REBOND ECRAN PLAT

Réflexions Par | 09H34 | 25 avril 2015

France TV : nouvelle présidente, nouvelle donne pour les chaînes régionales ?

La fumée blanche est enfin sortie de la cheminée du CSA qui a désigné le futur timonier de France Télévisions. Et ce dernier a tout intérêt à savoir tenir fermement le gouvernail au vu de la situation financière et sociale minant le groupe. Les conditions opaques de la désignation ne vont pas faciliter les premiers pas de la nouvelle cheftaine car un vent de rigueur semble s’annoncer du côté de la grande maison de service public. Faut-il dès lors appréhender des effets collatéraux sur le devenir des stations régionales? Nous n’avons pour l’instant pas de réponses -et pour cause- concernant les objectifs de cette future gouvernance. Mais ça ne sent pas bon, France TV a connu un nouveau déficit de 38 millions en 2014 et on a du mal à imaginer les services régionaux ne pas essuyer une partie des plâtres. Rebond direct dans la lucarne.

france3-tv

DailyNord adore France 3 Nord – Pas-de-Calais, puisqu’on y parle souvent de nous. Et ouais. Capture d’écran d’un 12/13 cette semaine.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel, au niveau de sa transparence, n’a rien à envier au conclave désignant le pape. Déjà un –très- mauvais point pour cette institution cachant jalousement sa tambouille aux yeux des citoyens-téléspectateurs et contribuables. Autre très mauvais point, les candidats ne sont pas obligés de dévoiler leur programme, un peu comme si le futur président de la République ne révélait ses objectifs qu’une fois élu. De qui se moque-t-on ? De pas mal de monde à vrai dire.

En premier lieu du personnel de France Télévisions qui voit atterrir une nouvelle patronne sans connaître la moindre ligne de ses intentions. Il faut dire que Delphine Ernotte n’est pas à proprement parler issue du sérail. Mauvais procès voire premières escarmouches mysoginiques ? Nonce Paolini ou encore Nicolas de Tavernost ne sont pas non plus des descendants directs de Pierre Desgraupes. Parmi les 33 candidats en lice, il y en a au moins un qui a joué cartes sur table, Serge Cimino… journaliste à France 3. Voici un extrait de sa déclaration de candidature (visible ici): « Il est temps d’en finir avec ce management brutal, qui fait de cette entreprise une usine à burn-out. Il est temps d’en finir avec ces erreurs stratégiques successives qui, depuis la mise en place de l’entreprise unique, ne font qu’affaiblir notre mission de Service Public. Il est temps d’en finir avec cet argent public jeté par les fenêtres, et que le vent dépose dans des comptes en banque au royaume des intérêts croisés. Il est temps d’en finir avec cette armée de cadres qui se regarde croître, pendant que les effectifs baissent. Il est temps d’en finir avec cette politique qui profite aux producteurs privés pendant que les forces vives de l’entreprise meurent à petit feu. Il est temps de remettre l’éthique et la déontologie au cœur de nos pratiques. Il est temps de faire de l’égalité entre les hommes et les femmes une priorité. » A défaut d’être un programme, c’est au moins un constat, plutôt accablant d’ailleurs. Au moins se consolera-t-il avec son dernier point, Delphine Ernotte devenant la première présidente dans l’histoire du groupe France TV. Après avoir damé le pion en finale à Pascal Josèphe, le fils de Noël ancien président de la Région. Caramba !

Les régions vont-elles morfler ?

La feuille de route fixée par le gouvernement à la nouvelle présidente est la suivante : rajeunir l’audience, promouvoir la culture, accélérer la mutation numérique et rapprocher les rédactions de France 2 et France 3. Les syndicats sont déjà sur la brèche tout comme les réseaux alternatifs. On l’attend de pied ferme la Delphine ! Sachant que pour l’instant le nom de code de son programme s’appelle Fantomas, on est en droit de s’interroger sur le sort réservée aux bureaux régionaux de France 3 en l’occurrence. Sans éléments présidentiels précis on peut facilement tricoter une foultitude de scénarios (désolé mais scénarii c’est vraiment pas beau).

Au mieux on ne touche à rien, ceci dit par rapport à la situation financière du groupe, mais faut pas rêver. Au pire, c’est une réduction des moyens et des programmes justifiée par le sacro-saint principe d’optimisation si chère à la secte des libéraux.

Le gouvernement sera-t-il tenté comme pour pas mal de compétences de refiler un morceau de la patate chaude aux régions ? La fusion du Nord/Pas-de-Calais et de la Picardie serait elle suivie d’un même mouvement des stations régionales de F3 d’Amiens et Lille ? Fantasmes répondront certains mais rien n’interdit d’y penser. Dans ce cas de figure aussi improbable soit il, le sort de la chaîne Wéo deviendrait intenable. Après l’échec retentissant d’Opale TV,  ce serait un coup fatal au sein d’une assemblée régionale très divisée sur le sujet depuis le début. À l’instar du Front de Gauche qui a toujours été contre le financement de cette structure privée. Et on vous épargne la charge bien plus virulente de Steeve Briois pour le groupe FN qualifiant la chaîne de « danseuse du conseil régional » (mais vous pouvez toujours la voir ici  si le cœur vous en dit). Bref, un éventuel changement de donne pourrait bien avoir un effet dominos sur le PAF de nos contrées. Faut il redouter que la région soit obligée de mettre la main à la poche pour conserver au moins l’offre actuelle de France 3 ? Affaire à suivre, sachant que le budget de France Télévisions devrait être revu à la baisse.

Alors, quel avenir pour la télévision publique régionale ? Peut être que rien ne changera après tout mais on en doute fortement. Reste à espérer que le CSA a misé sur le bon cheval mais cela on le saura très vite, à commencer lorsque Delphine Ernotte lèvera enfin le voile sur sa stratégie. Un indice toutefois : petite elle rêvait d’être archéologue, Drucker n’a donc rien à craindre pour son « Vivement dimanche »…

Le 1er mai étant pour tout le monde, pas de Rebond le week-end prochain.

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

L'une des avenues de la zone moderne. Photo : DailyNord

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

media-contact

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

louvre-lens-1

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

lacompagniecrayonne

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Californie avril-mai 2016

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

newsletter-abonnement

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

La madouille (et non la magouille) entre officiellement dans notre petit dico décalé du Nord-Pas-de-Calais. Crédit photo Dailynord.

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Logo CRLL

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

dailynord-min2

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire

safetex