Participez ! " />

Non classé Par | 22H30 | 18 février 2009

L’enquête participative : la crise, qu’en pensez-vous ?

La crise, la crise, la crise. Politiques, médias, entreprises, tout le monde n’a plus que ce mot à la bouche. Un raz-de-marée alimenté quotidiennement par les déboires du CAC40 et un jargon financier auquel les non-initiés n’entendent rien. Mais cette crise financière a-t-elle réellement bouleversé votre quotidien, comme le suggèrent souvent les médias ? A-t-elle modifié vos comportements ? Vos projets ? Comment la vivez-vous depuis plusieurs mois ? Ou au contraire reste-t-elle un lointain épouvantail agité par le haut monde de la finance, à dix mille lieues de vos préoccupations ? Pour participer à cette enquête, rendez-vous ici

1 Commentaire

  1. Avec l’annonce quotidienne des suppressions d’emploi -FNAC, CONFORAMA…- qui ne touchent pas malheureusement que le secteur automobile, pourtant en première ligne, l’inquiétude grandit de plus en plus, le conflit social s’intensifie et les événements de Guadeloupe sont plus qu’inquiétants. Les projets personnels d’avenir sont donc limités, le pouvoir d’achat diminue de façon évidente, donc l’envie de consommer au ralenti. A noter que les familles déjà fragilisées par le chômage et des salaires faibles sont évidemment les premières touchées par cette crise.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là