DailyUne | Rebrousse-poil Par | 15H52 | 22 février 2011

Ces acteurs qui ressemblent à nos politiques

Vendredi, ce sont les César. L’occasion pour nos professionnels du cinéma de se décerner quelques prix entre amis. Du côté de DailyNord, on aime le cinéma. Mais aussi la politique. Deux domaines qui ne sont pas incompatibles loin de là, certains politiques ayant des qualités essentielles pour être acteurs. Quand d’autres ont carrément le physique de l’emploi. Car oui, certains de nos politiques du Nord – Pas-de-Calais ont de faux-airs de Philippe Noiret, Peter Falk, Robin Renucci ou encore Jean Rochefort. Nous ne sommes pas au pays de Ronald Reagan, ce comédien de western qui se trouva le premier des premiers rôles, mais si, un jour, il faut leur trouver un interprète… Pour découvrir qui va avec qui, il suffit de lire ci-dessous…

Borloo-Falk

Peter Falk est… Jean-Louis Borloo

Jean-Louis Borloo est Columbo ! … Rêvons à une reconversion cinématographique pour l’ancien ministre de l’écologie qui a d’ailleurs longtemps fréquenté les milieux du septième art. Sa ressemblance avec Peter Falk, le comédien qui interprète le célèbre inspecteur, est presque troublante. Même allure chaloupée tel un vieux chewing-gum trop mâchouillé, une élocution aquatique, scandée de fulgurances inattendues, même air de se trouver ailleurs même quand il n’y est pas, fringues qui n’ont pas vu le pressing depuis Mathusalem, ou manières sans manières, justement. On pourrait appeler la série télé : l’inspecteur se met à table, ou Borloo-menthe-à-l’eau. Une seule différence, la 403 de Columbo-Borloo roule à l’électrique.

dalban-delfosseRobert Dalban est…Georges Delfosse

Georges Delfosse a été maire de Lambersart pendant une bonne douzaine d’années. Il était même devenu l’un des caciques du centrisme nordiste au cours des années quatre-vingts. Aujourd’hui disparu, on l’aurait bien vu dans les Tontons Flingueurs, donner la réplique à ces rois du rire qu’étaient Jean Lefebvre (un Valenciennois !), Bernard Blier ou Lino Ventura. D’ailleurs flingueur, Jojo l’était et pas qu’un peu ! Il avait subtilisé l’hôtel de ville à un baron local gaulliste, pourtant élu par le suffrage universel, au cours du conseil municipal d’installation ! Un vrai chef d’oeuvre tactique. Entre Clochemerle et OK Corral. Il faisait songer à Robert Dalban, sa trogne et sa gouaille, cette autre personnalité inoubliable du film-culte de Georges Lautner. Ce qui ne l’empêchait pas de se laisser surprendre par les paparazzi du Palais-Bourbon quand il écrasait un somme en plein hémicycle. Tonton dormeur.

villeret-daubresse Jacques Villeret est… Marc-Philippe Daubresse

Son successeur et ancien poulain, Marc-Philippe Daubresse, a lui aussi de qui tenir. Jeune espoir de la droite locale doué et ambitieux (il a déjà trois portefeuilles de ministre au compteur), il n’était pas peu fier de son faux air avec Antoine de Saint-Exupéry, le grand écrivain, matheux comme lui et bon catho devant l’Eternel. Comme lui. Une ressemblance qui se muera presque en mimétisme. Lui-même ne tarissait pas de citations ou de grands élans qu’il voulait littéraires dans ses professions de foi et autres libelles électoraux pour boîtes aux lettres HLM et dessous de porte. Le poids des ans et de l’expérience aidant, il se transforme en ce grand talent de l’humour franchouillard qu’était Jacques Villeret, yeux en boule de billard et tignasse rebelle, sourire forcé au pied-de-biche et mélancolie boudeuse. La preuve, même son ancienne collègue du gouvernement, Chantal Jouanno (le Petit Journal de Canal + dans la séquence de Yann Barthès, voir l’article : Marc-Philippe Daubresse éjecté par Yann Barthès et Le Petit Journal), rit de lui quand, en compagnie de son patron Copé de l’UMP, il fait tapisserie lors du point presse de la formation : Ploc fait floc. Du Petit Prince à François Pignon.

percheron-rochefortJean Rochefort est… Daniel Percheron

Entre Jean Rochefort et Daniel Percheron, il y a plus qu’une physionomie. L’amour des chevaux. Trop facile ? Le très socialiste président du Conseil Régional, certes moins souriant que son quasi sosie, sait toujours enfourcher les bons destriers dans les joutes qui animent son camp. Pourvu qu’il galope à bride abattue vers une majorité chérie et le fauteuil de numéro un. Ce bel esprit parfois exalté prise la pénombre murmurante des coulisses plus que les tourneboulants feux de la rampe des scènes politiques. Mais c’est un redoutable bretteur, catégorie manoeuvrier et botte secrète, doublé d’un talent caustique que ses détracteurs qualifient de cynique : humour à froid et assaut à chaud. On imagine facilement Monsieur Percheron croiser le fer à l’aube pour un codicille de motion de synthèse ou, juché en chaire, sermonner des ouailles de tiède piété. Deux de ses meilleurs rôles. Comme le suggère le titre d’un des plus fameux films de l’acteur : Un éléphant, ça trompe énormément*.

* D’Yves Robert.

durand-noiretPhilippe Noiret est… Yves Durand

Il existe une interview d’Yves Durand qui donne corps à son âme. Le député-maire de Lomme confesse son film favori : Alexandre le Bienheureux (Yves Robert, encore). Avec le lillois Philippe Noiret dans le rôle-titre. On pourrait presque les interchanger, ces deux-là, dans le genre nounours des villes en manque de coquelicots. Le bonhomme Durand, prof de son état et socialiste de surcroît, donne parfois l’impression d’une quête éperdue vers un bonheur insaisissable sur fond de philosophie de tous les jours pour contribuable éploré devant son tiers provisionnel ou ménagère décontenancée à l’annonce de l’augmentation du prix de la botte de poireaux. Dans le même entretien, il avoue une tentation à la paresse de tous les instants (“Votre occupation préférée ? Ne rien faire ! “) et dit détester la sonnerie du réveil-matin. Il a refusé un maroquin de secrétaire d’Etat sous Jospin pour cause de sur-stress. Alors, heureux ?

cacheux-ivernelDaniel Ivernel est… Alain Cacheux

Alain Cacheux/Daniel Ivernel. Là aussi, ressemblance choc. On a presque effacé des mémoires ce pensionnaire de la Comédie Française qui avait fait ses premières armes avec Jean Vilar aux côtés de Gérard Philipe. Un comédien difficile à oublier pourtant : un nom, une gueule, une vie. Théâtre ou cinéma, Daniel Ivernel insufflait de la verve à ses rôles, même secondaires, de ceux qui réhaussent une histoire et donnent de l’épaisseur à un scenario. Il jouait des consciences tourmentées, aux prises avec leur propre légende tapie dans l’ombre, prête à chaque instant à leur sauter au visage tel un chat sauvage. Parce que la muse du théâtre se détournait, il mit fin à ses jours. Ce qui s’appelle avoir le sens du drame.

Autre personnage de scène, Alain Cacheux, le fabiusien de la fédération socialiste nordiste, un bagarreur patenté longtemps sous l’aile tutélaire de Pierre Mauroy et qui cherche aujourd’hui à sauver sa tête et préserver ses meilleures années après l’évaporation forcée de sa circonscription dans le redécoupage de 2012. Pour ne pas laisser tomber le rideau. Pas encore.

marchal-magnier Olivier Marchal est…Bruno Magnier

Le maire PS de Saint-Omer est un nouveau venu dans le petit théâtre de la politique régionale, élu premier édile en 2008 puis conseiller régional en 2010. Comme Olivier Marchal, cet ancien flic passé de l’autre côté des caméras et qui, en quelques années, a signé quelques opus remarqués d’une noirceur à ne pas mettre devant tous les yeux. A priori aucun rapport entre les deux hommes, sinon la même gueule…d’acteur. Et en politique, ça défourraille au moins autant que dans un polar sanguinolent à la Tarantino ! Un magistrat municipal, un flic. Le rose et le noir, en somme.

lena-renucciRobin Renucci est… Vincent Léna

Robin Renucci ? Mais non, Vincent Léna, voyons. Le brillant mousquetaire du parti de la rose dans le Pas-de-Calais affiche un faux air certain avec ce comédien doué et abonné aux reconstitutions historiques mêlant psychologie et drame de famille. De quoi nourrir un scenario politique pour l’ancien sous-préfet à la ville ? Il est vrai que le socialisme dans ce département original à la fois ouvrier, rural et maritime, c’est presque une France en miniature. Si le Vincent devient un jour président de la République, on sait déjà qui pourrait l’incarner à l’écran.

despitch-fignonBonus sportif : Laurent Fignon est…Wulfran Despicht

Elargissons notre exercice et osons la comparaison avec des sportifs, ces artistes du corps qui ne dédaignent pas jouer les stars. Wulfran Despicht, jeune loup du sérail socialiste, reste – pour l’instant – dans la roue de son mentor Michel Delebarre, le maire de Dunkerque. Parce qu’il ressemble au regretté Laurent Fignon, double vainqueur du Tour de France ? Peut-être. A quand les Quatre jours de Dunkerque pour celui que l’on présente comme le successeur du maire en place ? Baisse la tête, Wulfran, t’auras l’air d’un coureur !

lepen-bravo Bonus animateur télé : Christine Bravo… est Marine Le Pen

Hé, hé…Mais si, mais si, c’est indéniable, la truculente animatrice de plateaux télé a un petit air de Marine Le Pen. Un comble pour la petite-fille d’un républicain espagnol ? A moins que ce ne soit le contraire. La patronne du Front national est, elle aussi, une habituée des tréteaux du petit écran. Comme quoi, la politique est une affaire de passage à la télé, non ?

Où sont les femmes ?

A quelques jours de la fameuse Journée de la Femme (le 8 mars pour les indélicats), ça fait un peu tâche. Presque pas de femmes dans cette représentation des politiques de la région. On s’en excuse. On a bien sûr cherché. Martine Aubry, on n’a pas trouvé. Trop de personnalité, la maire de Lille* ?  On a pensé à Marie-Pierre Bresson, adjointe à Lille, à qui on trouvait quelques airs de ressemblance avec Emmanuelle Devos. Ou encore Sandrine Rousseau, vice-présidente écolo du Conseil Régional, à laquelle on trouvait des faux-airs de Kim Basinger. Mais nous n’étions pas forcément convaincus…

* D’ailleurs, Pierre Mauroy non plus. Inimitable, l’ancien Premier ministre ?

D’autres idées ?

Des ressemblances qui auraient échappé à notre perspicacité ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires, on les ajoutera ensuite !

Images extraites de diverses émissions télés, enregistrements radios ou films,  sauf Jean Rochefort (Commons Wikimedia), Marine Le Pen (Commons Wikimedia), Wulfran Despitch (profil Facebook),  Georges Delfosse (Assemblée nationale).

Un peu plus de DailyNord ?

2 Commentaires

  1. Je propose Jean-Pierre Kucheida : un des sept nains. Sinon Guy Delcourt a un petit air de ressemblance (juste physique?) avec Bourvil… La chevelure grisonnante en plus.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

L'une des avenues de la zone moderne. Photo : DailyNord

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

media-contact

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

louvre-lens-1

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

lacompagniecrayonne

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Californie avril-mai 2016

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

newsletter-abonnement

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

La madouille (et non la magouille) entre officiellement dans notre petit dico décalé du Nord-Pas-de-Calais. Crédit photo Dailynord.

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Logo CRLL

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

dailynord-min2

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire

safetex