ON S'INTERROGE

Réflexions Par | 08H00 | 14 septembre 2015

Mais pourquoi le climat politique de Wasquehal est-il si tendu ?

Les Wasquehaliens ont de la chance. Ils vont pouvoir repasser aux urnes dimanche pour une revanche aux Municipales. De quoi refaire la une des journaux ? Depuis quelques années, la réputation de la modeste cité de 20 000 habitants dépasse largement ses frontières. Pourquoi ? Et que faudrait-il pour que cela s’arrête ? Nous avons demandé l’avis aux politiques et observateurs locaux.

wasquehal-mairie

L’hôtel de ville de Wasquehal est toujours un bâtiment très convoité. Capture d’écran : Google Maps.

On n’est pas certain que vous connaissiez tous les maires des villes de  de 20 000 habitants dans la région. Tiens, qui est capable de citer spontanément le nom du maire de Grande-Synthe ou de Mons-en-Baroeul ? On est revanche quasi sûr qu’une bonne partie d’entre-vous connaît au moins le patronyme de la première édile de Wasquehal – Stéphanie Ducret – et de son prédécesseur – Gérard Vignoble. Il faut dire que depuis quelques années, la vie municipale wasquehalienne se retrouve bien souvent en une des journaux. Et pas pour les programmes municipaux : détournements de fonds présumés de Gérard Vignoble, conseils municipaux tendus, procédures de tous les côtés, etc. Même quand le préfet a nommé une équipe intérimaire après l’annulation de l’élection - à cause d’un Belge même pas élu sur une liste -, l’affaire a causé des problèmes. L’un des membres de la délégation spéciale avait soutenu de trop près la nouvelle maire Stéphanie Ducret il y a quelque temps… Il a dû démissionner une journée plus tard !

 Wasquehal, ton micro-climat impitoyable ?

Wasquehal bénéficierait-elle d’un micro-climat particulièrement agité ? « Non, pas du tout », plaisante pour commencer la maire sortante, Stéphanie Ducret.  « C’est sûr que je n’ai pas de complexe de notoriété ». Régulièrement, les caméras sont braquées sur la ville et ce depuis le premier rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion Vignoble, estiment nos interlocuteurs. « Avant cela, c’était une ville très consensuelle, avec un maire réélu à chaque fois très fortement, décrypte Bernard Hanicotte, l’ancien premier adjoint de Gérard Vignoble, candidat aujourd’hui à la fonction majorale. Le rapport de la CRC a attisé les tensions, provoqué l’éclatement des listes. » La personnalité de Gérard Vignoble, élu pendant 37 ans, régnant sur son royaume tel un monarque, a aussi attiré les projecteurs sur les enjeux de sa succession. Tout comme une telle longévité attise les rancoeurs.  ”Les tensions datent tout de même d’avant le rapport de la Chambre régionale des comptes, juge un observateur de la politique locale. Depuis 2008, l’opposition était particulièrement procédurière, ce qui n’était pas le cas avant.

Sous le feu des projecteurs, la campagne des Municipales 2014 a ainsi été particulièrement tendue, mais on aurait pu imaginer qu’une fois le verdict des urnes rendu, tout se serait arrêté là. Que nenni. Cette fois, les opposants mettent cela sur le dos de Stéphanie Ducret. «  C’était une excellente candidate que l’on ne retrouve pas en tant que maire », continue Bernard Hanicotte. « Elle n’a pas apaisé les choses, renchérit le PS Jérôme Dehaynin, lui aussi candidat. “Par exemple, dans la salle du conseil municipal, les opposants sont relégués derrière les conseillers de la majorité et dos au public“. On pourrait aussi évoquer sa gestion de la Ferme Dehaudt, où “Stéphanie Ducret aurait pu se montrer certainement plus conciliante“, juge un anonyme. Laquelle ex-maire répond qu’elle aurait bien aimé avoir une opposition se battant sur les projets, plutôt qu’attisant les polémiques.

Des blogs et une presse qui attisent le feu

Cas particulier à Wasquehal qui donne certainement plus de résonance aux affaires internes de la cité, deux blogs anonymes, Le Waskalibre et Les Raoul(s), particulièrement actifs et incisifs. « Forcément, on ouvre pas mal de débats, confie l’un des rédacteurs du Waskalibre par mail. Et pas seulement sur les idées ». De quoi agiter encore plus la vie politique où même les faits anodins prennent une ampleur démesurée. DailyNord en a eu l’exemple avec ses Fricadelles d’Or l’an dernier. Stéphanie Ducret était nommée pour la phrase la plus stupide de l’année à propos de certaines couches-culottes (à lire par ici, elle nous dément avoir prononcé cette phrase d’ailleurs). Derrière la nomination quelque peu potache, ce sont pas moins de 6 000 votes qui ont afflué sur cette catégorie quand les autres Fricadelles ne dépassent guère les 200 votants. Une guéguerre s’était déclenchée entre les pro et anti-Ducret.

La presse locale – DailyNord compris – est d’ailleurs mise en cause dans la réputation démesurée de Wasquehal dans la région : pour le Waskalibre, elle « préfère mettre de l’huile sur le feu », tandis que Jérôme Dehaynin se demandait mercredi quand on allait enfin se décider à parler de son programme « plutôt que de l’appeler quand c’est polémique ». Chacun reconnaissant tout de même que toute cette agitation “n’agite” justement qu’un microcosme (politiques, journalistes, observateurs) et que la plupart des Wasquehaliens ne sont pas forcément attentifs à ces batailles rangées.

Une élection pour apaiser

Alors que faudrait-il pour que tout se calme ? L’élection selon Stéphanie Ducret. « Une fois l’élection passée, ça va se calmer. Ainsi qu’après le procès en appel de Gérard Vignoble ». Lequel initialement prévu le lendemain des élections municipales pourrait être reporté. On va pouvoir encore profiter de Wasquehal quelques semaines.

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

L'une des avenues de la zone moderne. Photo : DailyNord

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

media-contact

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

louvre-lens-1

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

lacompagniecrayonne

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Californie avril-mai 2016

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

newsletter-abonnement

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

La madouille (et non la magouille) entre officiellement dans notre petit dico décalé du Nord-Pas-de-Calais. Crédit photo Dailynord.

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Logo CRLL

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

dailynord-min2

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire

safetex