L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

L’antisèche actu (23-29 mai)

DailyUne | Tri sélectif Par | 30 mai 2009

Une semaine sans pont. Déveine, il a fallu bosser un peu et forcément, surbooké que vous êtes, vous n’avez pas pu suivre l’actu. Rassurez-vous, nous, on n’avait que ça à faire. Comme d’habitude, petite sélection purement subjective de l’actualité régionale hebdomadaire. Du foot, du Pied Nickelé, des bonnes nouvelles, une petite polémique, des coups de sang aussi.

La bonne nouvelle de la semaine

Petit sursaut dans l’industrie automobile, moteur de la région. A en croire les informations diffusées dans La Voix du Nord, le mois de juin devrait connaître une petite embellie. D’abord chez Renault Douai : avec les nouveaux Scénic, les commandes sont meilleures ces dernières semaines et du coup, les jours non travaillés en baisse (à lire ici). Ensuite, chez Toyota. Le groupe nippon va augmenter la production de sa Yaris avec le recrutement de 320 intérimaires (à lire là-bas). Allez, une dernière pour la route, même si cela n’a rien à voir avec l’auto. A Coquelles, 150 emplois vont être créés avec l’installation de nouvelles enseignes dans la zone commerciale à l’entrée du Tunnel sous la Manche (à lire par là). Bon, ça, c’est pour 2011, mais ça fait du bien au moral.

La petite polémique de la semaine

Réaliser une circoncision à domicile pour raisons religieuses entraînant une hémorragie dangereuse pour la vie d’un bébé peut aboutir à une relaxe. C’est en substance l’enseignement tiré d’une audience du tribunal correctionnel de Lille cette semaine. “Le procureur estime qu’il s’agit d’un rituel et non d’un acte médical“, écrit notre confrère de Nord-Eclair. Avant de traduire : “Conséquences : pas d’exercice illégal de la médecine et pas de blessures involontaires non plus !“. Une information étonnante qui a indigné le blogueur nordiste de Pensées d’outre politique, Le Chafouin alors que le jugement sera prononcé le 1er juillet.

[singlepic id=367 w=320 h=240 float=right]L’info récurrente de la semaine

Les agriculteurs sont en colère. Et une fois n’est pas coutume (faut dire que notre fond de commerce ce n’est pas l’actualité), DailyNord était sur le coup des blocages des plateformes de distribution. Pour suivre Michael Dumont, le jeune exploitant que vous nous avions déjà présenté il y a quelques mois. Résultat des courses : après 36 heures de blocage, les agriculteurs ont levé le camp vendredi midi ayant reçu des garanties en matière de transparence sur les marges des grandes surfaces. Comme ça ne règle toujours pas le problème du prix du lait (210 euros les 1 000 litres alors que les exploitants réclament au moins 305 euros, des négociations continuent la semaine prochaine à Paris), on peut présumer que les actions ne sont pas terminées et que le mouvement pourrait se radicaliser. Parole d’agriculteur entendue mercredi soir : « Je suis déjà en taule. Alors, si je dois y aller pour de vrai, ça ne changera pas grand-chose… »

(Re)lire l’article de jeudi sur DailyNord et le point sur la situation par La Voix du Nord, vendredi après-midi.

Le suspense de la semaine

Qui ? Boulogne évidemment. Le Petit Poucet de Ligue 2 (c’est du foot pour les incultes), avec le plus petit budget de l’échelon, aux portes du National il y a un an (le troisième échelon pour ceux qui ne comprennent rien à rien) jouait ce vendredi soir son dernier match de la saison. En cas de victoire (on vous en dit plus à la fin de ces quelques lignes, histoire de garder le suspense), Boulogne devait monter en Ligue 1. Et rejoindre Lille, Valenciennes et Lens (qui a acquis sa montée il y a deux journées). Mais problème, et c’est pour cela qu’on en a parlé toute la semaine aussi, le stade ne serait pas forcément à la hauteur des enjeux de l’élite hexagonale. Trop petit, trop vétuste, etc. Au point que Nantes, relégué lui de la Ligue 1 (c’est compliqué le foot quand même), s’apprêterait à déposer un recours pour sauver sa place… L’autre polémique, c’était concernant la victoire acquise par Boulogne face à Lens la semaine dernière. Le président de Strasbourg, en lice aussi pour la montée, s’est étonné du résultat (0-1) et trouve que Lens n’a pas joué le jeu… Bref, on n’ a pas fini de vous parler de Boulogne en Ligue 1 : vendredi soir, la formation du littoral a atomisé Amiens 4 buts à 0 et rejoint donc l’élite du football hexagonal…

Lire l’article de vendredi matin sur L’Equipe, l’interview du président boulonnais cette semaine sur La Voix des Sports et un tas d’articles sur le sujet ces samedi et dimanche dans la presse quotidienne régionale et sportive…

Les malchanceux de la semaine

Lorsque la colère céleste se conjugue avec la vindicte sociale, ça laisse un paquet d’usagers de la SNCF à quai. Coupures de courant, arbres tombés sur les voies, le trafic ferroviaire a connu de grosses perturbations dans la région, entre lundi et mardi, suite aux violents orages. Avec même quelques lignes complètement interrompues dans le sud de la région. Et comme si ça ne suffisait pas, la SNCF était également en grève ce mardi : 20% de salariés grévistes et une petite moitié des TER supprimés. Au moins, eux, ils avaient prévenu.

Le feuilleton de la semaine

Mieux qu’un sitcom, la saga héninoise. Après quelques semaines pauvres en rebondissements, on repart de plus belle. Un maire (toujours écroué à Longuenesse) révoqué, des élections peut-être avant l’été, une gauche à nouveau désunie, des nouvelles interpellations… Tenu en haleine tout au long de cette semaine. Retrouvez le résumé de la saison

Le Pied Nickelé de la semaine

An the winner is… Santos. Encore serait-on tenté de dire. Pour les réfractaires au foot, Santos, c’est ce fameux supporter marseillais condamné à trois ans de prison en Espagne pour avoir balancé une chaise sur un policier. Trois mois de violon plus tard, il a été libéré sous caution. Et naturellement, en bon aficionado, il était venu suivre fin avril le match LOSC – Marseille. Retour à l’actu. Le supporter marseillais était jugé cette semaine à Lille pour de nouvelles violences sur un Lillois qui avait le malheur de se balader avec son portable à l’oreille et un maillot du PSG. La défense de Santos ? Un accès de parano. Bah oui, depuis cette affaire en Espagne, l’homme serait harcelé au téléphone par des supporters du PSG. Du coup, lorsqu’il a vu un homme avec un téléphone portable et portant un maillot du PSG, il a cru que c’était (encore) pour sa pomme. Son sang n’a fait qu’un tour, l’ardent supporter l’a giflé. Pas convaincu par l’explication? Rassurez-vous, le tribunal non plus. Trois mois de prison avec sursis pour cet accès de parano.

Source: La Voix du Nord

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture