages, palmarès des eaux de baignade, palmarès des coins en vogue, palmarès des étés les plus pourris, palmarès des objets qu’il faut avoir cette année sur la plage pour être ringard (ou l’inverse), le palmarès des bouquins à lire sur la plage, le palmarès des marronniers (une exclu DailyNord)… En tête du palmarès des palmarès : les coins les plus chauds (c’est bon ça mon coco, vas-y c’est vendeur). Pas de Cap d’Agde chez nous, juste une plage naturiste à Berck, mais promis, on ira jeter un coup d’oeil.

  • Le rédac’chef a dit : « faites de l’info pratique »

De la micro locale avec la boucherie Sanson fermée durant l’été. Info pratique avec la bretelle fermée et son cortège de travaux sur les autoroutes septentrionales. Info pratique toujours avec ces petits conseils d’été : pas trop s’exposer au soleil, pas conduire plus de deux heures (même si ça fout en l’air votre timing), attention aux méduses, ce qu’il faut faire avant de prendre la route, la conduite à suivre quand il fait très chaud, en cas de pic de pollution… Mon tout servi avec un spécialiste en la matière.

  • Le rédac’chef a dit : « anticipez, pensez rentrée »

Là encore les premières feuilles de marronniers sont déjà tombées. Incontournables cahiers de vacances. Noircis avec ardeur au début des vacances avant de tomber en désuétude pour demeurer inachevés à la fin de l’été. La recette d’un sujet sur les cahiers de vacances : un centre commercial, un  chef de rayon et une cliente (avec une petite phrase du gamin c’est encore mieux). Voir aussi avec Hachette ou une autre maison d’édition pour récupérer quelques chiffres. C’est dans la boite. En annexe, on pourra aussi balancer l’interview d’un pédopsychiatre histoire de donner un petit cachet scientifique. Lequel professera combien il est recommandé de travailler un peu (pas trop quand même) car deux mois c’est super long quand on a huit ans. Et puis dans le même rayon, vous ne couperez pas à partir du 15 août aux listes d’achats scolaires dans les grandes surfaces avec le même chef de rayon, la même client. Et le même pédopsychiatre tout bronzé pour parler du poids du cartable.

Et aussi : les reportages au refuge des animaux, les vacances cauchemar façon Julien Courbet, ceux qui profitent des vacances pour bricoler, les anti vacances d’été qui préfèrent partir à une autre époque… Et encore les fameuses séries de l’été bouclées avant l’heure : des portraits de gens du Nord, des lieux chargés d’histoire, des rétrospectives, des idées de sorties…

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Vous écrivez : ” les coins les plus chauds (c’est bon ça mon coco, vas-y c’est vendeur). Pas de Cap d’Agde chez nous, juste une plage naturiste à Berck, mais promis, on ira jeter un coup d’oeil.”.

    Cap d’Agde est un point chaud, en effet, mais qui n’a AUCUN rapport avec le naturisme, phénomène très familial. Ce n’est pas parce que Cap d’Agde se prétend naturiste, qu’il l’est dans la réalité ! C’est même le contraire de l’éthique naturiste.

    Votre plage de Berck est connue pour avoir deux parties : une zone réellement naturiste, et une autre ( dunes en particulier) où circulent des voyeurs, des exhibos, des pervers. J’espère que vous ne ferez pas l’amalgame entre ce qui est naturiste et ce qui est son contraire.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie