Petite histoire Par | 07H20 | 27 septembre 2012

Médias dans le Nord – Pas-de-Calais : ce qui a changé depuis vingt ans

La semaine dernière, le Club de la Presse Nord-Pas-de-Calais fêtait ses vingt ans d’existence. Pas question de faire du corporatisme, mais DailyNord trouvait intéressant de demander à l’un de ses fondateurs, Philippe Allienne, de rappeler ce qu’était la presse il y a encore deux décennies dans la région et de juger l’évolution médiatique…

DailyNord : C’est difficile à croire aujourd’hui, mais il y a vingt ans, la région comptait de nombreux quotidiens.

Philippe Allienne :  En 1992, il y avait cinq quotidiens : La Voix du Nord (avec 32 éditions contre 28 aujourd’hui), Nord Eclair (18 éditions dont 3 belges contre 5 aujourd’hui), Nord Matin, Liberté et Nord Littoral. On en a même connu six avec Narodoviec, journal polonais fondé en 1924 dans le Bassin Minier qui a disparu en 1989.

Une vraie diversité d’opinions

DailyNord : Qu’entrainaît une telle diversité de quotidiens ?

Philippe Allienne : Des points de vue différents ! Nord Matin était le journal des socialistes de la social-démocratie, Nord Eclair était chrétien-démocrate, Liberté communiste, Narodoviec plutôt conservateur. La Voix du Nord était généraliste. Il y avait une vraie diversité d’opinion. Longtemps d’ailleurs, la région Nord-Pas-de-Calais a été citée en exemple pour le pluralisme de sa presse.

DailyNord : Pluralité de la presse dans les quotidiens mais pas seulement…

Philippe Allienne : Il y avait aussi de nombreux hebdomadaires, magazines, comme La Croix Magazine devenu La Croix du Nord ou La Chronique dans les années 90. Certains hebdomadaires existent encore dans le monde professionnel comme le Syndicat agricole ou Agriculture Horizons. Beaucoup d’autres initiatives n’ont pas perduré. Aujourd’hui, la presse économique essaie de repartir avec de nouvelles initiatives comme Eco 121 et le Journal des Entreprises.

DailyNord : Et du côté de la radio et de la télévision, comment cela a-t-il évolué ?

Philippe Allienne : En télévision, il y a vingt ans, c’était les débuts du décrochage régional de M6 qui n’existe plus aujourd’hui. On voyait aussi l’arrivée de nombreuses chaînes locales, comme la première, ASTV (association synthoise de télévision) ou encore Télé Gohelle qui existent encore aujourd’hui. Aujourd’hui, il reste trois télévisions principales : Wéo, Grand Lille TV, Opal TV. Quant aux radios libres, elles sont quasiment toutes entrées dans le giron de groupes commerciaux, sauf quelques-unes, comme Radio Campus par exemple.

Qui se souvient de Lundi ?

DailyNord : Vous parliez d’initiatives qui n’ont pas perduré. Qu’avez-vous en tête ?

Philippe Allienne : Il y a eu beaucoup de tentatives d’hebdomadaires. Lundi, par exemple, était un journal qui s’est lancé en 1993 mais qui n’est pas allé au delà de 25 numéros.  Dans l’esprit, ça ressemblait à ce que fait 20 Minutes aujourd’hui avec des infos courtes et des enquêtes fouillées. Il paraissait, comme son nom l’indique, le lundi : à l’époque, aucun quotidien ne sortait en kiosques ce jour là.

DailyNord : Quid du pluralisme aujourd’hui dans le Nord – Pas-de-Calais ?

Philippe Allienne :   On a toujours l’impression de pluralisme dans les médias mais La Voix du Nord a racheté la plupart des hebdos de la région : L’Echo de la Lys, Les Echos du Touquet, L’Avenir de l’Artois à Arras, La Semaine dans le Boulonnais, l’Indicateur des Flandres, Nord Littoral, le Phare Dunkerquois, etc. La Voix du Nord continue désormais de se diversifier, en multipliant les canaux de diffusion (mensuel Nordway, télévision Wéo). C’est quand même une grosse épine dans le pied du pluralisme nordiste.

A propos de médias, relire également :

Basses chroniques des Hauts de France : la région orpheline d’une info bête et méchante

Bilan : trois mois et demi après, un choix payant pour Nord Littoral ?

Fusion des rédactions de Nord Eclair/La Voix du Nord : la fin annoncée d’une époque

Un peu plus de DailyNord ?

4 Commentaires

  1. Dans sa description (tout à fait juste en ce qui concerne les quotidiens), Philippe Allienne publie quand même un acteur du paysage médiatique de la région qui, justement, est monté en puissance durant cette période : Sogemedia. Le nom est peu connu, mais il édite 6 hebdos se vendant à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires dans la régions, les Observateurs d’Arras, Douais, Cambrai, Valenciennes, Avesnes mais aussi La Sambre…
    Donc non, le paysage n’est pas encore tout à fait unique !
    Enfin, si le constat est désolant, il faudrait aussi l’analyser. Tous ces quotidiens n’ont pas disparu par l’opération du saint-esprit. Pourquoi les ventes ont elles inexorablement baissé ? Pourquoi les lecteurs n’ont ils plus acheté ces journaux ? Le débat central, si l’on ne veut pas que ceux qui subsistent connaissent le même sort, est là.
    Erwann Gaucher

  2. Et “Le Matin du Nord”????

  3. Tout à fait d’accord pour les publications de Sogemedia et le redéploiement de l’Observateur ! Il était important de le rappeler aussi pour l’information de proximité. Je suis évidemment tout aussi d’accord pour la seconde partie de la remarque d’Erwann Gaucher. Reste à considérer, d’autre part, les autres formes de presse qui se sont développées ou qui se développent : les gratuits, l’internet, etc.

  4. Tonton Jean-Nono !

    Et vous avez tous oublié La Gazette et ses annonces légales…sur le créneau éco en fait.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

L'une des avenues de la zone moderne. Photo : DailyNord

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

media-contact

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

louvre-lens-1

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

lacompagniecrayonne

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Californie avril-mai 2016

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

newsletter-abonnement

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

La madouille (et non la magouille) entre officiellement dans notre petit dico décalé du Nord-Pas-de-Calais. Crédit photo Dailynord.

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Logo CRLL

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

dailynord-min2

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire

safetex