L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Partis de Lille, ils vont pédaler jusque l’Inde

Textos Par | 29 juin 2009


Aujourd’hui, ils sont en Moldavie. Après l’Ukraine, la Pologne et quelques jours auparavant la Tchéquie. Et bientôt viendront la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan (oui, ça existe!), le Pakistan… Jean et Clément (respectivement 24 et 23 ans) sont deux Nordistes. Deux férus de la Petite reine, fraîchement diplômés et sensibilisés à l’écologie. Partis de Lille le 18 mai, ils ont décidé de rallier Delhi (Inde): trois mois et demi de vélo à raison de 100 kilomètres par jour.

Simple défi sportif ? Pas sûr. Derrière ce périple, ces deux jeunes évoquent un projet écologique: OneTwoTree ( « Un, Deux, Arbre », pour ceux qui n’entendent rien à la langue de Shakespeare). Explication: pour chaque kilomètre parcouru (soit environ 10 000 entre Lille et Delhi), ils promettent de planter un arbre en Afrique avec l’association malienne Teriya Bugu. « One Two Tree va contribuer à un programme d’utilisation de biocarburant pour la production d’électricité. L’objectif du projet est de produire de l’électricité avec de l’huile végétale pure à 100 % », expliquent-ils sur leur site internet.

Budget de cette excursion: pas loin de 15 000 euros (coût des arbres inclus). Les deux jeunes n’avaient pas encore réuni tout à fait la somme, mais ont tout de même pris le départ dans l’espoir que des sponsors se manifestent. Et non content de pédaler la journée, Jean et Clément racontent aussi leur périple régulièrement (enfin, quand ils dégotent un accès internet) au travers de leur blog alimenté en photos et billets. Leurs galères, leurs découvertes, leurs joies, leurs coup de barre aussi.

Suivre les pérégrinations de Jean et Clément sur leur site internet


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. Une petite erreur s’est glissée dans votre énoncé. On ne dit pas Kirgyzstan mais Kirghizistan, capitale Kirghiz. Les grecs anciens vénéraient cette ville, on la retouve fréquemment citée par les auteurs grecs et latins; « ces feux qui brillent comme Kirghiz »
    Depuis elle a perdu de son lustre, principalement à cause de la Russie soviétique.
    Ce petit pays, situé en Asie centrale à la frontière du Xinjiang chinois de six milloins d’haibitants a retrouvé son indépendance en 1991.
    Bonne route à Jean et Clément!

  2. Merci pour cette précision !

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus