L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Les disparitions de majeurs passées sous silence

DailyUne | Réflexions Par | 24 mai 2009

Ce lundi, c’est la Journée internationale des enfants disparus. Soit plus de 47 000 inscrits au fichier des personnes recherchées en France en 2008. Mais aussi 10 000 adultes qui ne bénéficient pas du même écho médiatique, ni législatif. Manu association s’efforce de sensibiliser les pouvoirs publics à ce problème. Le point avec Patrick Dusautoir, le correspondant régional marqué par la disparition de sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer.

[singlepic id=327 w=320 h=240 float=right]Les années ont passé, mais Patrick Dusautoir n’a pas oublié. L’inquiétude, les faux espoirs, l’attitude des policiers, la découverte du corps des années après… « Bien sûr, ça me travaille encore. Je ne sais toujours pas ce qui lui est arrivé. Je pense qu’elle a été agressée. Mais on ne le saura jamais réellement. »

22 janvier 2004 dans une maison de retraite de Calais. Emilienne Dusautoir, 79 ans, disparaît en fin d’après-midi. La mère de Patrick est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Rapidement, son fils est prévenu par l’établissement de santé. Aussitôt, il avertit les forces de l’ordre. Qui, à l’entendre, lui rient quasiment au nez… « Ils m’ont dit en gros qu’ils avaient d’autres priorités qu’une personne disparue de 80 ans. » Et au moment où les recherches deviennent un peu plus sérieuses, c’est déjà trop tard. On perd la trace d’Emilienne. Jusqu’en 2007. Son corps est retrouvé à 800 mètres de la maison de retraite…

« Le pire, c’est de ne pas savoir »

S’il n’existe pas de statistiques régionales, « nous en demandons« , environ 10 000 disparitions de majeurs sont signalées dans le fichier des personnes recherchées sur le territoire français. De tous les âges. Et c’est à chaque fois le même problème : « S’il n’y a pas de faisceaux de présomptions comme ils disent (personne dépressive, courrier), aucune enquête n’est déclenchée. La personne s’évanouit dans la nature. Et après, c’est à la famille de se débrouiller toute seule. » Complètement démunie face à un tel événement : « On fait appel à des détectives privés. Mais le pire, c’est de ne pas savoir. »

Suite à son expérience personnelle, Patrick Dusautoir est devenu un membre actif de Manu Association, structure créée par un Picard, suite à la disparition de l’un de ses fils. Membre plus qu’actif car il aimerait que la loi bouge enfin sur les disparitions de majeurs : « Attention, ce qui est fait pour les mineurs, c’est très bien et nécessaire. Mais doit-on pour autant oublier les majeurs ? » Car selon lui, les disparitions volontaires (celles qui résultent d’un changement de vie) ne sont finalement pas légion. « Une femme qui quitte son domicile au petit matin sans portable, sans clés de voiture, sans rien, alors qu’elle a un mari, des enfants en bas âge, vous trouvez ça rassurant ? Non, pour moi, c’est une disparition inquiétante. Et rien n’est mis en oeuvre pour retrouver cette personne. »

Un bracelet GPS pour les Alzheimer ?

Pourtant, Patrick et Manu Association, des solutions, ils en ont. Ils en ont même parlé à l’Elysée en 2007. Sans réponse pour le moment. « Nous nous battons pour plusieurs choses. Déjà pour les malades d’Alzheimer. Tout le monde sait qu’il y a souvent des fugues. Pourquoi ne pas mettre des bracelets avec GPS aux personnes malades (ndlr, une maison de retraite lommoise vient justement de s’en équiper, voir la dépêche AFP sur le sujet) ? » L’association réclame aussi la mise en place d’un centre d’appel. « La famille pourrait appeler une personne formée qui saurait l’aiguiller et dire si cette disparition est inquiétante avant de contacter les forces de l’ordre. Ça existe dans certains pays. » Enfin, Patrick milite pour la création d’un statut de disparu volontaire : à savoir, l’autorisation de disparaître légalement en laissant son nom à un service compétent. Qui ne pourrait en aucun cas transmettre les coordonnées à la famille, mais celle-ci saurait au moins que le proche est en vie. « Les fausses identités seraient évitées… »

L’incohérence des enterrés sous X

De nombreux chevaux de bataille donc. Et un dernier, un problème qui frise l’incohérence : les enterrés sous X. 2 300 sur le territoire l’an dernier. Ces personnes retrouvées sans papiers. « Pourquoi ne relève-t-on pas l’ADN de ces personnes et des familles de disparus ? Ainsi, on pourrait le comparer avec des gens qui cherchent un proche. Au moins, on saurait. » Car parfois, le destin est cruel : en témoigne l’exemple de cette Nordiste (pour plus de détails, Nord Littoral est revenu sur cette affaire dernièrement). Une femme qui disparaît d’Equihen-Plage en 2001. Sa famille se met à sa recherche. On retrouve un corps six mois plus tard sur la plage de Hemmes-les-Marck à une quarantaine de kilomètres. Enterré sous X. Un test ADN sera effectué trois ans et demi plus tard suite à la persévérance de la soeur de la disparue. Qui, pendant tout ce temps, la cherchait encore…

Pour contacter Manu Association : manu-association@orange.fr. Le site internet : www.manuassociation.org
Patrick Dusautoir organise chaque année un salon artistique et musical en mémoire de sa mère. Le prochain aura lieu en février 2010 à Coquelles :  www.festimusique.fr/edition2008_emiliennedusautoir.php

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

3 Commentaires

  1. La france est effectivement à la traîne sur ce sujet extrêmement sensible et humain. Par contre nous sommes à la pointe de la recherche quand il s’agit de retrouver 25000 sans-papiers et de les mettre à la porte. Là, les recherches sont d’une efficacité surprenante . Deux poids, deux mesures?

  2. Mais qu’en font-ils de tous ces vieux ? Voir la Liste Charlton sur editionsliberte.com
    L’énigme Emilienne Dussotoir ….

    « L’ENIGME GERMAINE RIHANI ENFIN RESOLUE ???
    Germaine Rihani cette dame de 68 ans disparue en 2006 à Pegomas (06) et dont le corps a été, excusez-moi du peu, retrouvé deux ans et demi après dans le petit parc de la clinique psychiatrique ou elle était justement hospitalisée, a-t-elle, elle aussi, été ressortie des placards comme l’ont été ceux de la région P.A.CA. dont les noms figurent dans Boîte à Pandore N°40 sur http://www.editionsliberte.com ?
    Son nom devait-il être ajouté à la ‘Liste Charlton’? Sa consoeur Madame Falcini 76 ans disparue à Sospel (3 disparitions !) a-t-elle eu un destin identique ? Et que sont devenus toutes ces personnes âgées disparues elles aussi en Provence Côte d’Azur ? : Anne-Marie Arnal 69 ans, Faustina Betteti 79 ans, Georgette Caliaros 60 ans, Gaspar Cuttaia 67 ans, Christian Jacquiet 71 ans, Sauveur Rapa 65 ans, Napoléon Marinelli 65 ans, Raymond Linden 81 ans, Pietra Panu 75 ans, Jean-Loup Varnusson 62 ans, Albert Poig 86 ans, Marie Resenburg 83 ans, Félix Peyroche 83 ans, Félix Ivol 84 ans, etc …
    Si tout ce que l’on m’a si bien décrit, en détail, à Marseille sur ces rituels maçonniques et crimes sataniques sur personnes âgées est vrai, cela fait vraiment froid dans le dos ! »

  3. Une Histoire de ‘vieux’ : Mais qu’en font-ils de tous ces vieux ?

    Il y avait les ‘vieux’ du sud de la France (voir l’énigme Germaine Rihani* ) il y a aussi l’énigme des ‘vieux’ du Nord Ouest. Ceux qui se sont évaporés et que l’on a jamais retrouvé comme par exemple Joseph Desgenetais 86 ans, Cécile Corveau Chauvet 83 ans, Hélène Rousseau 86 ans, André Buffet 77 ans, Marie Louise Cassagne 70 ans, Adrien Eouzan 72 ans, ou encore dernièrement Evelyne Benichou 65 ans, etc…etc. Et ceux dont les conclusions d’enquêtes sont tellement extravagantes et suspicieuses ( n’est-il pas Messieurs les Procureurs ?) qu’on se demande si, eux aussi, n’auraient pas été sortis obligés ‘des placards’…. ? : Violette Henon 58 ans (qui comme Germaine Rihani disparait en plein été, très près d’un sentier de grande randonnée et : aucune odeur !), Emilienne Dusautoir 79 ans ( corps retrouvé trois ans après !), Edith Herbulot ….et pour cause, etc…etc… Je vous ferai grâce de tous ceux que l’on a retrouvé noyés cet été 2010 dans des conditions on ne peut plus rocambolesques ( Ex : Jean Eschbach) : Pour les petits curieux taper sur google : Corentin Danic Arnaud Kubbinga David Arbon.

    A cela vient s’ajouter, comme de bien entendu, le triplé Français de l’été 2010 :
    19/07/10…….. André Dauriac 68 ans Vttiste Luchon France 21/07/10…….. Serge Iacazzi (iacazzi) 64 ans randonneur Moustier Sainte Marie 05 France 22/07/10 ……. Nadine Vincent 62 ans Camping –cariste Sévrier 74 France

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus