L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

L’antisèche actu (9 – 16 mai)

DailyUne | Tri sélectif Par | 16 mai 2009

Examens dans les facs, arbitre insultant et insulté, coiffeur nonagénaire, braqueurs décidément peu efficaces, il s’en est encore passé de belles cette semaine dans la région. Pour les retardataires de l’actu, petite sélection subjective de DailyNord. Avec, pour présenter chaque actualité, un titre de film (navets compris, nous n’avons pas été trop regardants). Ben oui, c’est le Festival de Cannes…

Les diplômés du dernier rang (Christian Gion, 1982)

Exams ou pas exams ? C’était le débat cette semaine dans les universités françaises dont certaines entamaient leur quinzième semaine de blocage pour protester contre la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU pour les intimes ou loi qui, en très résumé, donne plus d’autonomie aux universités). Comme Lille I et Lille II ont repris, les examens auront lieu entre fin mai et début juin. A Lille III, université encore perturbée cette semaine (même si la mobilisation s’effrite), les passages devant les copies blanches sont reportés entre début juin et début juillet. Du coup, ça bachote à fond du côté de nos étudiants ces temps-ci pour obtenir les précieux diplômes…

A mort l’arbitre (Jean-Pierre Mocky, 1983)

Les Valenciennois n’iront pas jusqu’à le mettre à mort, mais il en prend pour son grade, Tony Chapron. Tony qui ? Tony Chapron, l’arbitre de Valenciennes-Bordeaux mercredi en Ligue 1 de football. Valenciennes a perdu, mais n’a pas surtout pas digéré les deux joueurs expulsés (l’entraîneur aussi d’ailleurs) et les prétendues insultes de l’arbitre (prétendues, car on n’était pas là, donc en bons journalistes, on se couvre). Bref, ça se déchaîne dans la presse régionale depuis trois jours, et comme on a l’impression que c’est l’affaire du siècle, il fallait qu’on vous en parle…

A retrouver dans La Voix des Sports et Nord Eclair

Les sous doués (Claude Zidi, 1980)

Les Dalton ont frappé. Ils n’étaient pas quatre, mais deux à trois selon La Voix du Nord de vendredi. A Quièvrechain (Valenciennes), ces hommes ont tenté de braquer un distributeur automatique de billets. Avec beaucoup de discrétion, faut bien le dire. D’abord à coups de masse (on imagine le ramdam au beau milieu de la nuit). Puis comme la méthode demeurait infructueuse, nos Pieds Nickelés ont sorti les explosifs. En vain. Du coup, les malfaiteurs sont repartis bredouilles… De toute façon, le dispositif de sécurité s’était enclenché et tous les billets étaient imprimés d’encre rouge les rendant inutilisables.

Pour cent briques, t’as plus rien (Edouard Molinaro, 1982)

Tintin fait recette. Pour son 80e anniversaire, nos voisins belges organisaient une vente aux enchères à Namur. Quelque 570 lots, dont cinq planches originales d’Hergé. Recette totale: près de 1,2 millions d’euros. Une page des Bijoux de la Castafiore, au trait à l’encre de Chine, s’est ainsi vendue à 250 000 euros. Une autre planche au trait (L’Affaire Tournesol) s’est, elle, négociée à 220 000 euros. Elle était estimée à 70 – 90 000 euros avant la vente. En savoir davantage.

Papy fait de la résistance (Jean-Marie Poiré, 1983)

Trisomie21, cela ne vous dit rien? Forcément si vous avez moins de 35 ans, peu de chances que cela évoque quelque chose en vous. C’était le temps où on se trémoussait sur la new wave. Le temps, où le 33 T régnait en maître et où on copiait volontiers les albums des copains sur des cassettes audio (comme quoi on n’a rien inventé avec le téléchargement illégal, ceci dit au passage). Et sous nos latitudes septentrionales, il y avait Trisomie 21, deux frères de Denain. Avec leur fameux The last song, qui valut au groupe nordiste d’être comparé aux plus grands du moment: Joy Division, The Cure… Alors forcément, lorsqu’on a appris cette semaine que Trisomie 21 ressortait un album, ça nous a filé un sacré coup de blues. Et l’envie de réécouter ce fameux Last song (ici pour l’écouter ou le découvrir en toute légalité).

Le dindon de la farce (Anthony Perkins, 1988)

Halal, mais peu orthodoxe. Pour approvisionner les Pays-Bas (lesquels approvisionnent notre région en cannabis, logique), un Marocain a eu la riche idée de dissimuler plus de neuf kilos de haschich dans une dinde. L’automobiliste s’est fait pincer à son retour du Maroc. Autant dire que les douaniers nordistes n’ont guère apprécié la farce.

Une info croustillante de Nord Eclair

Rien que pour vos cheveux (Dennis Dugan, 2008)

Un petit hommage pour terminer cette revue d’actu. A Roger Vandecasteele. Décédé mardi, ce monsieur, âgé de 93 ans, travaillait encore jusqu’il y a deux semaines dans son salon de coiffure halluinois. Créé en 1930 ! L’homme n’avait jamais voulu poser les ciseaux et continuait à proposer des coupes à petit prix à sa clientèle d’habitués. Chapeau.

A lire dans Nord Eclair

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture