L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Ne l’appelez plus Charles de La Nouvelle Star

DailyUne | Petite histoire Par | 17 avril 2009

Aujourd’hui, pour ceux qui auraient oublié, c’est le lancement de Wéo, la nouvelle télévision régionale. Avec parmi ses chroniqueuses, Lucile, une ancienne de La Nouvelle Star (2008). Comme on s’est dit que ça serait trop facile de l’interviewer et que Wéo, on vous en parlera éventuellement quand on aura regardé, on s’est intéressé à d’autres ex-candidats régionaux du télé-crochet. Et on a retrouvé Charles Cattaert, 22 ans ce mois-ci. Souvenirs, souvenirs.

[singlepic id=216 w=320 h=240 float=left]Ne l’appelez plus “Charles de La Nouvelle Star“. “C’est vrai, ça m’énerve un peu. Au début, on surfe un peu sur cette vague, mais mon nom, c’est Cattaert.” Donc son nom de scène, c’est Charles Cattaert.

Sur les plateaux télé à 17 ans

Pour les incultes, Charles… Cattaert, c’était l’un des quasi pionniers de La Nouvelle Star. La saison 2 : celle où un certain Steve a gagné. Et où Amel Bent s’est révélée. Charles était de cette promo. A 17 ans.  “J’avais passé toutes les étapes pour pouvoir arriver jusqu’aux plateaux télévisés. J’ai fini cinquième et je suis resté quasiment trois mois à l’antenne. Du haut de mes 17 ans, je trouvais ça pas mal ! Et l’expérience a vraiment été enrichissante.” Que ce soit au niveau artistique  (“pas mal de propositions par la suite“) ou de la confiance en soi (“les caméras, le public, ça t’oblige à donner le meilleur de toi-même“).

Une expérience sympa en somme. Mais cinq ans plus tard, a-t-il pu faire fructifier ses passages télévisés ? A vrai dire, pas énormément : “Juste après, j’ai essayé d’en profiter. J’ai reçu beaucoup d’appels, j’allais faire des plateaux de plein air, j’ai gagné un peu d’argent. Mais quelques projets n’ont pas abouti.” On sent de la déception. Quels étaient ces projets ? “Il y avait une comédie musicale sur C. Jérôme. Le projet avait l’air super, on nous avait promis des Zéniths, finalement, on a fait quatre ou cinq dates et, comme c’était mal géré, ça s’est terminé.” Un exemple concret donc. Mais aussi quelques sollicitations qui tournent vite en eau de boudin : “Il y a beaucoup de monde qui gravite autour de toi. Notamment des gens pas sérieux du tout qui voulaient devenir mon manager.

“Tu n’es qu’un produit”

Lâché dans la nature, le jeune homme ? “T’es dans la lumière, puis tu redescends dans la normalité une fois que t’es renvoyé chez toi. Tu n’es qu’un produit.” En même temps, il le savait bien… “Oui, et heureusement, de par mon éducation, j’avais la tête sur les épaules, donc je m’en suis sorti.” En enregistrant un premier album avec Frédéric Jacob, ami de confiance : “Douze titres plutôt pop-rock. On a démarché les maisons de disques, mais selon elles, ça manquait de personnalité”.  Pour autant, les deux compères ne se découragent pas. Et travaillent en ce moment même sur un autre projet plus acoustique. En attendant les scènes de l’été pour lesquelles il faut démarcher. “Sous mon nom“, insiste-t-il. Mais son ancien jury, ses anciens collègues de La Nouvelle Star, personne ne peut lui donner un coup de pouce ? “Zero nouvelles. Je voulais organiser un petit concert après La Nouvelle Star. Les seuls qui ont répondu m’ont demandé combien c’était payé. Belle mentalité.” Alors, le petit Valenciennois continue son bonhomme de chemin. Entre musique et BTS de commerce en alternance. D’ailleurs, ses patrons, sont-ils au courant ? “Je ne leur ai pas dit. Ils l’ont découvert par eux-mêmes.” Et les gens dans la rue, se souviennent-ils de son minois ? “On me reconnaît encore de temps en temps. Ça fait plaisir.


Ecoutez les morceaux de Charles Cattaert sur MySpace

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie