Archive auteur

marcprevost

Par | 18H17 | 01 janvier 2008

Archives Le Monde selon moi – 21/12/2007 au 31/01/2008

Archives Le Monde selon moi de décembre 2007 à janvier 2008. Carla Bruni, Cécilia Sarkozy, François Mitterrand, Bernard Kouchner, Martine Aubry, Rachida Dati, etc.
...
0 Comments | Lire cet article

Par | 17H16 | 23 novembre 2007

Ma bio, my way, mon livre

Né à Lille il y a …un certain temps. Grandi dans l’ex bassin minier du Pas de Calais puis dans le Douaisis. Etudes de droit à Lille. Lire cet article


...
0 Comments | Lire cet article

Par | 12H10 | 13 novembre 2007

Archives Le Monde selon moi – 11/2007 à 12/2007

Archives de la catégorie Le monde selon moi de novembre 2007 à décembre 2007. Carla Bruni, Charles Maurras, Christine Boutin, Dominique de Villepin, François Hollande, Georges Gastaud, etc.
...
0 Comments | Lire cet article

Par | 18H44 | 01 novembre 2007

Un plat de lentilles à la loupe

La manoeuvre est claire comme de l’eau de roche. En se ménageant à Lambersart le ralliement du socialiste Claude Reynaert, son ancien adversaire « historique », Marc Daubresse joue l’ouverture à la Sarkozy mais version locale. Gage de bonne volonté pour les futures élections à la communauté urbaine de Lille l’année prochaine dans la foulée des élections municipales. Expression d’un consensus « à la Daubresse » après celui d’un Pierre Mauroy.
...
0 Comments | Lire cet article

Par | 18H42 | 01 novembre 2007

Valérie Letard, le faux espoir

Qui se souvient que Valérie Letard est membre du gouvernement ? La parité a ceci de bon que le principe de Peter, le niveau d’incompétence, s’applique à tout le monde. Madame Letard est compétente dans son domaine, certes, les affaires sociales. Mais on ne peut pas dire qu’elle fasse des étincelles au secrétariat d’état aux solidarités, coincée entre Xavier Bertrand, Christine Boutin ou Fadela Amara, écrasée par l’ombre de son tuteur de toujours Jean-Louis Borloo qui, lui aussi semble patiner depuis l’été. Entrée sur le contingent Nouveau Centre, elle brille par sa timide figuration.
...
0 Comments | Lire cet article

Par | 18H50 | 31 octobre 2007

La course aux étoiles

L’irruption de Mehdi Baala sur la scène lilloise a forcément un arrière-goût de cuisine électorale. Désormais ambassadeur dans les quartiers, salarié de la mairie de Lille, le double champion d’Europe de demi-fond dont l’épouse est originaire d’Armentières, vient apporter une touche « djeune » au projet de Martine Aubry que les électeurs lillois évalueront en mars prochain. Pierre Mauroy avait le groupe des personnalités pour se ménager les sensibilités de la société civile. Celui-ci est toujours d’actualité, même si la maire de Lille s’est finalement assez peu appuyé sur cet aréopage d’influences aussi diverses que réelles.
...
0 Comments | Lire cet article

Par | 18H48 | 31 octobre 2007

La scène primitive avec elle

Martine Aubry, c’est autre chose. Nos regards se sont croisés pour la première fois lors d’une soirée à l’Opéra de Lille. Comme avec Pierre, je ne me souviens plus de la date exacte. On dira fin 1991. Par contre, je me souviens qu’il s’agissait de Don Giovanni mis en scène par l’américain Richard Foreman, Créateur pour l’occasion de l’événement. Une première qui avait fait se darder sur Lille les yeux de la France entière et d’ailleurs. Celle des arts et de la culture. C’est Noël Josèphe qui avait réglé la note (le conseil régional qu’il présidait, comprenons-nous). De mémoire : quelques millions de francs.
...
0 Comments | Lire cet article

Par | 18H46 | 31 octobre 2007

La guerre des deux beffrois

Ce qui se passe au CESR (conseil régional économique et social) est typique de ce que l’on a appelé il y a bientôt quarante ans, la guerre des deux beffrois. Entendez celui de la chambre de commerce et celui de l’hôtel de ville. Manière de désigner la droite et la gauche. A l’époque -au début des années 70- Augustin Laurent, le vieux leader socialiste, ancien ministre SFIO à la Libération, affrontait F-X Ortoli, soutenu par les milieux économiques et consulaires. L’antagonisme s’exprimait dans la vie de tous les jours par une confrontation entre les syndicats de salariés et le patronat, tous deux dépositaires – et nourris surtout- de l’épisode du Front Populaire.
...
0 Comments | Lire cet article

Par | 15H27 | 30 octobre 2007

L’argent, symbole d’autorité

Sarko qui "s'augmente" à 20 000 euros par mois et se retrouve au même niveau de rémunération que son Premier ministre, cela me rappelle ces cadres de direction et autres hauts managers qui mettent un soin tout particulier à calquer la grille des rémunérations de leur entreprise sur celle de la hiérarchie.
...
0 Comments | Lire cet article

Par | 12H33 | 25 octobre 2007

Archives Le Monde selon moi (oct.2007-nov.2007)

Et le cumul des mandats dans le temps ?

Léonce Deprez a 80 ans. Il se présente, pour la cinquième ou sixième fois, en candidat “libre” à la mairie du Touquet, c’est à dire sans l’investiture de son parti l’UMP, selon toute vraisemblance décernée à Daniel Fasquelle, l’étoile montante de la droite dans le Pas de Calais, élu député de la circonscription en juin dernier. Et qui se taillerait bien un fief inexpugnable en ravissant l’hôtel de ville de la station balnéaire des Quatre Saisons à celui qui lui a associé son nom. Pas gagné, certes, tant la prégnance d’un Léonce Deprez dans “sa” ville est forte. Le jeu reste ouvert. Mais ce qui me vient à l’esprit, c’est cette satanée réforme du cumul des mandats, entamée il y a huit ans – par Bernard Roman, président socialiste de la commission des lois d’alors- et toujours inachevée. La commission de réflexion sur les institutions, dans laquelle siège un Jack Lang également député socialiste du Pas de Calais, n’a pas proposé grand-chose sur le sujet. Ah si ! Pour le président de la république, un quinquennat renouvelable une fois. Comme aux Etats-Unis (où le mandat présidentiel est de quatre ans).

Et si on appliquait l’esprit d’une telle proposition à tous les mandats, parlementaires et locaux ? L’allongement de l’espérance de vie ne peut tout justifier. Agir sur le nombre de mandats successifs apparaît plus logique que fixer une limite d’âge. On peut même imaginer d’interdire plus de deux mandats successifs. Fini, la gérontocratie organisée ! De plus, cela inciterait à la “reconversion” de l’élu qui pourrait ensuite envisager de retenter les dieux après une parenthèse professionnelle. Lire cet article


...
0 Comments | Lire cet article

Par | 17H27 | 10 octobre 2007

Archives Région – 10 et 11/2007

Bernard Roman a su rebondir au conseil régional après sa mésaventure lilloise. Evincé par Pierre le Père lui-même qui préfère miser sur une jeune quadra pour sauver Lille assiégée en 1995, il mène désormais seul sa barque. Michel Delebarre, c'est le contraire. Il lâche la présidence du conseil régional en 2001 après s'être taillé dans les plus grandes douleurs un fief sur la côte. Poussé sans ménagement vers Dunkerque pendant la seconde moitié des années 80, il est depuis longtemps autonome. Mais autant Roman paraît avoir encore un destin en réserve (mais lequel ? ), autant Delebarre semble piétiner. Martine Aubry n'est plus la jeune quadra rédemptrice qui avait pu subjuguer le mauvais sort des urnes. Elle aussi est en cale sèche.
...
0 Comments | Lire cet article