L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

L’histoire pour cimenter l’esprit d’entreprise ?

DailyUne | Petite histoire Par | 23 mars 2009

Historien-conseil. Drôle de métier. Pourtant, Loïc Dupont, installé à Famars (près de Valenciennes), exerce cette profession depuis maintenant dix-sept ans. Son quotidien : raconter l’histoire d’une entreprise ou d’une collectivité à travers les hommes qui la composent.

Dix-sept ans après, rien n’a vraiment changé. Quand lors d’un dîner entre amis ou une rencontre impromptue, on l’interroge sur son métier, Loïc Dupont sait[singlepic id=174 w=320 h=240 float=right] qu’il ne va pas pouvoir se contenter de la seule réponse “historien-conseil”. “A chaque fois, les gens me demandent d’expliquer. C’est vrai que c’est quelque chose de plutôt rare.

“Comme si l’entreprise était un être vivant”

On confirme. Des historiens-conseils, il n’en existe pas beaucoup en France. Ou en tout cas se déclarant comme tel. Car la profession se trouve à mi-chemin entre deux secteurs d’activités : l’histoire et le conseil en communication. “Mon objectif, reprend le quadragénaire, est d’appliquer l’histoire, ma passion, aux entreprises. C’est-à-dire, réaliser un livre reprenant l’histoire de la société à travers les témoignages de ses salariés, de ses retraités, de sa direction. Comme si l’entreprise était un être vivant. Afin de montrer comment elle évolue à travers les individus” Des témoignages évidemment couplés avec une recherche historique plus classique consistant à fouiller dans les archives. Une première facette d’historien, donc. La deuxième, celle de la communication, découle du travail sur commande : “J’oeuvre pour la communication de l’entreprise.  L’objectif est de renforcer l’identité, susciter l’esprit d’appartenance, valoriser l’image…

Forcément, le conseil en communication fausse quelque peu la réalité historique. “L’historien se doit d’être objectif. Mais ça reste une commande. Parfois, il est difficile de faire comprendre aux dirigeants d’entreprises qu’ils doivent parler de tout…” Comme des grèves par exemple. Certains souhaitent les mettre de côté : “J’essaie de les convaincre !” D’autres fois, Loïc Dupont sort même de son rôle face aux salariés qui se confient : “Ils me parlent de leur vie dans l’entreprise. Ils y sont depuis 10, 20 ou 30 ans. J’ai parfois l’impression d’être une soupape de sécurité, limite un psy, car j’arrive à leur faire dire des choses qu’ils n’évoquent jamais en dehors.” Surprenant, tout comme certaines réactions une fois le livre sorti des presses : “Certains se rendent compte qu’ils ne connaissaient pas l’atelier de leur voisin. Alors qu’ils se côtoient depuis des années”. D’autres sont touchés de voir un livre sur leur histoire : “Dans une entreprise,  les salariés ont quasiment obligé leur patron à dédicacer l’ouvrage !

Un livre pour la paix sociale ?

Renault Douai, Hainaut Immobilier, Jeumont Industrie, Crédit Immobilier de Lille, Spie Batignolles, voici quelques-uns des clients locaux de l’historien-conseil qui, à l’entendre, n’a pas chômé depuis ses débuts dans la profession. Même si en ce moment, l’activité ralentit quelque peu, crise économique oblige. “C’est vrai que nous ne sommes pas le budget prioritaire (il facture la réalisation d’un tel ouvrage entre 15 et 30 000 euros en moyenne), confirme Loïc Dupont qui se diversifie d’ailleurs en ce moment vers les biographies de particuliers. Mais c’est justement peut-être le moment pour certaines entreprises de faire appel à moi : dans les grandes périodes de crise, salariés et patrons doivent serrer les rangs. Via une histoire de l’entreprise, ça permet de relativiser. De voir qu’il y a eu des crises et qu’il y en aura d’autres. Et que celle-ci, on pourra la surmonter !” Avis aux chefs d’entreprises en quête de paix sociale…

Les coordonnées de Loïc Dupont
Tél.03.27.28.98.63
Site: http://dememoiredhommes.blogspot.com/


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture