L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Et si la Wallonie devenait française… (2/3) : ce qu’en pensent les Leersois

DailyUne | Réflexions Par | 17 mars 2009

Leers en France. Leers-Nord en Belgique. Deux communes qui ne formaient qu’une avant le dix-huitième siècle et un traité signé par Louis XV et Marie-Thérèse d’Autriche. Depuis l’une continue sa vie sur le territoire français tandis que l’autre est la porte d’entrée de la Wallonie. Le lieu idéal pour demander aux habitants ce qu’ils pensent d’un éventuel rapprochement entre les deux pays.

A Leers-Nord, « c’est quand même dommage qu’un si petit pays ne s’entende pas »

C’est calme ce matin-là à Leers-Nord en face de l’église. Cafés fermés, passants discrets et échoppes quasi-désertes. Et Marie-Paule dans son magasin de chocolats. On lui pose la question : la Wallonie a-t-elle intérêt à [singlepic id=162 w=320 h=240 float=left]être rattachée à la France : « Franchement ça me serait égal, on croise déjà tellement de Français ! Et il vaut mieux ça que la création de trois Etats indépendants (voir l’interview de Claude Javeau). Comment on s’en sortirait ? » Avant d’ajouter : « C’est quand même dommage qu’un si petit pays ne s’entende pas. » Les problèmes de politique et Bertrand, croisé un peu plus loin, ça fait deux. Tout juste s’autorise-t-il à dire que « s’il y avait moins de ministres, ça se passerait mieux« . Faut dire que chez nos amis belges, il y a des ministres pour chaque région (Wallonie, Flandre, Bruxelles)… Notre homme affirme tout de même haut et fort : « Moi, ça fait 43 ans que je suis Belge. Je n’ai pas forcément envie de changer ! » Une supérette de l’autre côté de la rue. Là, c’est Jean-Claude. La question ne le fait pas rire et le journaliste se voit à deux doigts d’être jeté dehors. Avant que le commerçant ne commence à parler :  « Quelle serait l’utilité d’un rattachement de la Wallonie à la France ? La Belgique doit rester la Belgique. Et si ça arrivait, ça va être la Guerre de 100 ans ici : vous imaginez tout ce qu’il faudrait changer : la Sécurité sociale, les écoles, etc. Et franchement, je vais vous dire : moi, les Flamands, je m’entends bien avec eux, j’ai de nombreux marchands qui viennent de Flandre. Ce n’est qu’une minorité qui veut la séparation. »

A Leers en France, « on a déjà la même monnaie »

Retour en France. Enfin, à part les panneaux de signalisation et des magasins plus familiers, rien ne change vraiment à quelques centaines de mètres de Leers-Nord. Dans sa boucherie chevaline, Alain s’arrête deux secondes pour causer, même si de son propre aveu,  le sujet ne l’inspire pas vraiment :  « Que la Wallonie soit rattachée à la France ne me dérangerait pas. Je m’entends bien avec les Belges ! S’ils veulent venir, ma porte est ouverte. Et en plus, on a déjà la même monnaie. »  Sur le trottoir, Paul est le parfait exemple du frontalier. Il est français, travaille en France, mais vit en Belgique parce que « le cadre de vie n’est pas le même et les voisins sont plus sympas« . Pour lui, un rattachement ne changerait pas grand chose : « c’est comme si c’était déjà fait« . Pas d’avis tranché donc tout comme Daniel au tabac du coin. Pourtant, avec les cigarettes plus chères ici qu’à 1 km, on penserait que le sujet l’intéresse : « Les cigarettes ? Les prix vont s’aligner dans les trois ans. Après, sur le rattachement, je n’ai pas trop d’avis. On est déjà tous européens, c’est déjà pas mal. Et surtout, quels seraient les réels avantages pour eux ? »

Les autres articles du dossier :
L’interview de Claude Javeau : « L’idée a fait du chemin »
Cinq clés pour aller plus loin

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

NOTRE DOSSIER LÉGISLATIVES 2022

INFORMATIONS ESSENTIELLES, STRATEGIES, ANECDOTES, DÉCRYPTAGES, PORTRAITS, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES DES DERNIERES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus