ROAD TRIP PHOTOGRAPHIQUE

Réalités Par | 08H00 | 10 novembre 2014

Grande Guerre : sur la ligne du front ouest (1/2)

François Hollande, qui sera ce mardi 11 novembre à l’inauguration de l’anneau de la mémoire de Notre-Dame de Lorette, ne pourra pas couvrir le front ouest dans son intégralité. Et pour cause : il fait 700 kilomètres. A partir de 1914, cette ligne allant de la frontière franco-suisse à Nieuport en Belgique, sera le lieu de la guerre de position entre allemands et alliés, jusqu’en 1918 et l’Armistice. Bombardements, manoeuvres de soldats, gaz et chars, le front ouest a été le théâtre d’expérimentation de la guerre moderne et de la folie humaine. Les stigmates de ce conflit sont parfois encore visibles et le sol a emmagasiné les traces de la “der des ders”. DailyNord, décidément amateur de reportages itinérants, est parti à la recherche de cette ancienne ligne de front. Photoreportage.

Une carte est disponible à la fin du reportage pour vous repérer géographiquement.

 Nieuport (Belgique). C’est le point de départ de la ligne de front, face à la mer du Nord. C’est ici que se jette la rivière Yser.

 Nieuport (Belgique). Dans le port se trouve un complexe d’écluses. Les Belges s’en servirent à partir d’octobre 1914 pour inonder les plaines de l’Yser au rythme des marées et stopper l’avancée de l’armée allemande.

Dixmude (Belgique). Dodengang, ou boyau de la mort. C’est une tranchée conservée sur les bords de l’Yser, non loin d’Ypres, où se pressent les scolaires. L’Yser, qui prend sa source à côté de Saint-Omer, a servi de rempart naturel dès 1914 et les premiers combats, avec Dixmude comme point central du dispositif de défense.

Carency (Pas-de-Calais). Les collines de l’Artois ont subi trois batailles de 1914 à 1915. Plus de 100 000 soldats y sont morts.

Ablain-Saint-Nazaire (Pas-de-Calais). Sur le site de Notre Dame-de-Lorette, les 4000 gardes d’honneur répartis en 23 groupes veillent à la mémoire de la plus grande nécropole militaire d’Europe.

Vimy (Pas-de-Calais). Des moutons broutent sur la crête de Vimy au milieu des trous d’obus. Vimy fut d’abord conquis par les tirailleurs marocains, puis de manière définitive par les Canadiens en avril 1917.

Vimy (Pas-de-Calais). Les touristes sont nombreux sur ce lieu de mémoire, devenu territoire canadien après don de la France pour les sacrifices rendus. C’est un lieu obligatoire du tourisme de mémoire pour les Anglo-saxons.

Mametz (Somme). Le front de la Somme s’étend au milieu des champs, entre Albert et Péronne. Élaborées par Joffre et ajournées en raison de l’offensive de Verdun, les batailles de la Somme de 1916 feront un million de morts. C’est la première utilisation des chars d’assaut. Mametz est le lieu emblématique pour les soldats du Pays de Galles, fortement présents au moment du conflit.

Feuillères (Somme). Au bords des étangs, les pêcheurs remontent de temps en temps des munitions enfouies parmi les poissons.

Beaumont-Hamel (Somme). Le site du mémorial terre-neuvien est, comme Vimy, le second territoire canadien en France. Les tranchées sont conservées en l’état.

Berry-au-bac (Aisne). Le Chemin des Dames actuel est une longue route morne serpentant entre les champs de betteraves. Symbole de la bataille inutile, le Chemin des Dames est resté dans les mémoires comme une défaite française de 1917 marquée par des mutineries (d’où la chanson des mutins de Craonne). De nombreux soldats reposent encore dans les terres axonaises, remontés au gré des passages de tracteurs.

Retrouvez la suite de ce photoreportage ici.

Ce reportage coûte plus de 2000 euros

Ce reportage, que vous lisez gratuitement comme l’intégralité du site DailyNord, a nécessité dix jours de terrain pour le reporter-photographe.

En frais, cela représente :

- Essence : huit pleins, soit 400 euros.

- Hébergement : deux nuits d’hôtels, soit 100 euros.

- Repas : 15 euros par jour, soit 150 euros.

- Péage : 60 euros.

Les dix jours de reportage, le temps de préparation, le temps de traitement des photos, équivalent à une somme de 1 500 euros.

DailyNord souhaite continuer à vous proposer de tels reportages. Mais c’est aussi à vous, lecteurs, de participer à la fabrique de cette information différente, qui prend le temps. Soutenez-nous !

 

 

 

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

L'une des avenues de la zone moderne. Photo : DailyNord

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

media-contact

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

louvre-lens-1

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

lacompagniecrayonne

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Californie avril-mai 2016

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

newsletter-abonnement

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

La madouille (et non la magouille) entre officiellement dans notre petit dico décalé du Nord-Pas-de-Calais. Crédit photo Dailynord.

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Logo CRLL

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

dailynord-min2

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire

safetex