L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Main Square festival : concert de polémiques

Textos Par | 01 juillet 2009

Dans le genre promo, difficile de faire mieux. Le Main Square débute demain, mais on en entend parler depuis des mois et des mois. D’abord les rumeurs à propos des groupes qui seraient à l’affiche: viendra? Viendra pas? Ensuite la difficulté à mobiliser les foules: question de prix paraît-il. Enfin, les subventions touchées par la manifestation arrageoise ont fait débat dans le monde culturel régional. Bref, le festival a déjà fait beaucoup de bruit.

U2, Madonna, AC/DC au Main Square Festival d’Arras ? DailyNord divague encore pensent les grincheux. Sauf que la rumeur a bel et bien circulé  lors de la préparation du désormais célèbre festival (à lire ici par exemple).  Bon, faute des stars intergalactiques citées ci-dessus, il y aura quand même du beau monde cette année au Main Square : Coldplay par exemple, mais aussi Placebo, Moby, Lenny Kravitz, c’est quand même mieux que la Fête du Chevreuil de Trith-Saint-Léger (on n’est pas sûr que ça existe, autant vous le dire).

Pourtant, malgré une programmation alléchante, le Main Square n’est pas à la fête depuis quelques semaines. La faute d’abord à la crise (encore et toujours elle qui s’accroche telle une sangsue). Début juin, on apprenait ainsi que les tarifs de certains concerts allaient être bradés lors d’une vente flash. Et même sensiblement : 27 à 36 euros au lieu de 45 à 60. Soit près de 40% ! Résultat : la billetterie se porte plutôt pas mal nous annonçait il y a quelques jours La Voix du Nord. Même si on a encore quelques doutes sur le concert de Kanye West le vendredi soir. Certains ont quand même avalé leur IPod de travers : ceux qui ont acheté leur place à prix fort…

Raoul se fâche

Une histoire de chiffres qui est le fil rouge de l’un des événements emblématiques du Nord – Pas-de-Calais. Comme on n’est pas gentil, on vous rappelle l’autre polémique des dernières semaines : les subventions versées par la Région et le Conseil général du Pas-de-Calais à un festival désormais détenu par une multinationale (Live Nation). Un chiffre à quelques zéros (200 000 euros) qui a eu le don de faire bondir le réseau R.A.O.U.L., qui regroupe quelque 17 structures de musiques actuelles régionales, avec un communiqué. Extraits (on peut le lire dans son intégralité ici):

Les adhérents du réseau R.A.O.U.L. s’étonnent du financement par le Conseil Régional
Nord-Pas-de-Calais et le Conseil Général du Pas-De-Calais du « Main Square Festival »
organisé par Live Nation France à Arras (…)

(…) Les organisateurs du Main Square Festival sont Live Nation France, une
multinationale implantée dans 33 pays, qui gère 1600 groupes/artistes, a vendu 50
millions de billets de concerts en 2008, et est adepte du « 360° », ce qui consiste à gérer
tous les aspects économiques liés au “business” de la musique : le disque, les concerts,
la billetterie de concerts, les produits dérivés des groupes… (…)

(…) Aussi, nous ne comprenons pas pourquoi des collectivités territoriales françaises
viennent abonder le financement de cette multinationale cotée en bourse, gérée selon les
intérêts de ses actionnaires, et cautionner ainsi sa stratégie monopolistique.

Fallait bien que ça arrive, France Leduc, la productrice régionale, a donc répondu à toutes ces polémiques via une lettre ouverte (à lire aussi dans son intégralité par ici pour les fans) :

Je me suis rendue compte après l’édition de 2007 (où j’avais, non seulement, eu un mal fou à construire une affiche mais également perdu beaucoup d’argent) que je ne pouvais plus m’en sortir toute seule.

Si je voulais pérenniser le festival et continuer d’offrir au public des affiches exclusives et des conditions d’accueil extraordinaires tant pour les artistes que pour les publics, je devais m’entourer. Je me suis donc rapprochée du meilleur festival au monde, en la personne d’Herman Schueremans de Rock Werchter qui m’a précieusement aidé à construire l’affiche merveilleuse de l’édition 2008 et qui m’a également apporté toute la logistique pour accueillir les plus grands groupes et offrir le plus de plaisir au public.

Pour pouvoir continuer à travailler main dans la main avec Herman Schueremans, et avoir l’assurance d’offrir au public une affiche avec des grands noms, il a fallu que je cède une partie de mon capital à Live Nation. Et ce malgré les nombreuses attaques des professionnels et des médias.

On a contacté Coldplay pour savoir ce que le groupe pensait de tout ça, mais étrangement, pas de réponse.

Le site du Main Square

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Quelques petits renseigements à propos de Live Nation.

    D’abord son Président Gobal Digital Bryan Perez était Senior Vive Président de la NBA, rien a voir avec la musique mais tout avec l’argent des tickets.
    Une petite visite sur le site de la NBA et sur le site de Forbes va vous en apprendre un peu sur ce Live Nation et la musique. Il y a même les salaires!

    http://www.nba.com/careers/executives/perez.html

    http://people.forbes.com/profile/bryan-perez/49724

    Le seul qui est un rapport à la musique c’est Bob Ezrin, célèbre producteur d’Alice Cooper, Pink Floyd (The Wall) Lou Reed (Berlin)

    Quant à Jackie Lombard (rachetée par Live Nation et devenue Live Nation France et qui prétend organiser des concerts rock, elle lorgnerait plutôt du côté de la star’ ac qui jusqu’à présent ne s’est pas fait connaître pour son caractère rock. Quelques petits sites révélateurs. Cherchez bien car la dame n’est pas facile à trouver.

    http://www.ninapeople.com/info/jacky+lombard.html

    http://linfonetrealtv.free.fr/pages/resumes.php?numero=10&idcategories=2&idemission=1

    De plus, elle aurait gérer les concerts de Mickael Jackson en France. Encore heureux qu’elle
    ne l’ai pas programmé au Main Square Festival!

    Quant au prix des billets, il faut bien compenser les pertes des ventes de disques…
    Vous pouvez télécharger tout ce que vous voulez, ses gros malins mettront toujours leurs sales pattes dans votre porte-monnaie.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture