Réflexions Par | 09H45 | 20 février 2013

Effectifs du Conseil régional Nord – Pas-de-Calais : l’armée mexicaine se succède à elle-même

Surprise ! Le Conseil Régional Nord – Pas-de-Calais va devoir étudier… ses propres effectifs. Une demande formulée par l’opposition UMP et qui n’a été réclamée que par 23 élus sur 113, soit le minimum requis, rappelle 20 Minutes Lille. Que ressortira-t-il de cette “mission d’information et d’évaluation sur les effectifs du Conseil Régional” ? A voir : la mission sera conduite par sept membres, dont la majorité soutient le PS (voir La Voix du Nord). Reste que ce n’est pas la première fois que les effectifs de la collectivité sont dans l’oeil du cyclone.

Désormais, le Conseil régional est sur la sellette. D’après nos informations, ce sont plus de 1500 personnes qui seraient directement employées par la noble institution à Lille, c’est-à-dire au siège, et près de 6000 si l’on ajoute les emplois indirects, car régulièrement, au gré des réformes liées à la décentralisation (personnel scolaire et universitaires, ports de Calais et de Boulogne,…), des cohortes de salariés rejoignent les statuts protecteurs de cette collectivité territoriale, le tout sans compter le cabinet présidentiel. On ne peut mieux dire, tant l’une des premières régions de France ressemble de plus en plus à s’y méprendre à une annexe de Versailles sous l’Ancien Régime. Avec les privilèges et les rémunérations qui vont avec. Il y a quelques années, un recensement officieux pointait un sureffectif au siège-mammouth de quelque 450 personnes. Le chiffre impie sera naturellement promptement enterré. Mais un récent article du Point du 17 janvier dernier enfonce le clou sur ce que l’on savait de longue date : selon une étude de Public Evaluation System, les effectifs de la Région auraient augmenté de 25% entre 2007 et 2011 ! Pendant la dernière campagne des régionales, Marine Le Pen a ainsi eu beau jeu de dénoncer les dérives népotiques et politico-familiales de l’organisme, et ne s’en prive plus en assemblée plénière. Sur DailyNord fut aussi révélé le projet de promotion au Louvre-Lens d’Elvire Percheron, la fille du président (aux dernières nouvelles, elle est encore au cabinet paternel). L’opposition fait désormais de ce vaste sujet ses choux gras et les effectifs seront, parions-le, au coeur de la prochaine campagne de 2015. Les ratios sont en effet catastrophiques et tous les clignotants en matière de ressources humaines et de budget sont dans le rouge.

Dans les années 80, on en parlait déjà…

Difficile de ne pas faire le rapprochement avec les dérives électoralistes et clientèlistes qui gangrènent l’univers militant socialiste des deux départements et qui a déjà fait l’objet d’une abondante littérature, même si la différence de nature incite à la prudence. Il s’agit bien d’un ADN solidement enchâssé dans un grand corps malade. Déjà, vers le mitan des années 80, un syndicat avait bruyamment dénoncé l’”armée mexicaine” qui régnait au Conseil régional. Ce dernier était présidé par le socialiste Noël Josèphe, disparu depuis et ancien protégé de Daniel Percheron, alors grand manitou de la fédération socialiste du Pas-de-Calais. Quand on citait les quelque centaines de salariés – au siège et dans les organismes associés, répartis sur une foultitude de sites dans la métropole lilloise, autant de loyers à assurer -, les yeux s’écarquillaient et l’interlocuteur restait coi. L’armée mexicaine est devenue grande. C’est d’ailleurs sa raison d’être.

Une : Capture d’écran du siège du Conseil Régional à Lille, via Google Earth

Un peu plus de DailyNord ?

2 Commentaires

  1. Le problème n’est pas le nombre de fonctionnaires locaux mais leur qualité quoique les deux sont liés.

    Ce ne sont pas les agents d’exécution qui font généralement bien leur travail qui sont en cause mais une hiérarchie (directeurs généraux, directeurs généraux adjoints, directeurs, directeurs adjoints, chefs de service, chefs de service adjoints voire encore des strates supplémentaires), pour le fait oui, une véritable armée mexicaine avec 400 généraux (et les salaires qui vont avec) et 20 capoarux (payés au lance pierre).

    Une hiérarchie politisée, incompétente, incompétence cachée par l’abus de pouvoir hiérarchique.

    Je ne connais pas la Région mais j’ai une expérience du Départemen (Derosier puis kanner qui n’est guère mieux)t. Il ne m’étonnerait guère que ce soit la même chose à la Région.

    Par contre, l’encadrement non politisé et compétent (si ça existe encore) est placé sur des postes d’exécution et est systématiquement détruit psychologiquement.

    Au Département du Nord, sur les 5 dernières années, c’est 5 suicides, 9 tentatives, un agent révoqué sur une histoire de cornecul (…)

  2. Il parait évident qu’avec 10 à 11 semaines de congés payés par an (si, si 10 à 11 !!!) il faut avoir du personnel en sureffectif pour gérer toutes les tâches incombant à ce personnel dévoué !

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Tous nos articles sur les régionales

une-elections

Interviews, analyses, indiscrétions à propos des régionales et de la fusion Nord - Pas-de-Calais/Picardie, retrouvez notre page spéciale.

media-contact

Immersion dans la campagne

Je marche seul. Copyright : Jean-Jacques Goldman.

Pendant deux mois, DailyNord a suivi la campagne de Bruno Ficheux, candidat aux Départementales dans le Nord. Immersion inédite. un grand format à découvrir sur DailyNord et nulle part ailleurs.

lacompagniecrayonne

Les nouveaux maires ont la parole

nouveaux-maires

Frédéric Chéreau, Olivier Gacquerre, Patrice Vergriete, retrouvez nos interviews des nouveaux maires du Nord - Pas-de-Calais

newsletter-abonnement

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

La madouille (et non la magouille) entre officiellement dans notre petit dico décalé du Nord-Pas-de-Calais. Crédit photo Dailynord.

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Logo CRLL

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

dailynord-min2

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire

safetex

Un quinquennat à Denain et Saint-Omer

quinquennat-une

Découvrez les derniers articles