BAISSE DE SUBVENTIONS

Réflexions Par | 19H00 | 10 février 2015

En ce moment, la culture prend cher

Un maire qui estime qu’il n’est pas nécessaire de remplacer dans l’immédiat le directeur d’un centre culturel ; un autre qui supprime l’intégralité de la subvention à un théâtre ; un troisième qui réduit drastiquement celle d’une de ses salles. Ces derniers temps, la culture semble mise à mal dans la région. A première vue par des municipalités qui penchent désormais à droite. Sauf que c’est peut-être trop simpliste. 

Certains s’amuseront de l’ironie de l’histoire. Au moment où Gérald Darmanin fait savoir son intérêt pour accueillir l’élection – payante – de Miss France en décembre prochain, le député-maire vient d’annoncer qu’il envisageait de couper l’intégralité de la subvention à l’Idéal de Tourcoing, berceau du Théâtre du Nord, centre dramatique national à Lille. Soit 76 000 euros. De plus, la structure culturelle devra payer désormais un loyer pour les ateliers de décors.  Bien entendu, les deux éléments ne sont pas à mettre sur le même plan : Miss France, c’est beaucoup de paillettes et un peu d’image au niveau national pour Tourcoing, qui en a parfois bien besoin. Le Théâtre du Nord et l’Idéal, c’est de la culture que d’aucuns jugeront peu grand public… même s’ils n’ont jamais mis les pieds dans une des salles pour en juger réellement.

En tout cas, Gérald Darmanin y va avec ses gros sabots  dans Le Monde : « Il suffit de regarder le compte des salaires du directeur et de son équipe ». L’Idéal, 3,9 millions de fonds publics par an,  restera-t-il donc à Tourcoing avec une telle déclaration d’amour qui ressemble à un règlement de compte politique (les autres associations culturelles de la ville connaissent des baisses de subventions, mais rien de comparable) ? Rien n’est moins sûr.

A Béthune, Le Poche fait réagir Didier Super

En ce moment, d’ailleurs, il semble que la culture et les maires de droite régionaux fassent parfois deux. C’est ce que note par exemple avec un humour grinçant Didier Super, dans une vidéo diffusée en début de semaine sur les réseaux sociaux.

En jeu, la subvention du Théâtre de Poche, à Béthune, qui a baissé de 85 000 à 15 000 euros avec Olivier Gacquerre. Grosso modo, il faut réduire les dépenses pour miser peut-être un peu plus sur les têtes d’affiche au Théâtre de Béthune comprend-t-on à la lecture de cet article de La Voix du Nord. La culture, un dossier sensible dans la cité de Buridan : sitôt élu, le nouveau maire UDI avait dû faire face à une fronde des organisateurs des Z’Arts Up qui s’estimaient en danger (Olivier Gacquerre s’était exprimé à ce sujet dans DailyNord en septembre).

Hazebrouck joue l’intérim

Autre ville qui a basculé… autre culture en danger ? C’était il y a quelques semaines et c’est passé quelque peu inaperçu. A Hazebrouck, le nouveau maire – non-inscrit, mais qui a fait chuter une mairie socialiste – avait créé la stupeur au moment du départ du directeur du Centre André-Malraux pour le Grand Bleu à Lille. A ce moment-là, aucun recrutement n’avait été lancé pour le remplacer, le premier édile estimant que l’équipe pouvait faire la transition… en attendant les résultats d’un audit financier sur les comptes de la Ville. En décembre, il était revenu sur le sujet en indiquant que deux directeurs intérimaires avaient été nommés. Avant d’ajouter : ”La culture, c’est un tout. Je veux un équilibre entre les choses élitistes et celles qui le sont moins, pour essayer de contenter tout le monde.”

Tout mettre sur le dos de la droite… est peut-être trop facile

Mais que se passe-t-il donc sur le Nord – Pas-de-Calais cultureux ? Les nouveaux maires de droite, sensibilité moins réputée pour délier les cordons de la bourse à destination des théâtres, auraient-ils décidé de bouter la culture dehors ?  Ils ont peut-être moins de scrupules, mais l’argument est à modérer. Patrice Vergriete, nouveau maire de Dunkerque, que l’on ne peut guère qualifier d’homme de droite, sabre dans les subventions aussi. Et les baisses de subventions de neuf conservatoires dans la région sont à mettre au crédit de l’Etat… socialiste. Dans le dossier du Théâtre du Nord/L’Idéal à Tourcoing, on souligne peu que la Région – à gauche elle-aussi – avait déjà grevé son aide de 170 000 euros il y a quelques mois. Sans que cela fasse forcément le même bruit.

Et pourquoi baisse-t-on ainsi les subventions ? La baisse des dotations de l’Etat oblige les communes à établir de nouvelles priorités ou en tout cas à réduire la voilure. Et dans le domaine, plus que la voirie ou l’éclairage public, certains estiment que  la culture est un secteur dont les administrés ne déploreront pas la disparition… à première vue. Quitte à oublier les beaux discours du mois dernier où la culture devait sauver la planète de tous les maux de l’obscurantisme.

Un peu plus de DailyNord ?

6 Commentaires

  1. Bravo pour ce bel article informé, et équilibré politiquement. Si la population se mobilise, nous pouvons sauver la vie culturelle dans le Nord comme ailleurs.

    Nous lançons en tant que collectif d’artistes une mobilisation qui précédera une sensibilisation des élus.
    Rejoignez le mouvement et signez ce manifeste !
    http://www.mesopinions.com/petition/art-culture/elus-choix-culture-artistes/13690?signature-list=true

    Partagez le sur les réseaux sociaux via ce lien :
    https://www.thunderclap.it/projects/22174-pour-les-projets-d-artistes?locale=fr

  2. Pourquoi un maire de Droite se comporte-t-il comme un maquignon avec un cheval retif ? On croyait Monsieur Darmanin plus fin… Cruelle deception même pour ceux qui ne pensent pas comme lui car enfin voilà enfin la révélation de son agenda politique : le comice “Miss France” et son bourrage de crâne mediatique d’une stupidité confondante ameliorerait le rayonnement de la ville de Tourcoing… On admirera la profondeur de l’analyse. Car si l’on a bien compris les maquignons organisateurs de la fête à Mimmisse Cerf, il faudrait leur offrir les hôtels, la com, les tapis rouges, les fleurs et le restaurant contre des promesses de rayonnement mediatique aussi credibles que celles du Grand Stade .. Le Grand Stade, precisement, un projet pour lequel Monsieur Darmanin, jeune conseiller communautaire aux dents longues a autorisé – en sept 2008 – la presidente de LMCU d’alors, Martine Aubry, à signer- le calamiteux contrat de partenariat public avec Eiffage. A cette date, surcharger d’une dette sur 31 ans de près de 2 milliards € les finances de LMCU au moment du desastre bancaire, une semaine après la faillite de Lehman Brothers , c’etait l’erreur à ne pas faire et il l’a commise. Le foot business, la “folie du Gd Stade” de M Caudron, et Miss France voilà donc sa feuille de route. Bon voyage Monsieur Darmanin..

  3. On se retrouve 50 ans en arrière, quand la Culture dans le Nord-Pas de Calais était “un champ de betteraves” qu’une toute petite poignée de défricheurs pionniers s’échinaient à labourer…
    C’est lamentable.
    O mes pères, gardez-vous encore et toujours à droite, gardez-vous aussi à gauche !
    Et c’est Charles Martel bientôt qui mettra fin à ce combat ?
    Ce qui devait nous apporter rêves et sens redeviendra-t-il cauchemars et obscurantisme ?
    A nous, citoyens, acteurs et spectateurs, de huer ces spectacles méprisables et de nous battre pour de nouvelles épopées!
    Louis-François CAUDE.

  4. Vous êtes surs que Vergriete est de gauche ? Quand on voit que ses co listiers “alimentent” allègrement les listes pour les départementales dans des secteurs détenus par le PS, on peut se poser des questions.

  5. @Micheton : il a en tout cas été carté, et même été secrétaire fédéral. Pour le reste…

  6. C’est effectivement tellement mieux de mettre des caméras de vidéosurveillance -protection pardon – de quadrupler les effectifs des policiers municipaux, de se barricader en mode “individualiste” que de mettre des sous dans la culture pour que les Hommes se parlent, se rencontrent et découvrent…

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

L'une des avenues de la zone moderne. Photo : DailyNord

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

media-contact

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

louvre-lens-1

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

lacompagniecrayonne

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Californie avril-mai 2016

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

newsletter-abonnement

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

La madouille (et non la magouille) entre officiellement dans notre petit dico décalé du Nord-Pas-de-Calais. Crédit photo Dailynord.

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Logo CRLL

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

dailynord-min2

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire

safetex