MEDIAS

DailyUne Par | 07H40 | 17 octobre 2013

Liberté Hebdo en danger de mort : nouveau coup de canif au pluralisme en région ?

Malgré la nouvelle formule plus ambitieuse lancée au printemps dernier et l’enrayement de la baisse du nombre de ses lecteurs, Liberté Hebdo est plus que jamais sur la sellette. La disparition de ce journal d’opinion pourrait bien fragiliser encore plus le pluralisme de la presse dans la région Nord-Pas-de-Calais.

liberté-texte

Notre communiqué de presse n’a eu aucun écho parmi nos confrères“, confesse tristement Bruno Cadez. Liberté Hebdo se meurt dans la quasi-indifférence générale des autres journalistes de presse, radio et télé de la région. Et pour cause, dans les rangs de la presse d’opinion en Nord-Pas-de-Calais, on ne compte guère plus que Liberté Hebdo (gauche) et Croix du Nord (chrétien) depuis la disparition de Nord-Matin (social démocrate dans les années 90).

L’objet de ce journal, c’est de faire écho de l’actualité de ceux qui ne se laissent pas faire, qui résistent, que ce soient les sans-papiers, syndicalistes, les anti-racistes ou les féministes tout en rendant compte de l’actualité culturelle car nous considérons que c’est un vecteur important de la connaissance“, résume Bruno Cadez, le rédacteur en chef depuis le début de l’aventure Liberté Hebdo, il y a un peu plus de vingt ans. Suite à la disparition du quotidien Liberté, ce sont les élus eux-mêmes, Alain Bocquet et Annick Mathighello, qui ont eu l’idée de lancer un hebdo.

COCO MAIS PAS QUE

Liberté Hebdo, un journal communiste, donc ? Oui, mais pas seulement. “Même au sein de la rédaction, nous ne sommes pas tous d’accord sur ce point“. Concrètement, la rédaction reste entièrement libre de ses choix. “Le parti communiste soutient notre journal en le diffusant mais la rédaction décide elle-même des sujets qu’elle souhaite traiter“. D’ailleurs, si le rédacteur en chef s’affirme comme “militant communiste”, il n’en va pas de même pour les six journalistes de la rédaction. “Nous gardons tous le principe d’un journal d’opinion : proposer une vision engagée des choses tout en traitant les faits de façon journalistique“.

Parmi les unes mémorables du quotidien, celle du mouvement social des cheminots en novembre-décembre 1995 contre la “casse” du système ferroviaire, avec en premier plan un enfant couvert de tous les autocollants syndicaux, comme un symbole de l’unité syndicale et du combat pour l’avenir . “Nous avions sorti un numéro spécial vendu au bénéfice des  cheminots en grève“. On peut retenir aussi celle de lendemain de l’arrivée au second tour du Front National aux élections présidentielles de 2001 avec un grand “Debout !” en titre. Ou encore le meeting de Jean-Luc Mélenchon à Lille, pour illustrer la masse des militants venus des quatre coins de la région.

Pour la rédaction, la mort de Liberté Hebdo n’a pas encore sonné. “La messe n’est pas dite, nous ne baisserons pas les bras. Nous sommes les héritiers de l’Enchaîné, de Liberté, de Résistance.” Une campagne d’abonnement a été lancée (avec pour objectif d’atteindre les 4000 souscriptions). Le journal compte également interpeller les pouvoirs publics sur les aides à la presse, les collectivités pour drainer des annonces légales… Comme ils le titraient si bien, “on lâche rien“.

Bulletin d’abonnement disponible sur Facebook par ici.

Et tant qu’à faire : DailyNord n’est pas en danger de mort, mais votre soutien est aussi important. S’il vous reste donc un peu d’argent après la feuille d’imposition, n’hésitez pas à cliquer ici

Un peu plus de DailyNord ?

1 Commentaire

  1. “Notre communiqué de presse n’a eu aucun écho parmi nos confrères“, à part La Voix du Nord-Nord Eclair, Strategies.fr et évidemment le Club de la presse et L’Humanité.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

newsletter-abonnement

Les articles de DailyNord les...

media-contact

En fait-on trop sur la Grande Guerre ?

14-18 Une

14-18 se conjugue à toutes les sauces ces temps-ci. Retrouvez notre enquête.

Pub-compagnie-crayonne

“Une métropole forte n’existe pas sans une région”

Philippe Vasseur

Retrouvez notre interview de Philippe Vasseur, président de la CCI Nord de France

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

le-petit-dico

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Logo CRLL

Et si on renommait la région Nord – Pas-de-Calais ?

artois-picardie

Et si on profitait de la réforme territoriale pour renommer la région Nord - Pas-de-Calais ? Retrouvez vos propositions et votez !

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

dailynord-min2

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire

safetex

Un quinquennat à Denain et Saint-Omer

quinquennat-une

Découvrez les derniers articles