L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Ch’ti d’ailleurs : Guillaume Noé, Australien par amour

DailyUne | Petite histoire Par | 03 juin 2009

Après les Etats-Unis, le Sénégal et la Thaïlande, DailyNord continue son tour du monde des Ch’tis expatriés en posant ses valises (enfin, dans nos rêves) en Australie à Brisbane. Dans la troisième ville du pays des kangourous, on vous a trouvé Guillaume Noé, arrivé ici par la grâce des femmes. Interview.

[singlepic id=355 w=320 h=240 float=right]DailyNord : Quelles sont vos attaches au Nord – Pas-de-Calais ?

Guillaume Noé : Je suis né à Cambrai en 1975. Puis j’ai vécu à Lille, où j’ai fait mes premiers pas sous la Porte de Paris. Je suis donc un Ch’ti et je m’en vante facilement ! J’ai ensuite passé mon adolescence à Arras. J’en garde beaucoup de souvenirs. Arras est une ville très agréable à vivre et, si je n’y retourne pas assez souvent, c’est à chaque fois avec beaucoup de plaisir. J’ai étudié au lycée Baudimont avant de faire Math Sup et Math Spé à Lens et de terminer mon cursus d’informatique et de robotique à Toulouse.

DailyNord : Comment un Ch’ti se retrouve-t-il en Australie ?

Guillaume Noé : C’est une longue histoire. D’amours surtout ! Après mes études, j’ai rencontré une Portugaise. Comme je m’étais toujours senti prêt pour l’aventure et la découverte d’autres horizons, j’ai rempli ma Super 5 et je l’ai rejointe à Lisbonne où j’ai vécu de 1998 à 2002. Nous souhaitions aller plus loin et, après avoir regardé les aventures du Crocodile Hunter – ça peut paraître ridicule ! -,  nous nous sommes dits : “c’est là. Je me souviendrai toujours de mes premières heures à Brisbane. Tôt le matin, j’ai entendu comme des cris de singes. Très surpris, je demande donc s’il y a des singes en Australie…  C’était des kookaburras, des oiseaux !

Après environ un an, et quelques aléas de la vie, la demoiselle portugaise est rentrée a Lisbonne. Je suis resté ici, ce qui m’a permis de rencontrer Victoria qui est devenue ma femme. J’ai obtenu la double nationalité. En 2006, j’ai été muté en Angleterre, nous nous sommes installés à Winchester, au sud de Londres, avant de revenir en juillet 2008 à Brisbane, après avoir visité pendant quelques mois la Chine, la Mongolie et l’Amérique du Sud. Un voyage inoubliable.

“J’étais très frustré au volant !”

DailyNord :  Quelle est votre activité là-bas ?

Guillaume Noé : Je suis chef de projets et architecte en solutions informatiques pour Queensland Treasury Corporation, l’équivalent du ministère des Finances pour l’Etat de Queensland en Australie. Je m’occupe surtout de sécurité informatique. Mon rôle est tout d’abord de protéger les applications, systèmes et transactions financières effectuées. C’est très intéressant et très “challenging”!

[singlepic id=356 w=620 h=470 float=left]

DailyNord : Quelles sont les principales différences de mode de vie en Australie ?

Guillaume Noé : On vit dehors car il fait très bon ! A Brisbane, les maisons typiques ont toutes un deck, qui est une véranda ouverte surélevée. Le deck est l’endroit où l’on reçoit ses amis et où l’on organise les fêtes. L’élément le plus important est bien sûr le gros barbecue à gaz avec une stubby dans son stubby cooler (bière dans le porte-bière qui tient la boisson fraîche).

Ici, il y a aussi un esprit de communauté très fort. Par exemple, les propriétés publiques comme les barbecues, les parcs publics, etc., ne sont pas dégradés. Tous le monde y prête attention. La conduite aussi, c’est très différent. On respecte les règles,  même trop parfois ! J’étais très frustré au volant au début ! Sur la voie la plus rapide, si c’est 110, c’est 110, et vous pouvez faire des appels de phares, klaxonner, ça ne change rien.

Enfin, les animaux sont aussi partout ou presque. Nous avons plusieurs possums (marsupiaux) qui vivent dans le toit et qui sortent le soir.  Ils se promènent dans les arbres et sur les câbles de téléphone. Je vois quasiment tous les jours des flying foxes (chauves-souris géantes). A Brisbane, il y aussi des kangourous, des koalas, des serpents, des araignées, parfois des requins qui remontent le fleuve…

Pieds nus dans la rue

DailyNord : Quelques anecdotes australiennes ?

Guillaume Noé : La première, le lendemain de mon arrivée ! Je me rends au supermarché pour faire les courses. Je cherche une bouteille de ce fameux vin australien dont j’avais entendu parler. Je fais le tour du supermarché une première fois et je ne trouve rien d’autre que de l’eau et des boissons sucrées. Un deuxième tour, toujours rien. Je demande donc où se trouve le fameux rayon qui doit être bien caché. On me regarde bizarre  et on m’explique que les supermarchés ne vendent pas d’alcool. Pour cela, il faut aller dans les Bottle shops, petites boutiques spécialisées. Généralement, je trouve l’Australie plus conservatrice que la France, dans l’Etat du Queensland surtout.

Autre expérience : je prends le train pour quitter le centre de Brisbane vers les 16h. Une jolie demoiselle en face de moi, très bien habillée, qui avait l’air de sortir du travail. Elle portait des bottes élégantes. Quelques instants avant l’arrêt du train, elle les retire et quitte le train pieds nus pour partir dans la rue ! C’est normal, ici, on se met a l’aise ! On peut voir a Brisbane des gens bien habillés et d’autres très relax. Le mélange des goûts et des cultures est très intéressant. Les Australiens sont très tolérants.

DailyNord : Le Nord – Pas-de-Calais vous manque-t-il ?

Guillaume Noé : J’ai un regard nostalgique sur le Nord.  J’y suis très attaché. Bien que ma maison soit en Australie, ma terre est en France, dans le Nord – Pas-de-Calais. Quand on me demande d’où je viens, c’est toujours “from the North of France“. J’explique aussi que je suis un Ch’ti. Certains connaissent les Ch’tis grâce au film de Dany Boon qui est passé ici. Ma famille et mes amis, qui vivent dans le Nord, me manquent beaucoup. Mais aussi des endroits et des spécialités : par exemple la fromagerie sur la Grand’Place d’Arras et les pâtisseries !

Le blog de Guillaume : http://chti-oz.blogspot.com/
Photo 1 :  Guillaume et Victoria.
Photo 2 : Vue panoramique de Brisbane, au Queensland, en Australie. Auteur : Meichimite. http://www.flickr.com/photos/meich/367966159/sizes/l/

Retrouvez nos portraits et interviews de Ch’tis d’ailleurs sur notre carte

Vous connaissez des expatriés nordistes qui souhaitent témoigner de leur expérience à l’étranger, transmettez-nous leurs coordonnées à info[at]dailynord.fr (remplacer le [at] par @).

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie