L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

SeaFrance : un flot de souvenirs

DailyUne | Petite histoire Par | 23 février 2009

Manet, Rodin, Molière… Que des noms bien de chez nous. Les derniers à battre pavillon français dans le trafic transmanche. Cézanne, Renoir, Monnet. Des navires chargés de souvenirs. Je me souviens lorsque SeaFrance s’appelait Sealink (la compagnie a changé de nom en 1996). Lorsque l’Angleterre demeurait une vraie île et lorsque les ferries régnaient sans conteste sur le détroit. Embarquement.

[singlepic id=142 w=320 h=240 float=right]Qui n’a pas gardé le souvenir de ces ferries aux cheminées marquées SNCF ? En quatrième ou peut-être bien en troisième, lors d’un voyage à Canterbury par une journée (forcément) venteuse et pluvieuse. Des générations de collégiens ont navigué sur ces Cézanne, Nord – Pas-de-Calais et autres Monnet.
Le voyage commençait à Calais. Le bus encastré dans une rangée de véhicules, les indispensables consignes données, les profs s’offraient un petit déj’ à la cafétéria. Quartier libre. Le bateau était à nous pour 1h30. Davantage si la météo du détroit le voulait bien. Pour beaucoup dans la classe, c’était le baptême de la mer et de l’Angleterre. La flotte viking n’avait pas encore envahi le Channel, le tunnel sous la Manche n’existait pas (ouvert en 1994), les duty free, eux, existaient. Bien sûr, Eurotunnel n’a pas tout à fait tué le ferry et les bateaux continuent à relier Calais-Douvres plusieurs fois par jour. Rien ne dit non plus que SeaFrance va totalement disparaître. Mais en désarmant quatre de ses six navires, la compagnie réduite à sa portion congrue peut-elle survivre longtemps confrontée à ses géantes rivales ?

Calais pleure, Boulogne se réjouit
Qui, dans la ville, n’a pas un frère, un ami, un  voisin qui bosse là-bas ? Entre Calais et SeaFrance, l’histoire remonte aux origines de la SNCF en 1938 (Pour en savoir davantage sur l’histoire de la Sealink et SeaFrance). La compagnie s’était déjà retrouvée dans la tourmente il y a à peine un an, confrontée à une longue grève. Le coup porté est autrement plus sérieux cette fois avec 650 suppressions d’emplois (40% de l’effectif) et quatre navires désarmés.
Autre ambiance, à trente kilomètres de là, Boulogne renoue avec le trafic transmanche. Le 12 février dernier, avec cinq mois d’avance sur son calendrier initial, LDlines a inauguré deux lignes quotidiennes avec Douvres. LDA (Louis Dreyfus Armateurs) est aujourd’hui annoncé comme le potentiel repreneur de SeaFrance.

Pour quelques pennies

Qui sait même si elle ne sera pas (très prochainement) engloutie par LDLines comme il en est de plus en plus question? Sealink, c’étaient les excursions collégiennes outre-Manche des années 70, 80 et 90. La découverte des machines à sous où on perdait forcément nos quelques malheureuses livres. Pas tout non plus. La boutique souvenirs et l’indispensable Big Ben à paillettes se chargeraient de nous alléger de nos derniers pennies. Les plus téméraires essayaient leur « inglich », les plus vieux commandaient en douce un 50 centilitres de bière. Histoire d’épater la galerie avant de rejoindre le pont extérieur et de nourrir les poissons. Jamais pressés d’arriver. On était en croisière, on avait le temps. Le ferry ajoutait de la distance et faisait de l’Angleterre un pays plus lointain que les Pays-Bas, l’Allemagne ou la Belgique, pour lesquels on se contentait de prendre le bus. Canterbury et sa cathédrale sont oubliés depuis longtemps, mais le ferry, lui, est demeuré.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. bonjour , sur la photo c’est le seafrance renoir (aujourd’hui desarmé ) et non pas le seafrance moliere

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture