INFO DAILYNORD

DailyUne Par | 18H26 | 15 novembre 2013

Conseil Régional Nord – Pas-de-Calais : et une nouvelle promotion pour Elvire Percheron, la fille du Président Percheron !

Gros malaise au Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais : la nomination, la semaine dernière, d’Elvire Percheron, fille du président Daniel Percheron au poste de DGA (Directrice Générale Adjointe), l’un des plus hauts grades dans l’institution, ne passe pas, mais alors pas du tout.

_DSC43853

Ça râle, ça râle dans les couloirs du Conseil Régional, où Elvire Percheron, la fille du président, vient d’obtenir un poste de DGA. Photo : Stéphane Dubromel.

Il y a un an et demi, tout semblait en place pour un scénario idéal : Elvire Percheron, conseillère spéciale de son père en matière de culture au Conseil régional, allait être nommée administratrice adjointe du Louvre-Lens. Les fuites dans la presse nationale et régionale sur le caractère népotique de cette promotion et le peu d’enthousiasme des élus locaux chargés d’entériner cette nomination dans un jury ad hoc avaient fait capoter le projet. D’ailleurs, le poste-même avait disparu de l’organigramme, nous avait-on confirmé au Louvre-Lens il y a quelques mois.

« Ce sont les employés du patron qui étaient appelés à se prononcer sur l’avenir de sa fille »

Cette fois, la nomination décidée en interne a été beaucoup plus facile. La fille du Président est la nouvelle Directrice Générale Adjointe de la mission « Attractivité et Solidarités ». Un pôle en charge notamment de la politique culturelle de la Région. Las, cette désignation a choqué dans les couloirs du Conseil régional et a été vécue comme une privatisation de l’institution par de nombreux fonctionnaires de la collectivité. « Elle n’a ni les diplômes, ni les qualités d’encadrement nécessaires pour un tel poste » avance l’un d’entre eux. « Faire ça au moment où le FN ne cesse de progresser, c’est suicidaire » accuse un autre. « Elle a comme les autres postulants affronté le feu roulant des questions d’un jury uniquement composé de hauts fonctionnaires du Conseil régional, rajoute, ironique, un dernier. En clair, ce sont les employés du patron qui étaient appelés à se prononcer sur l’avenir de sa fille… ».

Du côté du cabinet du président Daniel Percheron, on défend bec et ongles cette nomination. On s’étonne même de notre intérêt à propos d’une personne considérée hyper-compétente pour le poste, possédant deux DESS et ayant participé aux plus grands dossiers régionaux culturels. « Ce poste était vacant depuis le 1er octobre, suite à la démission du précédent DGA. Pour éviter toute suspicion car il est échaudé, le président a souhaité lancer un appel à candidatures alors que pour ce type de poste, il pouvait nommer quelqu’un directement », affirme François Delagrange, directeur de cabinet de Daniel Percheron qui tient à mettre en avant le rapport sur les effectifs du conseil régional, rendu il y a quelques semaines, qui ne montrait aucun dysfonctionnement.

Un salaire moindre qu’un DGA classique !

Renseignements pris, quatre candidats se sont présentés (deux en interne et deux en extérieur), et au terme d’une heure et demi d’entretien, c’est Elvire Percheron qui a été choisie par des hauts fonctionnaires – « non politisés », précise-t-on au cabinet – et qui ont proposé son nom… à son père.

Un papa bien intentionné qui, toujours pour éviter les ragots malveillants, a souhaité qu’Elvire Percheron soit rémunérée au même salaire que lorsqu’elle était sa conseillère personnelle (4 500 euros) et qu’elle ne profite pas des émoluments normaux d’un DGA (7 000 euros). Une sorte de discrimination négative, donc. « Le Président a souhaité que son contrat ne coure que jusqu’à la fin du mandat, le 15 mars 2015 », ajoute François Delagrange. Sympa pour le successeur de Perch’ qui n’aura pas à trouver un placard doré pour la fille de l’Ex. Elvire Percheron pourra alors partir vers d’autres cieux (à la direction d’un grand musée parisien ?), le CV enrichi d’une expérience de poids.

Un interventionnisme… envahissant

Reste que la raison de l’étendue du malaise au sein des fonctionnaires du conseil régional est aussi en partie liée à la personnalité d’Elvire Percheron. Même si cette dernière préfère les « le président veut que », aux « papa m’a dit » d’antan, son interventionnisme forcené a lessivé de nombreux collaborateurs… quand il ne les a pas tout simplement fait fuir. S’estimant incapable de travailler normalement, l’ex-DGA Sébastien Prioul qu’elle remplace aujourd’hui avait jeté l’éponge il y a un mois. Faux, « il est parti pour une offre en or » argue Delagrange. Après une courte lune de miel, Olivier Connan ex-directeur de projet « région des musées » a déserté lui aussi. « Elvire Percheron et Catherine Genisson (vice-présidente à la culture, proche de Daniel Percheron) s’asseoient régulièrement sur les considérations techniques ou les recommandations des fonctionnaires quand elles défendent un projet qu’elles jugent sexy. C’est usant, témoigne un ex-collaborateur.  Il n’y a jamais eu de grosses irrégularités, mais il faut savoir au prix de quelle résistance, ça se fait ».

Là encore, le cabinet défend l’implication d’Elvire Percheron, qui assumait déjà officieusement les fonctions de DGA dans les périodes d’intérim. « De plus, notre ex-DGA venait d’une autre région : il ne connaissait pas forcément bien tous les dossiers, c’était normal qu’Elvire Percheron l’aide en tant que conseillère spéciale » – poste qui ne sera d’ailleurs pas remplacé. Preuve qu’il y avait doublon ? « Non, car tous les grands dossiers du mandat ont déjà été lancés », argumente François Delagrange qui conclut, « la seule chose qu’on reproche à Elvire Percheron, c’est de s’appeler Percheron. Il n’y aucun passe-droit au sein du Conseil régional ». Mais des noms plus faciles à porter que d’autres ?

A relire sur le sujet du népotisme et des effectifs du Conseil Régional sur DailyNord :

Et toutes les bonnes infos DailyNord que vous avez découvert ici avant de les lire ailleurs. Entre autres :

Un peu plus de DailyNord ?

17 Commentaires

  1. Je comprends mieux pourquoi mon fils Xavier a été révoqué du conseil général du nord ,mais oui rien que cela par Bernard Derosier . Mon fils était sous les ordres de Philippe Derosier, il est titulaire d’ un master 2 en droit.
    Actuellement, il n’est même plus payé au chômage, vit donc à nos crochets , cela fait trois ans que cette situation perdure. Il attend de passer au tribunal et ne retrouve pas de travail.
    Nous nous posons donc la question , est-ce normal que mon fils est été révoqué sur soi-disant des tracts informatiques critiquant le copain de philippe Derosier, lui aussi Cadre dans le même service. Ces tracts envoyés de sa base de travail ( ordinateurs en réseau) ? Peut-on croire cela pour des gens normaux ? Et bien oui, des gens l’ont crû.
    Le cas de mon fils a été jugé par un juge administratif et des politiques bien amis avec Bernard Derosier.
    Monsieur Daniel Percheron, je viens vous demandez sans animosité aucune, n’avez vous pas un poste correspondant aux diplômes de mon fils. Je comprends bien que mon fils n’est pas le seul dans ce cas, étant donné que beaucoup de jeunes doivent quitter notre pays.
    Ce n’est pas une question politique, vu que mon mari était affilié au parti socialiste quand cela s’est produit. Est-ce de la jalousie ou mon fils gênait ?

  2. Je ne suis pas étonnée de ce népotisme affaire sur l’intouchable baron Percheron, de mon côté j’invite ma famille et mes ami(e)s à boycotter le Louvre-Lens jusqu’au licenciement de Elvire Percheron, tout un chacun suivra mon exemple car quoi de mieux que des actes plutôt que des mots.

  3. Quand on nait avec une cuillère en argent dans la bouche il est évident que le népotisme s’en suivra, ce n’est pas un fait nouveau chez les socialistes puisque la tentaculaire mafia rose est une affaire familiale,la mairie d’Hénin Beaumont est l’ exemple même du népotisme non accepté par les Héninois et Beaumontois mais méprisé par le maire et ses élus qui le paieront en 2014 en ouvrant la voie à Steeve Briois.

  4. Je vais me faire l’avocat du diable, mais :

    1 – Comment affirmer que la damoiselle Percheron était moins compétente qu’un autre ? Qu’un jury, certes composé de collaborateurs du président de région, ait décidé de la recruter elle plutôt qu’un autre, sur quatre candidats, chiffre énorme, veut peut être dire finalement qu’elle est au niveau. Enfin, c’est assez facile d’affirmer cela, mais ça va encore faire les affaires du FN dans le pas de Calais, FN, qui, rappelons le, a démocratiquement (sic) porté à sa tête une autre fille à papa n’est-ce pas (re-sic).

    2 – Cette situation de “passe-droit”, si dans ce cas ça devient avéré, n’est d’ailleurs pas un cas isolé, cf l’exemple précédent. Ca se voit d’ailleurs quotidiennement, et pas que dans les administrations, les mairies, les diverses assemblées nationales régionales ou départementales, mais aussi les entreprises, grand groupes ou PME, ou le mérite, parfois aussi, recule face à une certaine forme de favoritisme… En fait ça a toujours existé, mais il est vrai que le PS du Pas de Calais a un pédigrée… (mais pas plus que d’autres partis politiques, et parfois dans de plus grandes proportions, rappelez vous de la fille de Chirac par exemple.

    3 – Le truc qui me choque vraiment dans cet article : j’ai appris qu’un fonctionnaire lambda d’une institution régionale, pas un préfet ou un ambassadeur, gagne 7000 € mensuellement, soit plus qu’un chercheur ou qu’un professeur des universités ou qu’un médecin ou que certains chefs d’entreprises… Là, il y a un réel problème, que font les chambres régionales des Comptes ?

  5. C’est vrai que Jean Sarkozy et l’EPAD c’est si loin…

  6. Bravo à vous Dailynord de nous informer de manière indépendante! d’autres médias devraient prendre exemple sur vous…
    Et après cela, on ose prôner une République exemplaire…continuez comme ca chers dirigeants politiques! vous allez droit dans le mur…il est grand temps de remettre les compteurs à zéro

  7. Le népotisme au conseil régional cela n’est pas nouveau

    http://www.dailymotion.com/video/xhhmif

  8. Pour rebondir sur le commentaire de Daniel qui a bien vu l’info dans l’info, à savoir les émoluements d’un DGA du Conseil régional du Nord-Pas de Calais, l’écart entre le salaire de base des fonctionnaires du CR et le salaire des hauts-responsables de l’institution est en effet l’un des plus importants, si ce n’est le plus important de France. Une incitation sans doute pour faire venir les cerveaux dans notre région. Question : quand De Saintignon sera président dans quelques mois (à moins que Percheron ne fasse réellement campagne pour Borloo comme cela se murmure très fort), fera-t-il le geste symbolique de baisser ses salaires. Si c’est Marine Le Pen qui occupe le poste, pas de doute, elle y placera ses petits copain et les augmentera : il faut bien assurer le train de vie de la famille Le Pen qui n’a rien à envier à celui des Percheron-Splingart.

  9. En tous cas, il est évident qu’on a, bien du mal à assumer une telle nomination.
    Si l’intéressée est hypercompétente., pourquoi lui donner un salaire inférieur à celui d’un directeur général adjoint classique qui, lui, n’est que compétent. Pourquoi lui proposer un contrat de travail si précaire. C’est de l’exploitation. Faudrait voir que tout ça finisse pas aux prudhommes.
    En adaptant des statuts à façon, comme on taille des costumes ou des tailleurs sur mesure, on ne fait que discréditer les fonctionnaires territoriaux qui font leur boulot.
    Enfin ce triste épisode fait tout de même un heureux : le directeur de cabinet

  10. Et si on arrêtait un peu de voter pour des escrocs ? Cela ne leur suffit plus d’être les parrains, il faut aussi qu’ils imposent des dynasties…

  11. ça fait quand même du bien d’entendre parler de ce pauvre Daniel, qui malgré ses 12 ans à la tête de la région jouissait toujours d’une notoriété inférieure à celle de ma boulangère…
    Rassurez-vous Daniel, maintenant de plus en plus de gens vont enfin savoir qui vous êtes. On se rappellera de vous, et de votre fille.

  12. Cette nomination, c’est l’application stricte du principe d’egalité, à savoir que quel que soit votre père, votre candidature doit être traitée equitablement. En Suède, aussi c’est le traitement equitable des candidatures mais dans la morale luthérienne, la dimension de l’exemple prime . Aucun fils de ministre n’est nommé ambassadeur et ça ne viendrait nullement à son esprit de postuler à un poste de ce genre, son père etant en fonction au gouvernement C’est la même chose pour le cumul des mandats qui n’est pas interdit par la loi suédoise. Mais il ne viendrait pas une seconde à l’esprit d’un maire de postuler à un poste de deputé. Le scandale ruinerait sa carrière politique. En France, on agite les grandes idées. En Suède, on les applique sans demander au legislateur de legiferer.

  13. Heureusement que Régine, concubine du Président, par ailleurs adjointe au Maire de Boulogne sur Mer, est également conseillère regionale et qu’elle bénéficie de l’ecretement généreux du Président.

    Et comme cela ne suffit pas, elle est son assistante parlementaire, puisqu’il est aussi sénateur.

  14. Je n ai pas de cité web…Meilleurs vœux pour cette nouvelle année…..vous avez Beacoup d énergie et bien tant mieux. …..Papi 5enfants 9 petits enfants vous pensez bien que l avenir m intéresse ……..MAIS quand une personne qui est dans votre entourage va trouver une formule et de ce fait une ou plusieurs solutions pour le devenir de chacun ??? Jean

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

L'une des avenues de la zone moderne. Photo : DailyNord

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

media-contact

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

louvre-lens-1

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

lacompagniecrayonne

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Californie avril-mai 2016

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

newsletter-abonnement

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

La madouille (et non la magouille) entre officiellement dans notre petit dico décalé du Nord-Pas-de-Calais. Crédit photo Dailynord.

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Logo CRLL

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

dailynord-min2

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire

safetex