L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Grèves : exercice de style

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 19 mars 2009

Toujours à la pointe de l’info, DailyNord a décidé d’évoquer les grèves dans la région. Ras-le-bol d’entendre parler de manif ? Pas le choix. Désolé, pour un média digne de ce nom, impossible d’y couper. Surtout dans une région comme la nôtre. Toute la semaine, on a cherché le sujet qui tiendrait en haleine ce lecteur ô combien versatile. Florilège des articles auxquels vous avez échappé.

[singlepic id=175 w=350 h=262 float=left]Petit coup de Google actu, l’outil du journaliste moderne. Recherche « grève » : oups, quelque 820 articles sur la page d’accueil. La grève est moins forte que Sarkozy (plus de mille articles recensés), mais on frise déjà l’overdose. Et les défilés ne sont pas encore partis ! Question douloureuse : qu’est-ce que DailyNord va pouvoir vous raconter de beau ? Comment va-t-il séduire et captiver son fidèle lecteur ? Plus rare qu’un non gréviste SNCF (elle est facile), dégoter un sujet original un jour de grève. Parce que qu’est-ce qui ressemble plus à une grève qu’une autre grève ? Qu’est ce qui a changé entre ce 19 mars et le 29 janvier, date de la dernière mobilisation, hormis le temps qu’il fait ? Pas les revendications, ni les manifestants. Alors, on a cogité (ça nous arrive !) :

On aurait pu annoncer les manifs

Des fois que vous auriez vécu ces dernières semaines sur une autre planète. Eh oui, dans les médias, on bosse dans l’anticipation. Un univers hautement concurrentiel où il est de bon ton de devancer les autres. Dès lundi, on a senti un frémissement. La presse était dans les starting blocks. Faut dire que l’actu s’y prêtait bien. Calme presque plat (heureusement que le Pape était là pour l’alimenter). Même pas un gros fait divers à se mettre sous la dent dans la région. La crise ne faisant plus recette, il restait la grève avec une météo de 1er Mai. Forcément, cette manif sera énorme… Les pronostics sont ouverts.  L’Express annonce « un million de manifestants ». La Voix du Nord promet « un jeudi de grève et de cortèges », carte des licenciements dans la région à l’appui et liste des défilés locaux. Comme à la Braderie de Lille. Une de Nord Eclair, ce jeudi matin : « Un 19 mars plus noir que le 29 janvier ? ». France 3 Nord – Pas-de-Calais proposait mercredi un reportage sur de nouveaux licenciements dans la région valenciennoise, annonçant que les salariés participeront forcément à la manif’. Avec tout ça, on a pensé que vous étiez déjà au courant.

On aurait pu vous en faire le compte-rendu

L’appareil en bandoulière, le bloc-notes en main, immersion au coeur de la manif. Mission ramener un papier ambiance. Quelque chose d’alerte et de fleuri. On donne la parole aux syndicats (pas trop quand même), à plusieurs anonymes (un micro trott’ pour les initiés) et on balance quelques petites phrases soignées. Mon tout enrichi de chants et de slogans. Même le manifestant le plus inhibé du monde a forcément quelque chose à dire (ou à répéter) un jour de manif. Au choix : le pouvoir d’achat, des licenciements, la crise, du Sarkozy aussi. Etc. Etc. Etc. Avec ça, c’est sûr, on va tenir en haleine notre lecteur.

On aurait pu regarder les manifs par le petit bout de la lorgnette

Très pratique pour rendre humaine une foule compacte et donner corps à des revendications : le portrait d’un manifestant choisi au hasard. Enfin, presqu’au hasard. La journée du  policier ouvrant le cortège sur son scooter, la journée du syndicaliste, la journée du bleu (c’est sa première manif’party), la journée de l’ancien combattant (déjà présent en 36), la journée de celui qui s’est brisé les cordes vocales à force de claironner dans le mégaphone. Etc. Etc. Etc. Autre alternative, suivre un salarié victime de la conjoncture. En la matière, la région offre un choix considérable :  un La Redoute, un Faurecia, un SeaFrance, un Trois Suisses…

On aurait pu jouer les pédagogues

Une grève n’est pas seulement des gens qui descendent dans la rue manifester leur ras-le-bol. Non. Ce n’est pas non plus un grand foutoir, mais quelque chose de savamment organisé. Au rayon explications sur la grève, Rue89 publie ainsi un petit guide à l’usage des manifestants. Dans la même veine, on trouve Libé (avec « Qui (re) fait grève et pourquoi ? »).

Certains vont aussi (beaucoup) plus loin. Tellement loin d’ailleurs, qu’on a parfois du mal à les suivre. Du genre : de la manifestation et de son rôle dans notre société moderne. Quelques blogs tentent ainsi de fournir des explications socio-historico-philosopho-psychologiques aux grèves. Sur celui-ci, on apprend par exemple que loin de faire monter la pression, une grève agit comme une soupape et permet d’abaisser la pression.

On aurait pu proposer un inventaire

Ça s’appelle l’info pratique. Ou info service. Pour ne pas se retrouver le matin face à une école fermée, sur le quai d’une gare, devant une mairie close ou coincé dans des bouchons. Voir les multiples éditions locales de Voix du Nord. Et comme une manif, ça bouge tout le temps, il faut aussi informer en temps réel ses lecteurs. L’info en continu, ça s’appelle. 14h37, 7 000 manifestants à Maubeuge. 12h31, 7 000 à Boulogne. Quelques centaines (seulement ?) à Cambrai… Etc. Un vrai compteur digne du Téléthon. L’Express propose ainsi de suivre « heure par heure les chiffres de la mobilisation ». Record du 29 janvier à battre.

On aurait pu réaliser des sujets décalés

Ne faisons pas comme tout le monde. Plutôt que de suivre le cortège, regardons-le passer. C’est fou ce que les marges de la manif regorgent de sujets : ce vendeur de kebabs qui se frotte les mains par exemple (aperçu sur Canal + à l’heure du midi). Le SDF assis au coin de la rue, qui assiste au spectacle. Ou le chauffeur de taxi à qui les grèves SNCF profitent. Ou la société de bus qui achemine vers Lille les manifestants depuis Lens, Calais, Dunkerque…

Autre sujet décalé, celui des chiffres. En France, on adore les chiffres, mais on semble avoir un peu de mal avec. La question à un million d’euros : combien étaient-ils aujourd’hui ? A titre d’exemple, les syndicats évoquaient ce jeudi 60 000 manifestants à Lille lorsque la préfecture parlait de 13 000. Une bataille de chiffres à tous les étages. Ce jeudi matin, les syndicats SNCF annonçaient 41% de grévistes ; la direction, elle, parlait de 36%. La police annonçait 3 000 manifestants à Arras. Les syndicats en voyaient 5 000.  Jamais d’accord ces deux là. Etc. Etc. Etc. Naturellement, chacun dispose du vrai chiffre et rejette la mauvaise foi sur l’autre. Peut-être qu’on aurait dû compter nous-mêmes.

On aurait pu prendre le contre-pied

Autre incontournable de la grève, le contestataire à la contestation. Pratique et facile à trouver. Au choix : l’usager de la SNCF, l’automobiliste bloqué dans les bouchons de l’A1, le commerçant obligé de baisser rideau au coeur de l’après-midi, le riverain du boulevard de la Liberté qui ne peut plus rentrer chez lui, le commercial qui avait un gros contrat à signer… Liste inépuisable. Trait caractéristique : le contestaire ne travaille pas dans la Fonction publique. Non, lui, il bosse, Mooonsieur ! D’ailleurs, il n’a pas le temps ! Le contestataire est souvent un anti-fonctionnaire qui se demande si le contribuable n’est pas en train de rincer (petite vidéo amateur dans le genre). N’importe quel forum recèle de ces contestataires (exemple le forum du Monde).

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture