Lire la suite " />

DailyUne | Réflexions Par | 22H59 | 25 février 2009

Dérives sectaires (4) : des discours édifiants

Quand il ne se heurte pas à une fin de non-recevoir, le journaliste a le droit souvent à des discours convenus dans le monde des dérives sectaires. Nous avons cependant voulu connaître les méthodes de séduction de certains mouvements. Pour y parvenir, nous avons assisté à plusieurs manifestations publiques ou passé quelques coups de téléphone en nous présentant comme une personne lambda. Voici le résumé de trois des discours les plus édifiants ou manipulateurs… Quatrième volet de notre enquête.

MYSTIQUE TUEUR

Un samedi soir dans une ville moyenne de la région. Un pasteur vient faire une conférence dans une « église » locale. La conférence est ouverte à tous et a même été l’objet d’articles critiques du quotidien local. Derrière le message du tract invitant à partager un moment autour de l’occultisme, le paranormal, l’ésotérisme, le New Age, le pasteur annonce sans détours sur son site internet que les conférences doivent servir à évangéliser les foules. Devant l’assemblée clairsemée, constituée essentiellement de fidèles, le pasteur, Monsieur tout le monde, commence donc son discours,  l’entrecoupant de références à ses ouvrages ou vidéos, à vendre ici-même, bien évidemment : ses ancêtres avaient des pouvoirs occultes, lui aussi en a hérité. Résultat, il pratique la magie noire et tue des gens via ses prédispositions mystiques… Avant de se rendre compte que c’est mal. Puis « sortir de son corps ». « Heureusement, j’ai pu le réintégrer ! » Avec désormais une volonté, faire du bien. Une rencontre avec la Bible, puis avec l’Alpha et l’Omega dans un parc, lui permettront d’accomplir cette nouvelle destinée, à savoir servir Dieu. Alors, depuis le voilà sur les routes du monde à répandre la bonne parole…

DU TEST DE PERSONNALITE AU PORTRAIT PEU FLATTEUR

Là, ça commence par un test. Accessible à tout un chacun sur internet. Deux cents questions pour nous faire découvrir nos points forts et nos points faibles. Deux cents questions qui n’ont pas grand-chose à voir les unes avec les autres. Du genre, manquez-vous de tact ? [singlepic id=146 w=320 h=240 float=left]Les autres vous briment-ils ? Votez-vous par habitude ? Jetez-vous des choses que vous regrettez après…

Deux semaines plus tard, coup de téléphone. Mon évaluateur me prend en charge. Il a établi les dix points de ma personnalité. « La plupart des activités, vous les faites parce que vous devez les faire… Vous avez des difficultés à vous concentrer, vous êtes déprimé » Nerveux aussi. Timide en prime. On me titille sur mes relations de couple. Et dès que je laisse une porte entrouverte, mon interlocuteur s’y engouffre : « Là, notre démarche peut vous aider ».

Le graphique de personnalité est terminé. Le portrait n’est pas très flatteur. Je lui demande quand même des précisions sur son mouvement, souvent catalogué comme une organisation sectaire. « Ce sont les médias qui véhiculent cette image. Car notre méthode, qui marche, dérange les monopoles de la psychiatrie. » Et pour moi alors, qui précisons-le ai un peu exagéré dans certaines réponses, quel remède ? Commencer par acheter le bouquin spécialement publié sur cette fameuse méthode…

LA TOXICOMANIE GUERIE DU JOUR AU LENDEMAIN

Un mail sur un site internet. Le groupe se présente comme appliquant l’enseignement d’un guérisseur capable de faire des miracles. Entretien téléphonique quelques jours plus tard. C’est la responsable nordiste qui m’appelle. Son mouvement « est une continuation de l’enseignement du Christ. On n’est plus seul ». La conversation s’éloigne pourtant très vite de la religion. On parle du fondateur qui, après avoir dialogué avec une force supérieure de la forêt, se rend compte qu’il a des pouvoirs. « Plus tard, adulte, il a guéri un petit garçon qui ne pouvait pas marcher. » Elle me sent sceptique : « J’en ai vu des guérisons extraordinaires. L’incurable n’existe pas. » D’ailleurs, le groupe compte des médecins : « Ils commencent à savoir où sont leurs limites. Ils sont capables de les reconnaître donc disent à leurs patients de s’ouvrir à la force divine. » Afin de ressentir le fourmillement qui permet par exemple à des toxicomanes usés par quinze ans de substances d’arrêter du jour au lendemain : «  Certains médecins nous disent que même scientifiquement, on peut commencer à expliquer ces guérisons. » La force du cosmos, paraît-il.

Pour consulter les autres articles du dossier :

Pour consulter les autres articles de notre dossier :

Dérives sectaires, l’intro

Dérives sectaires, la mutation

Témoignages d’ex-adeptes

Dérives sectaires : affaire de point de vue ?

L’incompréhension des mouvements mis à l’index

– Dérives sectaires, la conclusion : plus de 200 mouvements dans la région

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là